[Premier League] Arsenal – Chelsea: les notes

Arsenal a encore le Top 4 comme objectif et avec cette rencontre face à Chelsea, c’était un bon moyen de s’en rapprocher. Lors de ce choc londonien entre les hommes d’Emery et ceux de Sarri, ce sont les Gunners qui sont sortis vainqueurs, ce qui permet de revenir à 3 points de cette quatrième place.

Les notes d’Arsenal

Leno (6) : Le portier allemand a vu pire.


Bellerin (6) : Dans son couloir, il a su mener la danse face à Willian et a fait valser ses adversaires en attaque, délivrant même la passe décisive du premier but. Hector Ballerine. Sorti sur civière, remplacé par Elneny.

Sokratis – Koscielny (7) : Le match était décidément trop facile pour eux, le premier a offert une passe décisive, sur une reprise loupé, au second, qui a conclu l’action avec son épaule. Plus fort que les attaquants des Blues.

Kolasinac (6) : Sans doute le Gunner le plus régulier de la saison. La colline bosnienne.

Guendouzi (6) : La plus belle crinière de Premier League a régné sur le milieu. Encore une fois. Ésperons qu’il ne prenne pas exemple sur Louis XVI et garde tout de même la tête sur les épaules.

Xhaka (7) : Selon Wikipédia, le granit désigne dans le monde des matériaux de construction, tout matériau naturel ayant l’aspect d’une roche et en général très dure, très résistante à l’usure. Son prénom lui va si bien.

Torreira (7) : Lucas est là, Jorginho dans la sauce.

Ramsey (6) : Annoncé sur le départ, le Gallois n’en oublie pas d’honorer les couleurs qu’il porte maintenant depuis plus de 10 ans. Remplacé par Maitland-Niles.

Lacazette (7) : Il marque dans un match où Giroud a ciré le banc pendant plus d’une heure. DD en PLS. Remplacé par Iwobi.

Aubameyang (6) : Comme son nombre d’occasion vendangé. Il a fait les efforts pour revenir en défense et l’a plutôt bien fait, avec de nombreuses interventions. Meilleur défenseur qu’attaquant ce soir.

Les notes de Chelsea

Kepa (5) : Comme si être le gardien le plus cher du monde ne suffisait pas, il doit également composer avec une défense dont la qualité première n’est pas de défendre.

Azpilicueta (4) : Offensivement, défensivement, absolument rien ne lui a réussi.

Rudiger (5) : Il a attendu patiemment tout le match pour pouvoir mettre des petits taquets et autres coups de pressions aux Gunners, ce qu’il a très bien réussi. Autrement, R.A.S.

Luiz (5) : on attend encore que quelqu’un lui explique qu’il est autorisé à défendre sur phases arrêtées.

Alonso (3) : Sa passion est clairement de déborder et de centrer. Et le fait que son équipe joue avec un faux numéro 9 de moins d’1m80 ne semble pas du tout lui donner envie de changer de stratégie. On s’abstiendra par contre de tout commentaire sur son apport défensif tant il est inexistant.

Jorginho 3 : Maurizio Sarri l’annonçait fatigué. Cet après-midi, il avait l’air cramé, carbonisé, oublié dans un four à thermostat 5.

Kanté (4) : Il aura fallu attendre une rare contre-performance de Kanté pour que les consultants relancent le débat « Kanté joue-t-il à son poste ? ». Ça devient très lassant.

Kovacic (6) : La légende raconte que si il joue un match de Premier League dans son intégralité, il sera foudroyé sur le champ. Et c’est là qu’on voit à quel point Ross Barkley est un être humain d’une grande bonté, en venant le suppléer aux alentours de la 60e minute à chaque rencontre.

Willian (5) : Très (trop) esseulé, il n’avait pas les armes pour faire la différence.

Hazard (4) : Le match avait à peine commencé que la charnière Koscielny/Sokratis lui ont donné une laisse, une muselière, et absolument aucune chance de briller ce soir.

Pedro (6) : L’attaquant le plus remuant chez les Blues, il aurait pu revenir à hauteur sur un nouveau bonbon longue distance de David Luiz.

Bonus : Olivier Giroud (10) : Si l’on en croit Jérôme Rothen, Giroud est LA solution aux maux des Blues, il apporterait l’équilibre offensif, marquerait des buts et changerait l’eau en vin si il était titulaire. On reste sceptique.

Crédit photo: Ian KINGTON / IKIMAGES / AFP

L'Equipe Ultimo Diez