Juventus – Ajax : les notes

ILS L’ONT REFAIT BORDEL ! Après le Real, les gamins de l’Ajax ont tapé une nouvelle légende européenne, chez elle. Cette fois-ci, c’est la Juve de Ronaldo qui en fait les frais. Score final : 1-2. Qui sont-ils vraiment ? Jusqu’où peuvent-ils aller ? Toutes ces questions et bien plus encore, c’est dans le prochain épisode des « Hollandais en Champion’s League ».

Juventus

Szczesny (7) :  Deux arrêts d’une seule main, sans lui c’est 4-1.

De Sciglio (2) : Vitesse de pointe : 10 km/h. Points forts : on cherche encore.

Rugani (5) : Il devait remplacer Chiellini ce soir. Il ne l’a pas fait.

Bonucci (5) :  Pour dégager il y a du monde, pour défendre il y en a moins.

Alex Sandro (5) : Un homme destiné à perdre ses duels aériens toute sa vie.

Can (5) :  No we Can’t.

Pjanic (7) : Le seul présent au milieu côté Juventus. Comme d’habitude vous dites ?

Matuidi (5) : Presse haut et trop pressé.

Bernardeschi (4) :  Le seul moment où on l’a aperçu, c’est lorsqu’il a couvert un hors-jeu de trois mètres.

Dybala (5) : L’Homme invisible.

Ronaldo (6) :  Tout seul devant ce soir.

Kean (5) : Il fallait trouver les filets, il n’a trouvé que les gradins.

Ajax

Onana (6) : Il avait prévenu la Juve avant le match. Pas des paroles en l’air.

Veltman (4) : Christiano Ronaldo + Alex Sandro + Matuidi = une bonne grosse galère pour Veltman.

Blind (6) : La comparaison avec le Blind de Manchester United a de quoi rendre schizo.

De Ligt (8) : Il est tellement à l’aise en défense qu’il se permet même de planter. Le capitaine rêvé.

Mazraoui (NN) : Tombé au combat au bout de 10 minutes. Remplacé par Sinkgraven (6), surprenant de sérénité pour son premier match de Champions League.

De Jong (6) : À force de crever l’écran, le prodige hollandais est attendu de pied ferme. Il a retrouvé de sa superbe en second période.

Schöne (5) : Plus courageux que n’importe quel soldat de Westeros.

Van De Beek (7) : Dans toutes les dream team, il y a un mec discret qui sauve ses potes dans les moments importants. Ce mec c’était Van De Beek côté Ajax.

Neres (5) : Il a donné le tourné a De Sciglio

Ziyech (5) : Il a tenté des choses, sans succès. Et puis sans faire exprès, sa frappe s’est transformée en passe décisive. La chance des champions.

Tadic (7) : Ceinture noire de une-deux et maître en passes laser.

Crédits photos : Filippo MONTEFORTE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez