[Ligue 1] PSG – Guingamp : les notes

Le PSG recevait l’En-Avant de Guingamp  ce samedi à l’occasion de la 21e journée de Ligue 1, et les Parisiens n’ont pas fait dans la demi-mesure. Avec un score de 3-0 à la mi-temps, l’affaire était déjà pliée. Score final : 9-0. Les hommes de Thomas Tuchel regretteront néanmoins la sortie précoce de Marco Verratti sur blessure. Les notes :

Les Parisiens

Buffon (6) : Ils auraient pu le laisser au Qatar pour s’entraîner aux courses de dromadaires.

Kehrer (7) : L’Allemand s’épanouit à ce poste de latéral droit, n’hésitant pas à dédoubler pour déborder la défense guingampaise.

T.Silva et Marquinhos (7) : Gardiens de la paix.

Bernat (7) : Actif offensivement, ses efforts ont été récompensés par un centre parfait pour Cavani en seconde période.

D.Alves(7) : Face à une défense regroupée, sa vision du jeu et sa qualité de passe a pris tout son sens. Service millimétré pour l’ouverture du score de Neymar.

Verratti (non-noté) : Touché à la cheville après moins d’un quart d’heure, il a cédé sa place à Draxler (7). Concerné bien que positionné assez bas, il a été un relais fiable pour les attaquants et a cherché à impulser du rythme balle au pied.

Di Maria (7) : Il est monté en puissance au fur et à mesure que les minutes s’égrainaient. Une offrande à son avant-centre à la 66e minute.

Neymar (8) : Il a fait le show tout le match, notamment en feintant une blessure à la cuisse en première période. Sa facilité à remonter le terrain et ses combinaisons avec Mbappé ont animé la rencontre. Deux buts et une passe décisive.

Mbappé (9) : Comme le nombre de buts du PSG. On ne pensait pas écrire ça un jour.

Cavani (8) : Il a davantage servi d’appât pour libérer ses coéquipiers en première période. Puis il nous a sorti un coup du chapeau de… son chapeau.

Les Guingampais

Caillard (3) : Le pire dans tout ça, c’est qu’on ne peut rien lui reprocher.

Ikoko (2) : Un autre soldat tombé sous les dribbles de Neymar.

Kerbrat (3) : Il essaie tant bien que mal de sauver les meubles, mais c’est trop de travail pour un seul homme.

Eboa Eboa (2) : L’art de se mettre tout seul dans la merde, c’est quelque chose qui ne s’apprend pas.

Rebocho (3) : Il a le mérite de ne pas allumer dès qu’il récupère le ballon.

Didot (1), Deaux (2), Phiri (3) : Erreur 404 ! Milieu de terrain not found.

Thuram (3) : Le pauvre Marcus doit se sentir bien seul dans cette équipe.

Ngbakoto (2) : Si quelqu’un peut nous apporter la preuve qu’il était bien sur le terrain, on est preneur;

Mendy (2) : Guingamp est en mission commando pour arracher le maintien en fin de saison, mais le jouer avec Alex Mendy en pointe, c’est clairement mission impossible.

Crédit photo : Anne-Christine Poujoulat / AFP

L'Equipe Ultimo Diez