[Community Shield] Liverpool – Man.City : les notes

En Angleterre aussi, c’est reparti. Après le Trophée des Champions hier en France, c’est au tour du Community Shield chez nos amis anglais. Dans un duel au sommet, Liverpool et City s’affrontaient dans ce qui s’annonce être le duel de cette année de Premier League. Avantage City aux TAB après un nul 1-1. Premier trophée pour la bande à Pep.

Liverpool

Alisson (4) : Pas impérial dans le domaine aérien, peu inspiré dans ses relances et battu sur une tentative loin d’être imparable de Sterling. Pas encore revenu du Brésil.

Alexander-Arnold (3) : Systématiquement largué par Sané pendant ses 10 minutes de jeu. A systématiquement oublié son marquage par la suite. Remplacé par Matip, qui a égalisé et tranquillement géré le peu de duels proposés.

Gomez (3) : C’est allé trop vite pour lui pour un 4 août. En retard sur toutes les situations chaudes dans sa surface d’entrée de jeu, s’est régulièrement contenté de se débarrasser du ballon.

Van Dijk (6) : Seul élément de la défense à ne pas être complètement perdu en première période, s’est montré dangereux sur phase arrêtée en touchant la barre avant de donner une passe décisive.

Robertson (3) : Une position fragilisée par les mouvement incessants de Bernardo Silva, submergé par le surnombre citizen dans sa zone pendant 45 minutes. N’a rien apporté non plus quand l’étau s’est desserré

Henderson (5) : Capitaine Jordan a tant bien que mal tenté de colmater les brèches qui s’ouvraient un peu partout dans la coque de son navire en première période, s’est éparpillé en seconde quand son équipe avait le ballon.

Fabinho (5) : A eu du mal à trouver son positionnement quand les vagues bleues se succédaient. Jamais étranger aux sorties de balle réussies par les Reds.

Wijnaldum (3) : Un joueur réputé pour son coffre physique pas encore en jambes. Il a semblé fatigué pendant 90 minutes, puis sans doute trop épuisé pour tirer un penalty convenable

Salah (6) : De l’activité sur son côté de bon augure pour les semaines à venir et quelques enchaînements de grande classe. Dans la zone de vérité, a manqué d’efficacité en première période puis de réussite en seconde.

Firmino (6) : Parmi les derniers revenus aux affaires, mais déjà un des plus actifs et incisifs. Pivot indispensable, harceleur (presque) infatigable.

Origi (3) : Actuellement indisponible, merci de rappeler au mois de mai en cas de dernier carré de Ligue des Champions.

City

Bravo (8): Claudio… Bravo. Juste balle au pied, imperial sur sa ligne sauf sur l’égalisation de la tête par Matip. Il a donné l’avantage à son équipe en arrêtant la tentative de Wijnaldum lors de la séance de tirs aux buts.

Walker (7) : auteur d’une percée extraordinaire à la 61′ anéantie par un mauvais choix de Sterling. Solide défensivement, il s’est démené tout au long de la partie. Auteur d’un sauvetage spectaculaire sur sa ligne en fin de match.

Stones (4): Juste dans la relance mais fébrile dans les duels face la pression imposée par les reds.

Otamendi (3): on me dit dans l’oreillette qu’on lui pose un grillage pour son prochain duel face à Salah.

Zinchenko (3) : Il a perdu ses os face à Mo Salah.

De Bruyne (4): Volontaire et auteur d’appels de balle tranchants. Beaucoup trop déchet dans le jeu pour un joueur pourtant pétri de talent. Une Ferrari vêtue de bleu ciel.

Rodri (6) : l’intégration se poursuit pour la nouvelle sentinelle des Skyblues.

David Silva (6) : une merveille de déviation aérienne pour Sterling. Suffisant pour illuminer cette première rencontre officielle. Remplacé par Gundogan (1), complètement hors-sujet.

Bernardo Silva (5) : Étincelant en première mi-temps, il a progressivement disparu au fil des duels.

Sterling (4) : Auteur de l’ouverture du score en renard des surfaces. Comme d’habitude, le joueur formé à Liverpool a cumulé les mauvais choix. Frustrant.

Leroy Sané (non noté) : Sorti sur blessure et remplacé au bout de 12 minutes de jeu par Gabriel Jesus (4) souvent mal placé.

Crédits photos : Adrian DENNIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez