[Ligue 1] Bordeaux – Paris Saint Germain : les notes

Ce soir, Bordeaux recevait le Paris Saint Germain. Une belle affiche mais un match sans réel enjeu entre des Bordelais distancés de la course à l’Europe et des Parisiens déjà champions. Du coup, on s’est ennuyé à mourir.

Victoire des Parisiens 1-0. Les notes d’un match aussi palpitant qu’un amical du mois de juillet :

Les Bordelais :

Costil (5) : Il n’a rien eu à faire ce dimanche, comme toi qui lis ceci. Impuissant sur le but de Lo Celso.

Sabaly (6) : Pas avare d’efforts, il a assuré la couverture de son couloir face à son club formateur.

Koundé (6) : Le jeune défenseur préféré de ton jeune défenseur préféré.

Pablo (6) : Bon match mais pas un Picasso (chef-d’œuvre) non plus. Vous l’avez ? Parce qu’en fait il s’appelle Pablo et c’était le prénom de Picasso, du coup ça fait un jeu de mot sur… enfin bref.

Poundjé (6) : Il a muselé Mbappé chaque fois qu’il s’aventurait sur son côté gauche.

Lerager (6) : Premier à la récupération et à la relance, les éclaircies du jeu bordelais sont souvent venues de lui.

Plasil (5) : Bon match dans l’entre-jeu malgré le fait qu’il ait centre quatre-vingt quatorze ans.

Sankharé (5) : Sankharé, ça tourne pas rond.

Kamano (6) : Donne-moi ton cœur baby, ton corps baby.

Malcom (5) : Prestation correcte face au club de ses rêves.

Braithwaite (5) : Premier à presser les Parisiens, dernier à se créer des occasions de but.

Les Parisiens :

Areola (8) : Match très solide du portier parisien, qui sort masterclass sur masterclass depuis son interview pour le célèbre média Ultimodiez.

Berchiche (3) : Au vu de l’humiliation subie par Yuri face à Malcom, Kurzawa devait finalement être bien content d’être sur le banc.

Kimpembe – Marquinhos (6) : Match propre de la charnière parisienne. La connexion France-Maroc se porte bien.

Alves (6) : Il est nonchalant, il est irrégulier, mais c’est quand même un sacré joueur.

Nkunku (6) : Sérieux et appliqué, le meilleur tireur de CPA du PSG a tenté d’exister face à l’ogre bordelais, en vain.

Rabiot (5) : 23 ans et déjà sur le déclin… Dix bonnes dernières minutes pour nous faire mentir, mais on ne tombera pas dans le panneau.

Lo Celso (8) : Le meilleur Argentin du PSG.

Pastore (3) : « Pastore c’est tout ou rien. Et aujourd’hui c’est rien ». Merci Canal+ de nous mâcher le travail, on fera pas mieux.

Cavani (4) : Il s’est sans doute autant ennuyé que nous. Mais il est nettement mieux payé.

Mbappe (4) : Match insipide.

Photo credits : Nicolas TUCAT / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire