[Premier League] Arsenal – Tottenham : les notes

North London Derby ! Thierry Henry, éminente légende des Gunners l’a rappelé avant la rencontre, ce match est particulier. Et pouvait définitivement lancer la saison de l’une ou l’autre des équipes, avant la trêve internationale. Tottenham a mené 0-2 et puis s’est fait remonter. Un match emballé et emballant pour un nul 2-2 qui n’ira à personne.

Arsenal

Leno (6) : Ich bin ein manchot. A cependant réussi à se rattraper après son erreur de début de match.

Meitland-Niles (4) : Toujours difficile de combler une place qui n’est pas la sienne.

Sokratis – David Luiz (4) : L’impression de revoir les lacunes défensives de la saison passée. La paire ferait presque envier un retour de Mustafi.

Kolasinac (4) : Comme son QI foot.

Torreira (3) : From « indispensable » to « à dispenser ». Remplacé par Ceballos (6) qui a fait une entrée digne de ses précédentes performances.

Xhaka (3) : Léger, craquant, plein d’énergie mais parfois l’excès en trop comme une barre de céréales. Grany Xhaka qui a dépassé la DLC.

Guendouzi (7) : Le chevelu le plus en vue aujourd’hui. Celui qui a pris le plus d’initiative au milieu et dont l’inspiration a permis aux Gunners d’égaliser. Matteo Vista Guendouzi.

Pépé (5) : Il y a eu du bon et du moins bon. Il cherche encore les connexions avec ses coéquipiers mais pour avoir été aligné pour la première fois avec Laca et PEA, on ne lui en voudra pas. En cours d’acquisition.

Lacazette (6) : Toujours absent là où l’attend le plus. Toujours présent au moment où l’attend le moins. La crève en plein mois d’août.

Aubameyang (6) : A joué son rôle de renard des surfaces à merveille.

Tottenham

Lloris (7) : Un très bel arrêt sur Pepe avant la mi-temps, un autre magnifique sur Guendouzi au retour des vestiaires et une claquette sur un missile de Ceballos. Il ne peut pas faire grand chose sur les deux buts qu’il concède. Cap(i)tain(e) Lloris toujours présent.

Rose (5) : Il a bien tenu Pepe sur son côté, contrant même, en haute altitude, une tête de l’ivoirien. Du coup, il s’est limité offensivement.

Alderweireld (6) : Il a tenu Lacazette en échec jusqu’à son but. Sous les assauts des Gunners en seconde période, il a contrôlé comme il a pu le trio d’attaquants.

Vertonghen (4) : Il se fait enrhumer sur le premier but et Aubameyang passe dans son dos sur le 2e. Rencontre compliqué pour le Belge.

Sanchez (5) : Pas à son meilleur poste, il n’a rien apporté en attaque. Il a donc joué comme un défenseur central, mais à gauche. Sylvinho aime ça.

Winks (5) : Dès qu’il a vu un espace, il a essayé de s’y infiltrer. Il a sombré comme Tottenham en 2e période. Un jeune français chevelu lui a montré beaucoup de choses aujourd’hui.

Sissoko (4) : Ndombele peut dormir tranquille, Sissoko lui conserve sa place de titulaire bien au chaud.

Son (6) : Une percée qui amène le premier but, une faute qui provoque le penalty du 2e, un des joueurs les plus sous-cotés du monde a encore fait souffrir ses adversaires par sa vitesse et sa justesse technique. A l’image de son équipe, il a souffert en deuxième période.

Eriksen (6) : C’est bon, Eriksen va rester à Tottenham. Pour fêter ça, Leno lui a offert un but. Très neutre pour le reste.

Lamela (5) : Tantôt nerveux, tantôt remuant, il a alterné entre la droite et l’axe du jeu. Sans spécialement briller. C’est sa frappe qui amène le but d’Erisken mais on espère que la Ligue anglaise ne sera pas assez naïve pour lui accorder une passe décisive. Remplacé par Alli à la 59e, même si on est pas sûr que ce dernier soit vraiment rentré en jeu.

Kane (6) : Dominateur de la tête, il a marqué son 10e but lors d’un North London Derby. Il aurait même pu en inscrire un 11e avec plus de réussite. Un poison, un buteur, bref, un grand attaquant.

Crédits photos : Ian KINGTON / IKIMAGES / AFP

L'Equipe Ultimo Diez