7

Premier très gros choc de ces quarts de finale de Champion’s League et première sensation. Au bout des 90 minutes, c’est la Juventus qui s’impose nettement (3-0) et prend une sérieuse option sur la qualification pour le dernier carré. Bulletin de notes.

Les Turinois

Buffon  : Il a sauvé les siens encore une fois avec une parade miraculeuse face à Iniesta en première mi-temps. Pour le reste, RAS…

Alex Sandro  : Quand t’as réussi à préserver ton honneur après 90min face à Messi, et même plus, quand tu l’as fait passer pour un joueur lambda, on peut dire que t’as réussi ton match.

Chiellini  : Gorilla a réalisé une prestation standard ponctuée par une belle tête croisée pour le plus grand bonheur des 41 507 chanceux du Juventus Stadium.

Bonucci  : Une prestation de moins belle facture qu’à l’accoutumée, c’est comme manger des œufs de lump quand t’es habitué au caviar.

Dani Alves  : En difficulté face à la fougue de son compatriote en début de match, le Brésilien est comme le bambou : il plie mais ne rompt pas.

Khedira  : Gros volume de jeu. L’Allemand est venu colmater les brèches au milieu et s’est projeté dès qu’il en avait l’occasion. Une prestation haut de gamme as well.

Pjanic : Le Bosniaque s’est démené au milieu et a été précis sur coup de pied arrêté. #propre.

Cuadrado  : El Cafetero a fait ce qu’il sait faire : de la percussion, du repli défensif, encore de la percussion en veux-tu en voilà et une passe décisive pour compléter la feuille de stats.

Mandzukic  : Quand on voit son activité sur le flanc gauche on comprend mieux son positionnement dans le onze d’Allegri. Il peut remercier l’arbitre de ne pas lui avoir sorti la seconde biscotte suite à son intervention musclée sur Sergi Roberto.

Dybala  : La lutte contre le temps est un combat perdu d’avance, Lionel l’a appris à ses dépends : le génie argentin ce soir était bianconero.

Pipita  : Prestation terne pour Gonzalo qui s’est fait remarquer en gâchant l’offrande du Bosniaque en début de match et un face à face au début du second acte. Dans un choc international quand t’entends Higuain, Ya Casper qui va avec.

Les Barcelonais

 

Ter Stegen  : Il ne peut pas tellement faire grand chose sur les 3 buts. A part ça, il a fait les arrêts qu’il avait à faire.

Mathieu  : Il s’est fait martyriser tout le long par Cuadrado et Dybala. Il est le grand fautif sur le 1er but. Tout ça soldé par des relances approximatives et on tient un match type de l’ancien joueur de Valence. Remplacé par André Gomes (qui n’a d’ailleurs pas été si mauvais) en seconde mi-temps.

PiquéUmtiti  : Pas exempts de tout reproche sur les trois buts mais ce ne sont pas les seuls fautifs. Le pressing turinois les a forcés à user de longs ballons pour ressortir. Hormis cela, ils n’ont pas été mauvais en soi. Umtiti a été replacé latéral gauche en deuxième période mais R.A.S comme dirait Kalash Criminel.

Sergi  : Mauvais au marquage, il coûte notamment le 2ème but à son équipe. Un apport offensif trop faible. Bref, l’histoire retiendra qu’il a inscrit le but du 6-1 au Camp Nou il y a un mois et c’est mieux pour lui.

Mascherano  : Trop secoué par le pressing des Juventini, il a failli craquer en fin de première mi-temps. On l’excuse (vite fait) au vu de son âge. Il a été repositionné défenseur central à la sortie de Jérémy Mathieu et est fatalement coupable du 3ème but.

Iniesta  : Il a éclaboussé le match de son talent mais cela n’a pas suffit pour forcer le verrou de la Juve ce soir. Il a failli marquer à la 20ème minute mais Buffon en a décidé autrement.

Rakitic  : Trop peu en vue, et peu aidé par ses coéquipiers.

Messi : De bonnes inspirations et quelques dézonages plutôt intéressants. Une passe incroyable à la 20ème minute de jeu pour Iniesta mais un grand Gigi l’a privé d’une passe décisive.

Neymar : Il a beaucoup tenté mais trop peu réussi. Ce qui a causé des pertes de balle et des fautes nerveuses. Comme dans les mauvais soirs …

Suarez : Ce match marquait ses énièmes retrouvailles avec Giorgio Chiellini. Et bah cette fois-ci, c’est l’Italien au nez crochu qui l’a croqué.