Tops/Flops Liverpool – Manchester City : Gündogan plane, Alisson pleure

La grosse affiche de Premier League du jour opposait Liverpool à Manchester City. Après une première période très disputée mais vierge en but, les débats se sont intensifiés au retour des vestiaires. Gundogan ouvre le score à la 49ème minute avant que Salah n’égalise sur penalty à la 63ème. Liverpool s’effondre finalement en encaissant trois buts dans les vingt dernières minutes. Score final 4 buts à 1 pour City qui renforce sa place de leader. Voici nos tops et flops de la rencontre :

TOPS

ILKAY GÜNDOGAN

Depuis plusieurs mois, il est l’un des joueurs de City les plus réguliers. D’abord malheureux après son penalty manqué en première période, il a montré une très grande force de caractère en inscrivant deux buts déterminants permettant à Guardiola de gagner pour la première fois de sa carrière à Anfield.

PHIL FODEN

Très juste techniquement tout au long du match, il a littéralement fait basculer ce dernier sur deux gestes de très grandes classe. Une passe décisive tout en touché pour Sterling à la 73ème minute et une frappe surpuissante pour finir à la 83ème. Grand joueur.

LA DEFENSE CITIZEN

Grande force de Manchester City depuis plusieurs semaines, la défense à une nouvelle fois été (presque) irréprochable aujourd’hui. Excepté l’énorme erreur de Ruben Dias sur le penalty provoqué en seconde période, lui et ses compères on su faire parler leur sens de l’anticipation, leur puissance et leur technique pour écœurer un à un les attaquants adverses qui ont finalement obtenu très peu de situations dangereuses à négocier.

FLOPS

ALISSON BECKER

Le gardien brésilien est impardonnable aujourd’hui. Serein en première période, il a tout simplement sombré en deuxième. Alors que son équipe avait réalisé une grosse partie du travail en revenant au score, il a été coupable de deux grossières erreurs de relance payées cash en trois minutes.

THIAGO ALCANTARA

Discret, très discret. Pas grand chose à signaler pour un joueur qu’on attend davantage influent pour une rencontre de ce standing. Remplacé par Xherdan Shaqiri à la 68ème.

TRENT ALEXANDER-ARNOLD

Face à Sterling, ses crampons sont très souvent restés plantés dans la pelouse. Une première fois sur l’action qui amène le penalty manqué par Ilkay Gundogan, une deuxième fois en début de seconde période sur la percussion du même anglais cette fois transformée en but par l’allemand.

L’INSTANT ULTIMO DIEZ

Feu d’artifice sur le terrain mais également en dehors. Toujours privés de tribunes, les supporters ne manquent jamais d’ingéniosité et se sont aujourd’hui distingués de manière colorée et sonore au travers d’un jolie spectacle pyrotechnique.

LE CHIFFRE : 18

C’est le nombre d’année qu’il a fallu attendre pour voir Manchester City enfin gagner contre Liverpool à Anfield en championnat. La dernière victoire des Skyblues à l’extérieur contre les Reds remonte au 3 mai 2003. A l’époque, les Citizens l’avaient emporté 2 buts à 1, doublé de Nicolas Anelka.

0