0

Un quart de finale d’équipes frissons, voila ce que devait être le menu de cet appétissant Dortmund-Monaco. Après l’attaque dont a été victime le Borussia hier, l’ambiance était lourde au Westfallen. Après 90min où personne n’avait le coeur à la fête, l’AS Monaco s’impose. Tout de suite, les notes !

Les Dortmundois

Burki  : Ne nous voilons pas la face, même si Burki nie, son match divisera les fans. Peu à faire, sauf prendre des TOOOOOOOR.

Bender  : Sven est un grand bienveillant. Ses confrères ont offert le gîte, il a offert un but. Décidement des gens biens ces teutons… Remplacé à la mi-temps par Sahin (), qui par son calme et sa technique a apporté de la stabilité au milieu allemand.

Sokratis  : Daniel Bravo le trouve lent, Mbappé aussi. Mais sinon le sprinteur-lutteur grec a parfaitement ratissé la zone. Sauf quand il tombait sur Kyky, où là, il se faisait boire.

Ginter  : Couteau suisse de Tuchel, Mathias a été replacé au gré des besoins. Compliqué d’être très performant dans ces conditions, n’est pas Azpilicueta qui veut.

Schmelzer  : Le Capitaine Marcel Schmelzaaaaa a peiné. Beaucoup trop pour jouer les 90min. Remplacé par Pulisic  au début de la 2nde période. L’américain a zouké Raggi dans tous les sens et son entrée coincide avec le renouveau des jaune et noir.

Piszczek  : Positionné dans l’axe d’une défense à trois, il n’a pas été très à l’aise. Son retour de blessure ne l’a sans doute pas aidé.

Weigl  : En première période, il devait tout gérer, et c’est jamais simple d’être au four et au moulin. En deuxième, plus libre, il a distillé et a fait maigrir les jaloux. Weigl Watcher.

Kagawa  : A enlevé la virginité de Jemerson d’un crochet extraordinaire. Avant ça, il avait mis une passe décisive pour Dembouz.

Dembouz  : L’éclatant ailier a bien lutté dans son duel de cracks avec Mbappé. Il a apporté son talent pur et a fait danser ses adversaires directs. Auteur du premier but allemand.

Guerreiro  : Qui se rappelle quand Christian Gourcuff prédisait sa grande carrière ? Qui doute encore du génial père de Yoann ? Visionnaire.

Aubam  : Une superbe talonnade qui amène le but allemand, mais c’est tout. Pas de quoi dégonfler les polémiques à son sujet.

Les Monégasques

Subasic  : Peu sollicité. Comme une moche en boîte de nuit.

Touré  : Bon bah c’est réglé pour le côté droit de l’Equipe de France hein. Ca sera au meilleur des monégasques. Et pas sûr que ce soit Sidibé qui gagne à ce petit jeu.

Jemerson  : Aura les fesses rouges après la fessée de Kagawa. Solide mais coupable.

Glik  : Le boucher de Cracovie s’est donné. Un match de héros à défaut d’être toujours brillant.

Raggi   : Le Jason Statham de Vintimille s’est fait zouker comme une afro-fem sur du Sean Paul. Gênant pour tout le mur jaune, et sa passe décisive sur le CSC de Bender n’y change (presque) rien.

Fabinho  : L’évènement de la soirée c’est qu’il a raté le premier pénalty de sa carrière. Suspendu au match retour, il manquera beaucoup beaucoup à ses petits copains.

Moutinho  : Il était considéré comme le possible maillon faible de l’équipe mais le champion d’Europe a repondu présent. Mieux, il a surnagé durant les temps faibles.

Lemar  : Il a joué arrière gauche pour palier un Raggi à la ramasse. Il s’est quand même permis le luxe de faire une passe dé’. Ce Toto là n’est pas une blague.

Bernardo  : Encore un Portugais sur la pelouse. Encore un Portugais excellent. Décidément …

Falcao  : Travailleur de l’ombre ce soir. Il a pressé la défense avec plus d’intensité que ta banquière te presse quand t’es à découvert. D’une grande importance.

Mbappé : Le meilleur joueur du monde ne joue désormais plus à Barcelone.