Comment passer une Coupe du monde bien pourrie ?

Le football est un sport formidable. Capable de procurer des émotions fortes, ce sport est l’un des plus beaux du monde. Peut-être le plus beau d’ailleurs tout simplement. On a eu de beaux exemples 3 soirs de suite avec les matchs Rome-Barcelone et Juventus-Real Madrid en Ligue des champions puis Marseille-Leipzig en Ligue Europa il n’y a pas si longtemps. Tous les amoureux du foot ont vibré. Même ceux qui ne supporter aucun de ces clubs. Quelle semaine de football nous avons passé. Et que dire de cette Coupe du monde qui approche… Un mois de ballon rond ! Tout le monde l’attend avec impatience ! Enfin non. Pas vous. Il y en a marre de tout ça. Vous voulez que le football devienne un vrai cauchemar ? Voici quelques petites astuces qui pourraient vous aider à passer une Coupe du monde bien pourrie.

Ne rien préparer et se poser devant le match

La première chose à faire est de ne pas mettre les bières au frigo. Logique. Choisissez un endroit chaud de préférence et ne les ayez surtout pas près de vous. Ainsi, lorsque vous irez en chercher une, en plus de louper un but, elle ne sera pas très bonne. C’est inutile d’acheter une bonne marque. Il faut évidemment en prendre une mauvaise dans votre supermarché préféré. Pour la nourriture, c’est pareil, prenez de la mauvaise qualité et n’ayez surtout rien à portée de main. Si vous avez besoin de faire chauffer quelque chose, comme une pizza par exemple, cramez-la. L’idée est de manquer le maximum d’occasions et de buts en vous déplaçant. N’hésitez pas à boire beaucoup pour aller aux toilettes le plus souvent possible.

Bien choisir sa (mauvaise) place

Les possibilités sont nombreuses pour regarder un match de foot : sur son canapé, dans un bar, au stade et j’en passe. Ici, ce qu’il faut, c’est de ne pas être au bon endroit. Tout simplement. Si vous êtes au bar, installez-vous le plus loin possible des télévisions. Attention, le choix de la place est très important et assez difficile. Il faut être assez éloigné mais pas trop isolé non plus. En effet, le but est qu’il y ait des personnes entre la TV et vous de manière à ne pas voir grand chose. Le peu de choses que vous pouvez voir ne doit pas être un plaisir. C’est pourquoi il faut un maximum de passage devant vous. Si vous allez voir le match directement au stade, choisissez une place derrière un poteau ou un grand. Cela vous permettra de ne rien voir. Votre voisin est important aussi. Un voisin bien relou peut vous faire passer un moment catastrophique. Par chance, vous tomberez peut-être sur quelqu’un qui a abusé de la vodka. Evidemment, mettez-vous à une place non couverte. S’il pleut, vous serez mouillé et tomberez facilement malade s’il fait bien froid.

Mal choisir son stream

Ça ne vous concerne que si vous avez décidé de regarder le match chez vous. Commencez par ne pas retrouver votre câble HDMI. Si par malchance vous tombez dessus, cassez-le sans hésiter. Un match sera bien plus nul sur un écran d’ordinateur que sur celui d’une télévision. Il est évident qu’un mauvais stream va aider à passer un mauvais moment. Privilégiez les streams étrangers si vous ne parlez pas la langue, avec des coupures régulières, du retard, des pubs partout… D’ailleurs, ne faites pas attention aux sites sur lesquels vous allez. Par chance, vous pourriez choper un virus et ce n’est pas négligeable. Abuser des streams et des sites illégaux vous amènera peut-être à prendre une amende. C’est important aussi.

Se faire spoil

Activez toutes les notifications concernant tous les matchs de la Coupe du monde sur votre téléphone. Si vous regardez un match en stream, vous recevrez toutes les informations avant que ça se passe sur votre écran. Le truc bien relou quoi. Si vous n’êtes pas en stream, pas de panique. Avec un peu de chance, vous aurez de petites secondes de retard sur vos voisins. Ainsi, vous les entendez crier de joie alors que le ballon vient de sortir en touche sur votre écran. Et oui, il va bientôt y avoir un but, du coup. Espérez des messages de vos amis également. Ceux qui n’ont rien d’autres à faire que de vous écrire dès qu’il se passe quelque chose alors qu’ils savent très bien qu’ils ont de l’avance sur vous. Baladez-vous sur Twitter régulièrement. Vous verrez des choses passer. Comment ça il y a eu un but ?

Regarder les matchs avec des personnes relou

Parfois, il vaut mieux être seul que mal accompagné. C’est pourquoi, ici, il faut faire le choix d’être mal accompagné. Vous savez, ces personnes qui pourraient vous gâcher le plus beau jour de votre vie. 4 ans que vous attendez pour une nouvelle Coupe du monde. Et ces personnes sont les pires avec qui regarder un match de foot. Elles sont là pour vous faire vivre un vrai cauchemar. Rien que pour vous. Pas celles qui n’y connaissent pas grand chose et qu’ont envie d’apprendre. Celles qui n’y connaissent rien, qui n’aiment pas le foot et qui racontent n’importe quoi sur ce sport. Oui, celles qui parlent tout le temps des joueurs qui sont payés trop chers par exemple.

Supporter une nation nulle

C’est un point essentiel pour atteindre notre but. Supporter une nation nulle, c’est les voir se prendre des branlées à chaque match. C’est se rendre compte qu’ils sont incapables d’enchainer deux passes. C’est se demander pourquoi l’on supporte ce pays. C’est ne plus avoir envie de les regarder jouer mais le faire quand même. Ne prenez surtout pas ça à la rigolade, ce serait une erreur. Ne cherchez pas à prendre du plaisir ailleurs non plus. Regardez bien ces joueurs qui n’ont aucune réaction et qui s’en foutent complètement d’être ridicules. S’ils sont au fond du trou, sautez dedans avec eux.

Ne pas prévenir ses voisins

Quelle mauvaise idée que de mettre un petit mot en bas de votre immeuble pour prévenir vos voisins. Ne le faites surtout pas. Et profitez de votre Coupe du monde à fond. Mettez le volume de votre téléviseur au maximum et ouvrez les fenêtres. Crier à chaque but et même à chaque passe. Tapez des pieds. Jetez des objets contre les murs. Bref, faites un maximum de bruit. N’ouvrez pas la porte si l’un de vos voisins vient frapper. Ou bien, si vous le faites, soyez le plus désagréable possible. Ensuite, il vous suffira d’attendre tranquillement que quelqu’un appelle la police.

Ne pas se renseigner sur les matchs

Si vous avez déjà enregistré votre petit calendrier avec tous les matchs, supprimez ça tout de suite. Si vous ne l’avez pas fait, c’est très bien. Il faut louper les meilleurs matchs, se poser devant la télé aux heures où ça ne joue pas. Le mieux est d’arriver pile à la fin d’un match de fou. Entendre l’arbitre siffler la fin du match, jeter un oeil au score et voir 5-4. Manquer ce match qu’il ne fallait pas. Mais cela demande beaucoup de travail.

Choisir le bon maquillage

Vous les voulez vos petites bandes bleu, blanc, rouge sur les joues. Et bien faites-les. Mais choisissez un maquillage avec des produits auxquels vous êtes allergique dans le but de finir aux urgences. Il y a peut-être des télévisions là-bas mais ne vous laissez pas tenter. Regardez-vous dans une glace. Oh que c’est enflé. Et pas beau.

Penser à ses problèmes pendant le match

Ici, c’est simple, l’idée est de faire en sorte d’avoir le moral à zéro. Pour que ce soit rapide, n’hésitez par commencer en pensant à votre compte en banque. Les abonnements à tous ces diffuseurs, le prix que vous avez payé pour être au stade, les tournées que vous payez au bar… Si vous avez encore un peu le moral, vous pouvez faire le point sur votre vie et en particulier sur ce qui ne va pas. N’allez pas vous remonter le moral bêtement en pensant à des trucs cool. Enchainez avec une petite pensée pour la journée de boulot du lendemain.

La solution radicale

On ne va pas se mentir, si vous lisez les papiers d’Ultimo Diez, c’est que vous êtes amoureux du ballon rond. Il existe donc une solution radicale pour passer une Coupe du monde bien pourrie. Elle est simple. Trop, peut-être. Vous n’aimez pas la facilité mais on vous la donne quand même. Il vous suffit de ne regarder aucun match. Voilà. De rien.

Si vous aussi vous avez quelques astuces, n’hésitez pas à les partager pour en faire profiter tout le monde.

Hey, évidemment, vous n’allez rien suivre de tout ça. Comme nous. Bonne Coupe du monde à toutes et à tous ! Et surtout, restez attentif, le plus beau reste à venir sur Ultimo Diez.

Crédit photo : François Lo Presti / AFP

J'aime bien le foot.