[Carambar Cup] Tottenham – Chelsea : les notes

Semaine de Coupe de la Ligue en France … et en Angleterre, avec cette sympathique demi-finale entre Tottenham et Chelsea. Un derby qui a tourné à l’avantage des coéquipiers de Kane grâce à un penalty de sa majesté Harry.

Tottenham

Gazzaniga (6) : Un clean-sheet où l’argentin a pu apprécier l’aide précieuse de son compère le poteau droit.

Trippier (6) : A définitivement du mal à cacher au monde que sa véritable vocation était de jouer ailier.

Sanchez (5) : Semble beaucoup aimé son compère Toby Alderweireld tant il l’a abreuvé en passes latérales en première période.

Alderweireld (6) : Il a lui réussi à bonifier les passes de Sanchez en transmettant un des ballons reçus par dessus la défense des Blues pour trouver Harry Kane et un penalty discutable.

Rose (5) : On a eu très peur quand on l’a vu commettre sa première faute à la 28ème seconde de jeu. Il a finalement bien contenu le jeune Callum Hudson-Odoi.

Winks (5) : Le jeune anglais aura alterné le bon et le moins bon mais son activité défensive n’aura pas laissé indiscret.

Eriksen (5) : On l’avait connu plus impitoyable avec les Blues.

Sissoko (5) : Des longues chevauchées, des passes ratées, un grand-pont, des taquets à droite à gauche, Moussa nous a dévoilé un extrait fort complet de sa palette technique.

Alli (3) : Son bonne activité défensive ne saura pardonner son invisibilité devant.

Son (5) : Pas son meilleur match mais il reste le Son le plus bankable, devant Joachim Son-Forget.

Kane (7) : A parfaitement su jouer le filou malgré le drapeau levé pour s’offrir un penalty qu’il a facilement su conclure. Il a été l’élément le plus dangereux côté Spurs.

 

Chelsea

Arrizabalaga (4) : Victime de la VAR sur un face à face avec Harry Kane, il provoque le penalty sur l’ouverture du score des Spurs. Personne ne l’aura converti à l’arbitrage vidéo ce soir.

Azpilicueta (9) : Comme d’habitude, on se demande ce qu’on pourrait bien lui reprocher. Et comme d’habitude on n’a rien trouver. Une bonne note pour un capitaine exemplaire. Une fois encore.

Rudiger (6) : Le petit péché-mignon d’Antonio ce sont les duels épaule contre épaule. Il en raffole et on comprend pourquoi ! Un peu moins précis dans la relance mais vu la solidité du gars, personne ne chipotera.

Christensen (4) : Parfois en difficulté face à la vitesse de Son en début de match, il reste un élément solide dans la défense très regroupée des Blues.

Alonso (6) : La meilleure défense, c’est l’attaque ! Un proverbe que l’espagnol s’efforce de mettre en application semaines après semaines.

Jorginho (5) : Le brésilien, c’est un peu le baromètre des Blues. Quand il monte en puissance, son équipe prend le dessus. Fiable sans être extraordinaire ce soir.

Barkley (5) : Le joueur des Blues le plus actif au milieu du terrain : il a pris le jeu des Blues à son compte. Sa capacité à jouer vers l’avant a fait un bien fou à son équipe, notamment en premier mi-temps.

Kante (5) : Moins en vue qu’a l’accoutumé malgré une reprise sur le poteau à la 40ème . Il s’efforce de proposer des solutions en attaque mais connait plus de difficultés à évoluer dans cette position plus avancée. Mais ne comptez pas sur lui pour s’en plaindre !

Hazard (7) : Comme on n’a pas d’attaquant à Chelsea, on s’est naturellement tourné vers le patron Eden et on lui a dit de tout faire. Pas une mission facile pour l’artiste belge. Si ça continue, on va lui demander de conduire le bus et de servir à la buvette pendant la mi-temps.

Hudson-Odoi (6) : La pépite des Blues a encore fait étalage de tout son talent. Inlassable provocateur, son centre tir aurait mérité de finir au fond. Le tube du moment du côté de Chelsea

Willian (4) : Le touché de balle est toujours aussi soyeux mais il ne s’implique pas assez dans l’animation offensive de son équipe. Insuffisant.

Crédits photos : Adrian DENNIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez