Tops/Flops FC Barcelone – Paris SG : Mbappé voit triple, Lenglet voit flou

Quatre ans après le traumatisme de la remontada, le PSG revenait au Camp Nou avec les crocs. Sans trop forcer, les Parisiens se sont imposés 1-4 dans un match déserté par les Barcelonais. Triplé historique de Mbappé au Camp Nou, et but de Kean. Victoire 1-4 et le PSG met déjà un pied en quart de finale. Nos tops et nos flops de la rencontre :

Tops

Mbappé

On a retrouvé le Mbappé qui prend ses responsabilités, en l’absence de Ney et Di Maria. Le Français sort le grand jeu pour taper le Barça. Toujours dispo entre les lignes, il a profité de la passivité de Dest. Triplé au Camp Nou, ça se passe de commentaires.

Kean

Match complet pour lui, qui a fait tous les efforts pour jouer à un poste qui n’est pas le sien en suivant assidûment les consignes de son coach. Toujours dans le bon tempo, rigoureux dans les courses, et qui fait tous les bons choix. Son but récompense sa performance.

Le duo Paredes – Verratti

Ensemble, ils ont totalement muselé le milieu barcelonais. Ils ont contrôlé le match de A à Z, quadrillé l’espace, pro-actif à la récupération, avec beaucoup de verticalité, le tout sans trop d’efforts. Verratti et Paredes étaient sous la menace d’une suspension et ils ont su garder leur sang froid. Et ça c’est encore plus beau.

Flops

Milieu du Barça

Totalement inexistant. Busquets a été terriblement fainéant à la récupération, Pedri et de Jong n’ont rien su créer, incapables de poser le pied sur le ballon. L’antithèse du jeu du milieu du PSG, mais avec encore moins d’efforts.

Lenglet

Coupable sur au moins trois des quatre buts du PSG, dont un hors-jeu honteusement couvert sur le but du 1-2. Absent au marquage, il hésite encore entre défense en zone et marquage individuel. Si Paris manquait d’un Français dans son effectif, ils ont trouvé leur homme ce soir.

L’instant Ultimo Diez

La douceur dans les pieds de Marco. Suite à une belle transversale de Marquinhos, Kurzawa centre d’une volée pour Verratti. Et là, le génie parle. Une petite déviation aveugle dans la surface de l’extérieur du pied droit pour trouver habilement Mbappé au milieu de la défense barcelonaise. L’attaquant français, d’un bel enchainement, ouvre le score. Mais quelle action parisienne, et quel geste de Verratti.

Le chiffre : 37

37 % de duels gagnés pour le FC Barcelone (40/106). Chapeau les artistes.

Le coaching

L’humiliation ultime vient quand Pocchettino décide de faire rentrer Kehrer et Draxler en fin de match. Et que le second se permet en plus de transpercer les lignes barcelonaises.

Le tweet du match

Crédit photo : Icon Sport

0