Au fait, il s’est passé quoi lors de cette première moitié de Bundesliga ?

La Bundesliga est belle, la Bundesliga est folle, la Bundesliga nous offre des buts à la pelle mais la Bundesliga part en vacances pour Noël. Bref, elle va nous manquer. Après 17 journées, elle a bien mérité un peu de repos. Profitons-en pour revenir sur cette première moitié de championnat. Retour sur un événement plus ou moins gros, un match plus ou moins important ou un joueur plus ou moins bon par journée de Bundesliga.

Journée 1 : A peine commencé que c’est déjà terminé pour Nicolai Müller. En ouvrant le score à la 8e minute de jeu face à Augsbourg, le joueur de Hambourg se dit qu’il va le célébrer en faisant la toupie. Pourquoi pas. Le souci, c’est que le milieu de terrain se prend les pieds dans le poteau de corner et se rompt les ligaments croisés du genou droit. 7 mois d’absence. (Hambourg s’impose 1-0)

Journée 2 : En s’imposant 2-0 au Weserstadion face au Werder Brême, le Bayern Munich obtient une 16e victoire de suite face à son adversaire en Bundesliga. C’est évidemment la plus longue série de l’histoire du championnat.

Journée 3 : L’Allemande Bibiana Steinhaus devient la première femme à arbitrer un match de première division en Europe lors de la rencontre entre le Hertha et le Werder. Elle fait partie des 24 arbitres sélectionnés pour diriger les matchs de Bundesliga. Il y avait déjà eu des arbitres féminines en Europe mais c’était rare et seulement des juges de touche. Un grand pas en avant donc.

Journée 4 : Robert Lewandowski fait sa 100e apparition en Bundesliga avec le Bayern et fête ça avec un doublé lors de la victoire de son équipe 4-0 face à Mayence. 82 buts et 78 victoires en 100 matchs. Pas mal.

Journée 5 : L’Eintracht Francort gagne sur la pelouse de Cologne pour la première fois depuis 23 ans. Une courte victoire 1-0 qui permet de mettre fin à cette série. Sa dernière là-bas remontait au mois de mai 1994. C’était long un peu.

Journée 6 : Des buts à la pelle ? Un mensonge ? Pas du tout. Le Borussia Dortmund s’impose 6-1 face à l’autre Borussia. Le Mönchengladbach. Avec 16 points et 19 buts inscrits en 6 matchs, le BVB continue d’impressionner en tête du championnat et réalise le meilleur départ de son histoire.

Journée 7 : Une histoire peu banale. Le gardien de but du Werder, Michael Zetterer, prend son deuxième carton jaune de la saison. Pourquoi peu banale ? C’est le gardien remplaçant et il n’a pas joué une seule minute en Bundesliga. Il a juste pris la mauvaise habitude de contester toutes les décisions de l’arbitre.

Journée 8 : Le RB Leipzig est le premier à faire tomber le Borussia Dortmund cette saison. Victoire 3-2 au Signal Iduna Park. Une domination des Borussen mais ces derniers se sont rendu le match très compliqué. Quand on connait la suite, c’est un peu bête. Bravo à Leipzig quand même.

Journée 9 : Le Bayer Leverkusen renverse Gladbach. Mené 1-0 à la mi-temps au Borussia Park, les joueurs de Leverkusen se réveillent et mettent 5 buts à leur adversaire en deuxième période. Victoire 5-1 à l’extérieur donc.

Journée 10 : Il faut attendre la 10e journée pour voir le Bayern Munich prendre seul la tête de la Bundesliga. Pendant que les Munichois s’imposent 2-0 face à Leipzig, le BVB perd à Hanovre.

Journée 11 : L’hommage du week-end. Vous ne le savez peut-être pas mais Robin Zentner est un grand fan de Koji Nakata. Lors de ce Gladbach-Mayence, le gardien lui a fait un joli clin d’œil. Je vous propose de regarder la vidéo.

Journée 12 : Stuttgart s’offre sa 500e victoire à domicile en championnat. C’est la 4e équipe à le faire après le Bayern, le Werder et Hambourg. Là, c’était facile car c’était face au Borussia Dortmund.

Journée 13 : Derby de la Ruhr ! Et quel match… Le Borussia Dortmund, à la peine en championnat, surclasse Schalke 04 en première mi-temps et mène 4-0 après 45 minutes. Ça y est, le BVB va de nouveau gagner un match ! Et en plus, face à une équipe en forme et qu’il déteste. Et bien non. Les Königsblauen reviennent sur le terrain avec beaucoup plus d’envie que les Schwarzgelben. 4-1. 4-2. Déjà, là, ça sent mauvais. Et puis… 4-3. 4-4. Un match fou qui a rendu des gens très énervés et d’autres très heureux.

Journée 14 : Ce qui devait arriver arriva. C’est bien connu, dans le football, quand une équipe va mal, c’est de la faute de l’entraîneur. Peter Stöger a donc été licencié par Cologne. Lui qui a qualifié le FC Köln en Coupe d’Europe après 25 ans d’absence. Si le club a obtenu un bon match nul face à Schalke, cela reste insuffisant pour le dernier du championnat qui a fait 3 matchs nuls et 11 défaites en 14 journées. L’Autrichien s’engagera avec le Borussia Dortmund le week-end suivant puisque Peter Bosz paiera lui aussi les mauvais résultats du BVB.

Journée 15 : Bon dernier du championnat, le FC Köln n’a toujours pas remporté le moindre match en Bundesliga. Sur un terrain enneigé où l’on ne voit même pas le point de pénalty, les Geißböcke pensent bien en gagner un face à Fribourg. 3-0 après 29 minutes de jeu. Le changement d’entraîneur fait son effet. Le problème, c’est que lorsque ça ne veut pas, il n’y a pas grand chose à faire. Un pénalty dans les arrêts de jeu pour premettre à Fribourg de revenir à 3 partout. Un second pour passer devant et Fribourg s’impose 4-3 à Cologne. Dommage, ce n’était pas loin.

Journée 16 : Deux mois sans gagner. 8 matchs sans victoire. C’est long. C’est ce qu’a vécu le Borussia Dortmund après un début de saison presque parfait. Victoire 2-0 face à Mayence et fin de cette série beaucoup trop longue pour le club.

Journée 17 : Quand on vous dit qu’il ne faut jamais rien lâcher… La preuve : 3 équipes ont réussi à obtenir un point en égalisant dans le temps additionnel. C’est le cas de Mayence face au Werder, de Schalke face à Francfort et d’Augbourg face à Fribourg. Il vous faut un autre exemple ? Ne rien lâcher, c’est aussi ce qu’a fait le Hertha Berlin. A 10 dès la 7e minute, cela ne l’a pas empêché de s’imposer 3-2 à la Reb Bull Arena face à Leipzig.

Bonus journée 17 : Premièrement, la Bundesliga va nous manquer alors on a le droit de se faire plaisir avec un petit bonus. Deuxièment, celui-ci est nécessaire puisque… LE FC KÖLN A GAGNÉ UN MATCH DE BUNDESLIGA. Victoire 1-0 à domicile face à Wolfsburg.

C’est difficile de ne retenir qu’une chose par journée. Si vous avez retenu autre chose, n’hésitez pas à le dire.

A très vite Bundesliga <3

 

Photo credits : Uwe Kraft / ANADOLU AGENCY

J'aime bien le foot.

Laisser un commentaire