[Coupe de la Ligue] Paris Saint-Germain – Monaco : les notes

Cette finale de Coupe de la Ligue se déroulant à Bordeaux n’aura pas franchement été riche au niveau du suspens. Le PSG, qui a rapidement pris l’avantage, s’impose 3-0 face à Monaco au terme d’un match néanmoins riche en spectacle. Les notes : 

Les notes du PSG :

Trapp (4) : Sauvé par la VAR sur la tête de Falcao, Kevin va certainement devenir dès demain matin le chef de file du mouvement pro-arbitrage vidéo.

Alves (6) : Pour cette finale de prestige, Dani avait enfilé son plus beau costume : celui de joueur de football professionnel. Et qu’est-ce qu’il lui va bien.

T Silva (7) : On t’a vu couper les passes en retrait vers Trapp pour lui éviter une nouvelle boulette, Thiago. Capitaine vrai.

Kimpembe (7) : O monstro.

Berchiche (6) : Quand Yuri sort les crocs comme ça, le PSG respire mieux.

Verratti (7) : Encore un match plein pour Marco Verratti, qui pourra partir en vacances à Mykonos avec le sentiment du devoir accompli.

Rabiot (5) : Un manque d’implication, des ballons perdus… Il va être privé de dessert.

Draxler (5) : Première mi-temps totalement insignifiante de la part du fantôme de Julian Draxler, remplacé à la cinquantième minute par sa version vivante qui nous a régalés.

Di Maria (4) : Un but chanceux en première mi-temps, l’arbre qui cache la forêt.

Cavani (6) : Sa capacité à marquer deux buts sur un match où il touche 1 ballon nous étonnera toujours.

Mbappe (7) : C’est sympa de la part des Monégasques d’avoir laissé un boulevard à leur ancien coéquipier. Rien de mieux pour se remettre en confiance.

Les notes de Monaco  :

Subasic (4.5) : SOS, Monaco a besoin d’un vrai gardien. Le Croate préféré des monégasques a assez donné, il faut lâcher l’affaire maintenant.

Sidibé (5) : La France est terrorisée face à l’idée d’avoir ce brave Djibril en tant qu’arrière droit en Russie. Sauf s’il décide d’élever son niveau de jeu.

Glik (4.5) : On se répète mais le Polonais n’en finit plus de nous décevoir. Si loin du niveau stratosphérique qu’il avait l’an passé. Symptomatique de ce qui arrive à son équipe.

Jemerson (5.5) : Le Brésilien aura été inconstant mais peut-être le meilleur défenseur monégasque ce soir, sans pour autant être brillant, ni en faisant un sans-faute. C’est dire le match difficile qu’aura vécu l’arrière garde de la Principauté.

Raggi (3) : On ne veut pas s’avancer mais il est possible que même le Prince Albert soit plus efficace sur le terrain tant il est lent. Ou alors c’est Mbappé qui est trop rapide pour lui.

Lemar (3) : Où était-il ? Encore à Saint-Petersbourg ? Ou à Clairefontaine ? Match affreux et par dessus le marché il blesse son coéquipier.

Fabinho (6.5) : Si le possible futur joueur du PSG n’a pas encore retrouvé le niveau qu’il avait l’an passé, il aura toutefois été essentiel au bon fonctionnement de son équipe ce soir. L’un des rares à briller.

Moutinho (6) : Avec son compère lusophone au milieu de terrain, il aura assuré et permis à Monaco de garder la tête hors de l’eau.

Lopes (5) : Maladresse est surement le mot qui peut définir sa soirée. Tous ses choix peuvent y être associés.

Tielemans (4) : D’une faiblesse sans nom. Alors on va lui laisser le bénéfice du doute encore un moment mais notre patience a des limites. Logiquement remplacé par Jovetic à la mi-temps.

Falcao (6) : Comme toujours, le Colombien n’a pas besoin de beaucoup d’occasions pour marquer.Même si ses deux buts ont été refusés, le théorème a encore été confirmé. L’un des joueurs clés de l’ASM.

Crédit photo: FRANCK FIFE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez