Pourquoi Marcelo Bielsa est l’homme parfait pour Leeds?

La nouvelle a épanoui le paysage du football, Marcelo Bielsa a retrouvé un club. Mais la destination a surpris. L’ancien technicien de l’Olympique de Marseille s’est envolé pour le nord de l’Angleterre, direction le légendaire Leeds United, cher à Alan Smith et au groupe Kaiser Chiefs. C’est une première pour l’entraîneur argentin qui va découvrir la Grande-Bretagne, sa Championship, son kick and rush et autres spécificités. Mais le plus important est ailleurs. Après un échec cuisant du côté de Lille, El Loco reprend une équipe rapidement et légitimement son poste de meilleur entraîneur du monde.

Dans un univers fou qu’est la région du Yorkshire, il fallait bien une personne qui sortait de l’ordinaire pour raviver la flemme éteinte depuis une décennie. Si Massimo Cellino, ancien propriétaire du club et de Cagliari, a essayé à sa manière de créer un peu d’émulation, sa manière de faire n’était pas en adéquation avec le reste de l’environnement. Entre controverse, limogeage d’entraîneur et peine de prison, l’Italien a été sous le feu des projecteurs durant quelques années sans pour autant apporter de résultats. Depuis, le sulfureux italien a laissé sa place à un autre compatriote, plus jeune mais tout aussi ambitieux. Andrea Radrizzani pourrait être le fils de Massimo Cellino, et pourtant, le voilà à la tête d’une des plus grosses institutions anglaise. Leeds représente tout ce qu’on aime en Angleterre, une ville qui vit pour le football, un stade qui fout la trouille et une épopée extraordinaire dans les années 2000. À titre de comparaison, Leeds a des faux airs de Newcastle dans l’atmosphère mais avec des traits de caractères différents. La ville vit encore avec une haine considérable envers Manchester United, et ce depuis des décennies. Les matchs entre les deux United à Elland Road ont souvent ressemblé à des guerres de tranchées animées par des supporters en folie. Un contexte particulier qui devrait ravir à l’ancien entraîneur de l’OM, lui qui tressait des louanges au Stade Vélodrome dès qu’il en avait l’occasion. « Le mélange entre stade et supporters ici (à Marseille donc), est quelque chose d’admirable ».

Son arrivée à Leeds marque le renouveau pour le club et lui, mais cela apparaît aussi comme une dernière grande opportunité pour lui de performer. Alors que son passage à Lille a déçu, beaucoup voient Marcelo Bielsa au crépuscule de sa carrière. Nous allons vous prouver que non, il est toujours le meilleur entraîneur du monde mais mieux, pourquoi est-il l’homme parfait pour Leeds?

  • Parce que la réussite du Mexique, la meilleure équipe du monde aujourd’hui, c’est un peu la sienne aussi.
  • Parce que Juan Carlos Osorio, l’ancien meilleur entraineur du monde jusqu’à Lundi 25 Juin 14 heures a dit qu’il était le meilleur entraineur du monde.
  • Parce qu’il a regardé près de 46 matchs de Pontus Jansson et Pablo Hernandez avant de rencontrer les dirigeants.
  • Parce qu’il va faire de Hadi Sacko le nouveau Thierry Henry d’Angleterre.
  • Parce qu’il va faire de Pierre-Michel Lasogga le nouveau Mark Viduka de Leeds.
  • Parce qu’il va faire de Matthew Pennington, 23 ans, le nouveau Rio Ferdinand et le défenseur anglais le plus cher de l’histoire devant John Stones.
  • Parce qu’il va réussir l’exploit de refaire monter Leeds après une décennie à l’échelle inférieure.
  • Parce qu’il tiendra tête à son président sulfureux, Andrea Radrizzani, un genre de Zamparini avec 40 ans en moins,
  • Parce qu’il a eu l’intelligence d’accepter l’offre de Leeds juste après que l’histoire de la tournée en Birmanie se soit tassée.
  • Parce qu’il a aussi réussi à faire passer cet effroyable affaire de tournée en Asie du Sud-Est au second plan, et ce n’était pas chose aisée au départ.
  • Parce qu’en arrivant, il a sûrement découvert Kaiser Chiefs dans le trajet entre Rosario et Leeds.
  • Parce que Elland Road est « le stade le plus intimidant, effrayant d’Europe (après l’ancien stade de Galatasaray, Ali Sami-Yen) d’après Ferguson, parfait pour l’entraineur le plus intimidant du monde.
  • Parce que sa présence à Elland Road sera encore plus rock and roll que la performance de Kaiser Chiefs il y a un mois.
  • Parce qu’on aura une autre raison d’aller sur Leeds en Août que le festival « Reading and Leeds festival ».
  • Parce qu’il va faire de Leeds une ville touristique juste par sa présence.
  • Parce qu’il va nous faire regarder la Championship, chose complètement impossible en temps normal.
  • Parce que ses parallèles avec le Leeds Rhinos (équipe de Rugby à XIII) vont nous enchanter.
  • Parce que d’après German Burgos, le meilleur assistant au monde, « Marcelo Bielsa est le meilleur technicien au monde et l’homme le plus honnête qu’il connaisse. » On rappelle qu’il est l’adjoint de Diego Simeone.
  • Parce qu’il est « le père dans le football » d’un des meilleurs entraîneurs de Premier League, Mauricio Pochettino.
  • Parce que si Pep Guardiola, Mauricio Pochettino ou Unai Emery sont parmi les meilleurs entraîneurs du monde et de Premier League, c’est grâce à lui.
  • Parce que @MaxVendrell, le meilleur rédacteur en chef au monde, dit que c’est le meilleur du monde.
  • Parce que nous sommes des gros hipsters et nous aimons ne pas être justes dans nos analyses au fond.

Crédit Photo : Jean-Christophe Verhaegen/ AFP Photo.

« Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois.»

Laisser un commentaire