Olympique de Marseille – AS Saint-Etienne : les notes

Au terme d’une rencontre dont les uniques highlights auront été le moment où l’arbitre central a perdu le retour-son de ses collègues, un but et des métaphores et allégories sexuelles en tout genre qui fusaient des tribunes, l’OM s’impose 1-0 face à Saint-Etienne dans l’un des classiques du championnat de France.

Les notes de l’OM

Mandanda (6) : Il est passé de gros tonneau à très bon gardien de Ligue 1 en un mois et demi, Bernard Canetti le déteste.

Amavi (2) : On connaissait Amavi qui ne sait pas centrer, on a ce soir découvert Amavi qui ne sait pas tacler et qui a un flow capillaire négatif.

Kamara-Gonzalez (7) : Une profondeur parfaitement gérée (et Dieu c’est que c’est rare à l’OM), des interventions importantes et des relances efficaces.

Sakai (5) : Toujours quelques errements dans son dos, toujours une hargne et une volonté inébranlables. En bref, un dimanche comme les autres pour le Japonais.

Strootman (4) : Le Hollandais a eu du mal à assurer un rôle de premier relanceur qui semble ne pas être le sien et le jeu phocéen en a ressenti le contre-coup.

Sanson (5) : Voilà, on a assisté à sa seule bonne action de la saison.

Lopez (5) : Imagine t’es censé être le milieu créateur de ton équipe et tu te retrouves à devoir aller chercher des ballons entre tes centraux tellement tes collègues au milieu sont faibles. Forcément, ça devient compliqué de briller dans ces conditions.

Payet (6) : Des gens paient pour voir son pied droit et l’on ose encore taxer les supporters d’homophobes ?

Benedetto (8) : On le savait bon finisseur et malin sans ballon, voilà que Pipa s’avère également être intelligent et technique balle au pied.

Sarr (7) : Et si le deal à faire pour le Barça n’était pas d’échanger Dembélé contre Neymar mais bien Dembélé contre Bouna ?

Les notes de l’ASSE

Ruffier (5) : Très peu de travail pour le gardien-CRS.

Trauco (4) : Trop imprécis en plus d’être dramatiquement éloigné de son vis-à-vis sur l’ouverture du score marseillaise.

Moukoudi (5) : Le général n’a pas vécu sa meilleure soirée.

Perrin (5) : Plus proche du début que de la fin mais il a quand même de bons restes parfois.

Debuchy (5) : C’est lent mais il a eu le mérite de proposer des choses en sortant pas mal.

Palencia (6) : Performance très honnête jusqu’à ce qu’Amavi décide de lui massacrer la cheville.

M’vila (5) : Encore très loin du joueur que l’on voyait la saison dernière bien que plus dynamique et présent dans les duels. Assez cocasse avec son ultimatum pour rester en mai dernier.

Aholou (non noté) : Bon début de match mais rapidement blessé et remplacé par Youssouf (4) qui a vu son équipe concéder un but 2 secondes après son entrée en jeu. Sens du timing.

Khazri (5) : Moins à la peine que sur les derniers matchs sans pour autant être flamboyant.

Beric (4) : Cruel manque de mobilité et très peu en vue malheureusement pour les visiteurs.

Boudebouz (4) : Il a beaucoup gêné les Marseillais en début de match mais on attend encore plus de lui pour aider son équipe à aller de l’avant. On sent toutefois une belle complicité avec son collègue du Maghreb United en attaque.

Crédits photo : Christophe SIMON / AFP

L'Equipe Ultimo Diez