Ronaldo – Messi et les héritiers Neymar – Mbappé : la fin d’une ère ?

Tristement éliminés de la Coupe du monde 2018, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi semblent approcher de la pente descendante de leur carrière. Alors même que de nouveaux visages s’imposent dans le football mondial, est-ce la fin d’une rivalité historique ?

Encore raté. Pour la quatrième fois en autant de participations et la troisième en tant que leader de leur sélection, Ronaldo et Messi ont échoué en Coupe du monde. Ironie du sort, les deux hommes ont été éliminés le même jour de ce qui était peut-être leur dernier Mondial. Messi, dont le palmarès reste toujours vierge en sélection, a déjà raccroché les crampons (en 2016) avant un retour rapide. Ronaldo, lui, peut partir la tête haute après avoir ramené au Portugal l’unique trophée de son histoire. Mais davantage que leur situation en sélection nationale, c’est la relation avec leur club qui inquiète quant à leur avenir.

Le Barça ne brille plus, l’avenir de Cristiano en pointillés

Trois ans. Trois ans que le FC Barcelone n’a plus atteint les demi-finales de Ligue des champions. Entre une direction contestée, des mercatos discutables et une incapacité à former de nouvelles pépites, le Barça inquiète. Sans un club qui brille sur la scène européenne, Leo Messi ne peut continuer à dominer la planète foot. Le Ballon d’or ? Il n’y a pas touché depuis… la dernière victoire du Barça en Champion’s League. Car depuis, c’est le Real Madrid de Ronaldo qui domine. Mais peut-être plus pour longtemps.

Alors que les rumeurs s’intensifient quant à un départ de CR7 vers la Juventus, le Real est à un tournant de son histoire. Le départ du Saint-Esprit Zinédine Zidane laisse penser à une fin de cycle dans la capitale madrilène. Zidane qui avait plus que jamais bonifié Cristiano, réussissant à le gérer physiquement afin d’arriver au top de sa forme en fin de saison. Mais à 33 ans, le Portugais est-il en mesure de réitérer ses performances au sein d’un environnement qui ne sera certainement pas aussi idyllique que celui créé par Zizou ? D’autant plus que, s’il reste au Real, la dernière fois qu’un coach apprécié des joueurs est parti (Carlo Ancelotti), le suivant n’a pas fait long feu (Rafael Benitez).

Vient alors une question qui enflamme les débats en fin d’année, et dont la réponse peut être trouvée dès le 15 juillet : qui sera le Ballon d’or 2018 ? Bien que certains aient cessé de croire à l’impact des compétitions internationales depuis les échecs de Xavi, Iniesta, Sneijder et Neuer entre 2010 et 2014, les héritiers sont potentiellement là. Et l’un d’eux est français.

https://twitter.com/Agent_Bradford/status/1015378680506302464

Le génial Mbappé et la star Neymar

A tout juste 19 ans, Kylian Mbappé s’est retrouvé septième au classement du Ballon d’or 2017. Auteur d’un Mondial époustouflant avec les Bleus, il fait passer Ronaldo et Messi pour des joueurs moyens incapables de porter leur équipe (!). Ce n’est pourtant pas difficile de marquer des buts sur la plus grande scène du monde… Particulièrement bankable, sa cote de popularité ne cesse de grimper. Car oui, c’est certainement dans ce mot que réside la clé au sacre individuel ultime en décembre : popularité. Pensez-vous vraiment que les votants de pays reculés en Afrique ou en Asie estimeront l’importance de Modrić à l’intérieur du système des Merengues supérieure à celle de CR7 ? Pour rappel, en 2017, le Croate n’avait récolté que 3% des voies, contre… 33% en faveur de Ronaldo. Et 24% pour un Messi qui n’avait pourtant eu que la Coupe du Roi à se mettre sous la dent.

Niveau popularité, il y a un autre joueur du PSG qui se place plutôt bien : Neymar. Cependant, sa saison blanche en Ligue des champions couplée à un parcours limité en Coupe du monde risquent de le priver de podium d’office. Pour cette année, tout du moins. A 26 ans et avec une bonne partie de sa carrière devant lui, le Brésilien conserve l’espoir d’incarner le monde du ballon rond pendant de longues années. Il est déjà l’égérie de Nike, reléguant au second rang… Cristiano Ronaldo. Les enfants veulent faire comme Neymar. Tout le monde connaît Neymar. Neymar est partout. Dans les villes, dans les campagnes.

« Alors comme ça, tu veux devenir Ballon d’or avant moi ? » // Yahoo Sport

 

Malgré le fait que Mbappé et Neymar semblent être les deux joueurs les plus à même de dominer la planète foot, à la fois sur la pelouse et dans l’espace publique, il y a un bémol : ils jouent pour la même équipe. A moins d’un transfert choc, impossible de créer une rivalité entre eux. Pire, ils pourraient remporter la Ligue des champions ensemble, devenant ainsi les meilleurs amis du monde. Personne ne va donc tuer son ami parce qu’il a dit que machin est supérieur à bidule.

https://twitter.com/CanalFootClub/status/1013093756705394688

Est-ce que cela empêchera ainsi les deux Parisiens de s’accaparer leur sport comme l’ont fait Ronaldo et Messi ? Peut-on parler d’héritiers ? Ou sommes-nous à un tournant de l’histoire du foot, avec une manière différente de visualiser le gratin mondial (et donc plus par le prisme de deux joueurs ennemis) ? Ou bien y aura-t-il d’autres personnages qui se dégageront et devanceront Neymar et/ou Mbappé dans cette course annuelle au Ballon d’or ? Tant de questions qui n’ont peut-être pas encore lieu d’être, tant Messi et Ronaldo semblent éternels.

Crédit photo : Bleacher Report.

J'aime beaucoup le foot. Et Marco Verratti. Surtout Marco Verratti.

Laisser un commentaire