[Ligue 1] Amiens – Lyon : les notes

La ligue 1 reprenait ce soir ses droits avec un alléchant Amiens – Lyon pas piqué des hannetons. Au bout du suspense, les deux équipes se partagent les points. Score final : 2-2. Les notes :

Amiens :

Gurtner (5) : Quelques parades mais le sentiment d’être au final inutile et abandonné… Réglisse Gurtner.

Jallet (4) : S’est rappelé au bon souvenir de l’OL mais a oublié de rappeler à ses partenaires de rester « solides la putain de vos mères ». But encaissé sur l’engagement. Logique.

Lefort (3) : Pas assez concentré. Ça ne pardonne pas à ce niveau.

Chedjou (4) : Pour son premier match, il a fait connaissance avec Moussa Dembélé. Vous aurez remarqué qu’il n’a pas tenté de lui mettre de petit pont…

Haleesami (4) : Pensait que Berto Traoré n’allait pas rentrer sur son pied gauche. Ça sent encore fort l’adaptation.

Gnahoré (7) : De la personnalité, de la rigueur et de l’allant.

Blin (5) : Pas étranger non plus aux rares bons passages amiénois.

Diabaté (4) : Invisible en première période, il a été plus virevoltant ensuite. À revoir. Remplacé par Bodmer qui crucifie les Lyonnais en toute fin de match.

Kakuta (6) : A bien tenté d’épicer ce match. Gaël Calcutta.

Konaté (non noté) : Sorti sur civière au quart d’heure de jeu, remplacé par Othero (4), qui n’a rien à voir avec la célèbre place lyonnaise.

Guirassy (5) : Puissant, difficile à gérer pour les défenseurs lyonnais mais pas décisif au final.

Lyon :

Lopes (5) : Rarement mis en danger, il est trahi par sa défense sur le premier but amiénois et ne peut rien faire sur l’égalisation de Bodmer dans le temps additionnel.

Dubois (4) : Repositionné à gauche pour l’occasion, l’ex-nantais a rendu une petite copie. Il a laissé des espaces dans le temps faible lyonnais en seconde période et n’a pas su soutenir les offensives lyonnaise lorsqu’il en avait l’occasion.

Marcelo (4.5) : Une copie en demi-teinte. Il a rapidement su relever la tête après une entame fébrile. Solide dans les duels mais parfois en retard dans ses interventions. (Remplacé par Solet à la 82’)

Andersen (3.5) : Une erreur de trajectoire qui coûte un but et un kidnapping non-sanctionné sur Otero. Le transfuge de la Samp manque cruellement de certitudes dans son jeu. Ça aurait pu être pire et c’est ça qui est inquiétant.

Tete (5) : Un match honnête du latéral droit néerlandais, solide et présent dans l’engagement. Il a fait le travail sans pour autant se faire remarquer, en bien ni en mal.

Tousart (4) : Difficile de savoir s’il a commis plus de fautes que d’erreurs de timing dans ses interventions.

Aouar (5) : Une prestation sobre et sans artifice pour l’ex-futur international algérien. Aouar merci, comme dirait Siboy. Volontaire, il n’a pas tout réussi mais a été précieux dans la conservation de balle lyonnaise.

Reine-Adélaïde (7) : Un blaze d’aristocrate et une prestation taille patron, la prochaine plus-value de Jean-Michel. . Entreprenant et percutant, il aura semé le désordre dans la défense amiénoise par sa faculté à éliminer et créer le décalage. Une passe décisive pour lui ce soir. (remplacé par Jean Lucas à la 78’)

Terrier (4.5) : Des opportunités mais n’a pas réussir à faire son trou, un peu comme le fils de Pierre Ménès. Sauf que lui n’accusera sûrement pas Traoré et Dembélé.

Dembele (7.5) : Un doublé et une efficacité redoutable qui permet à Moussa de prendre la tête du classement des Dembélé. Allo Ousmane ?

Traore (5.5) : Autant de mauvais choix que de reins cassés sur son côté. Traoré ne déroge pas à la règle et livre ce soir encore une prestation schizophrénique. Pourtant et comme souvent, il est décisif. Auteur d’un superbe centre, il sert Dembélé sur le second but.

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

L'Equipe Ultimo Diez