Olympique Lyonnais – Zenith Saint-Petersbourg : les notes

« C’EST ENFIN LE RETOUR DE LA CHAMPIONS » se disaient les fans de l’OL avant la rencontre face au Zenit. Ils seront relativement déçus après le nul 1-1 des leurs face aux russes. Un nul frustrant et deux points égarés qu’il faudra aller chercher à l’extérieur …

LYON

Lopes (6) : On l’a quitté complètement sonné au Camp Nou. On l’a retrouvé sur une sortie hasardeuse d’entrée. Il ne peut rien sur le but mais s’est battu pour maintenir son équipe à flots.

Dubois (5) : Leo s’est fait balader ce soir sur son côté. Il n’a pas été aidé par son ailier. Du mieux en 2e mi-temps, il offre un caviar à Reine-Adelaide

Denayer (4) : un hommage rendu à Sammy Traoré avec une percée balle au pied en début de match. Il manque d’attention sur le but concédé. Plus sérieux dans le deuxième acte.

Marcelo (3) : Aspiré sur l’ouverture du score russe. Son erreur a été fatale et constitue le tournant du match.

Koné (5) : l’ascenseur a sécurisé son couloir gauche. Prestation encourageante pour ses débuts en Champions League.

Tiago Mendes (4) : précieux à la récupération, il n’a pas pu peser offensivement suite à un ajustement tactique.

Tousart (4) : un rôle ingrat au milieu de terrain. Ce secteur de jeu a été en souffrance notamment en première mi-temps.

Reine-Adélaïde (6) : Jeff est LA révélation de la soirée. Sa façon de transpercer les lignes nous rappelle un certain Abou Diaby. A suivre de près.

Bertrand Traore (3) : Il est tombé sur un mur côté droit. Très décevant, Bertrand.

Dembélé (4): On ne l’a pas vu du match jusqu’à cette frappe déviée à la 82e minute. Insuffisant.

Depay (7) : Dangereux sur toutes ses prises de balle. Il obtient et transforme le penalty de l’égalisation.

ZENIT

Lunev (5) : Pas grand chose à faire.

Karavarev (4) : Karavanev plutôt.

Osorio (5) : Il fallait se lever aux aurores pour passer Osorio.

Rakitskyi (4) : Beaucoup plus compliqué de faire de la poésie avec ce nom là par contre …. puis, de toute façon, son match n’était pas flamboyant.

Ivanovic & Zhirkov (6) : Papys font de la résistance.

Barrios (6) : À l’intérieur d’un Saint.Petersburg – Paris entre Noël et la Saint-Sylvestre pour rejoindre le PSG. Contre 50 patates.

Santos & Driussi (5) : Match correct pour le Brésilien et l’Argentin. Fins et précis techniquement ce soir.

Azmoun (7) : Donald ?! Elle se trouve ici l’arme iranienne majeure de destruction si ça t’intéresse.

Dzyuba (6) : Fini les Jordan brillantes, le parquet, les paniers et la Chine. Retour sur les pelouses extrêmement convainquant pour le pivot russe.

Crédits photos : Alexander Vilf / Photo by Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez