Olympique Lyonnais – Dijon FCO : les notes

Pour la première de Rudi Garcia à la tête de l’Olympique Lyonnais, la bonne humeur n’était pas franchement présente à Lyon. Entre une ambiance austère et un match tout aussi maussade, cette rencontre n’aura pas été un cadeau pour les spectateurs. Sauf pour les dijonnais qui sont les seuls vainqueurs du jour en rentrant en Bourgogne avec un précieux point.

Les notes de l’OL

Lopes (6) : Le peu qu’il a eu à faire, il l’a bien fait.

Marcal (5) : Apparement il a réussi un centre en 2011 mais ça reste à vérifier.

Denayer (6) : L’ex-capitaine faisait son retour. Sérieux et calme.

Marcelo (5) : La Coupe du Monde de rugby c’est au Japon, pas à Lyon.

Tete (4) : Toujours aussi peu en veine. Rafael il a fait quoi pour ne plus jouer ?

Aouar (6) : Il se transforme en leader, malgré du déchet dans la dernière passe.

Tousart (4) : Le boucher du nord est resté fidèle à lui-même.

Mendes (3) : C’est vraiment le même Mendes qu’au LOSC ?

Terrier (4) : Très discret. Trop discret.

Dembele (5) : Par trois-quatre fois il aurait pu ouvrir le score. Par trois-quatre fois il a loupé.

Cornet (6) : Privilégié par le nouveau coach pour jouer à droite, il avait beaucoup à gagner aujourd’hui. Trop de déchets pour vraiment marquer des points.

Les notes du DFCO

Gomis (8) : Il a tout simplement écoeuré les lyonnais. Un mur.

Alphonse (5) : Match très neutre pour le latéral droit dijonnais qui n’a jamais été mis en difficulté dans son couloir mais qui n’a rien tenté offensivement.

Aguerd (6) : Pas très à l’aise avec ses pieds, Aguerd s’est avant tout appliqué à bien défendre. Remplacé par Coulibaly à la 57’ après sa sortie sur blessure.

Ecuele Manga (4) : Il avait tellement confiance en Gomis qu’il s’est permis d’oublier 2, 3 fois Dembele dans son dos.

Ngonda (4) : Inoffensif devant et pas très rassurant derrière.

Lautoa (5) : Match sérieux pour le vétéran dijonnais qui s’est appliqué en phase défensive et n’a pas pris trop de risques à la relance.

Ndong (6) : Très actif dans l’entrejeu, Ndong a montré à ses collègues que, oui, il était possible de jouer vers l’avant.

Soumaré (3) : Match à oublier pour Soumaré qui a quasiment tout raté.

Chouiar (3) : Trop tendre pour mener l’attaque dijonnaise, il a disparu après le quart d’heure de jeu.

Mavididi (4) : Pas mal de déchets dans son jeu mais c’est l’un des seuls à avoir provoqué et tenté quelque chose côté dijonnais.

Tavares (5) : Il a été intéressant dans son rôle de pivot et a gagné pas mal de duels aériens, son manque de mobilité lui a quand même grandement fait défaut.

Crédit photo: Romain Biard/Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez