[Premier League] Everton – Liverpool : les notes du derby de la Mersey

Premier derby de la journée en Premier League et petite purge. On attendait des buts, du spectacle, ou à défaut du sang et des bourre-pifs. On n’a rien eu. RIEN. Une horreur sans nom. Score final 0-0.

La bande à Big Sam

Pickford (7) : Si on n’a eu aucun but cet aprèm, il y est pour quelque chose.

Baines (6) : Toujours à Everton. Et toujours globalement bon quand il trouve une fenêtre de centre.

Keane (5) : On en a connu des plus couillus.

Jagielka (5) : Synonyme : « deux pieds décollés ». Vrai bourrin de DH comme on les aime.

Coleman (5) : Sheamus est toujours à Everton aussi. Et aurait bien voulu démarrer Ings pour se divertir.

Schneiderlin (4) : Disparu des radars comme un avion de la Malaysia Airlines.

Davies (5) : Tom … Tommy … T’es bon mais qu’est ce que tu es discret …

Rooney (5) : Va marbrer son coach dans les vestiaires pour sa sortie à la 54ème. Le plus motivé des 22 acteurs, sans aucun doute.

Bolasie (4) : Une belle frappe. Epicétou.

Walcott (3) : Qui se rappelle quand on parlait de lui comme un futur crack mondial ? On savait rire à ce moment là.

Tosun (6) : Turc chaud bouillant, Cenk s’est bien battu. Mais tout seul, en bagarre comme en football, c’est compliqué.

La bande à Jurgen

Karius (6) : Plus sa coupe de cheveux perd en crédibilité, meilleur il devient. Let’s go to teinture rose feat nuque longue pour une place en Russie.

Clyne (6) : Comme un mec face à lui, tu vas rien faire à part rester assis. Anglais sauvage a mis à quatre pattes Yannick Bolasie.

Lovren (4) : Pas possible de faire deux matchs bons de suite.

Van Dijk (5) : Son après midi s’est résumée à gagner des duels aériens face à des mecs de 1m65. Sacré utilité.

Klavan (3) : Pas à son poste et visiblement pas dans son sport non plus.

Wijnaldum (6) : Un match en chausson pour le milieu hollandais à ce poste de sentinelle.

Henderson (4) : Dans la poche de De Bruyne en avance.

Milner (6) : Soldat sur.

Ings (3) : Le meilleur argument citizen pour mercredi prochain.

Mané (5) : Libérez Bobby & Mo !

Solanke (4) : A plus gêné le trafic aérien anglais de par son absence à l’aéroport de Liverpool, que la défense d’Everton par sa présence.  » Tour de contrôle  » c’était une image Dominic.

Crédits photos : AFP PHOTO / Lindsey PARNABY

L'Equipe Ultimo Diez