Où en est Angers SCO avant la reprise de la saison 2018-19 de Ligue 1 ?

Toute cette saison 2018-19, UltimoDiez vous fait vivre l’aventure d’Angers SCO. Allongé sur une plage de sable fin, non loin de Saint-Jean-de-Monts, je ne pense qu’à la reprise d’Angers et ce match face à Nîmes samedi à 20h00 au stade Raymond Kopa. Mais au fait, où en est le club ? Écrit avec la patte gauche de Thomas Mangani, évidemment.

Mais qui est ce surfeur ?

Un mercato très cool, comme toujours

On a lu pas mal de choses sur le mercato angevin. Beaucoup de critiques. C’est mal connaître le trio infernal Chabane-Pickeu-Moulin. Encore une période de transferts bien maitrisée.

Du côté des départs :

Le principal est celui de Karl Toko-Ekambi évidemment. C’était dans les tuyaux avant la fin du championnat 2017-18. C’est à Villarreal qu’il va désormais empiler les buts. Angers a récupéré 20 millions dans l’affaire et c’est le plus gros transfert du club.

Alexandre Letellier est revenu de son prêt de 6 mois aux Young Boys. Pile le temps de s’offrir un titre de champion de Suisse et une finale de Coupe (perdue face à Zurich). Pas de quoi impressionner Angers puisqu’il est de nouveau prêté. Cette fois-ci, c’est un an à Troyes avec option d’achat. Le numéro 1 au SCO, c’est Ludovic Butelle. Un prêt logique.

Prêté pour la deuxième moitié du championnat par Wolverhampton, Prince Oniangué est retourné en Angleterre. Par pour longtemps car il a été transféré dans la foulée à Caen.

Libre de tout contrat après ses 3 saisons à Angers, Gilles Sunu est parti en Turquie dans le club d’Erzurumspor. Plein de bonnes choses à lui. Il le mérite.

Barré par KTE devant, Enzo Crivelli a filé à Caen. Il y était déjà prêté depuis 6 mois et cette fois c’est définitif. Il n’aura jamais vraiment réussi à s’imposer ici. Dommage.

De son côté, Mehdi Tahrat, qui était prêté à Valenciennes, est transféré dans une autre équipe du Nord : Lens. UltimoDiez a d’ailleurs mené son enquête sur les dessous de ce transfert. Une sombre histoire autour d’Olive et Tom.

Sinon, Lassana Coulibaly est prêté un an aux Glasgow Rangers et évoluera sous les ordres de Steven Gerrard. Et Baptiste Guillaume a rejoint Nîmes un an en prêt.

Du côté des arrivées :

Stéphane Bahoken a rejoint Angers pour quatre ans et une grosse mission l’attend : faire oublier son compatriote. Oui car monsieur est international camerounais depuis mars 2018. Une belle récompense suite à sa saison 2017-18 intéressante avec Strasbourg. 7 buts en Ligue 1 pour lui dont celui de la victoire face à Paris. C’est beau. Il est monté en puissance… Qu’il continue comme ça.

Une autre arrivée. Celle de Vincent Pajot en provenance de Saint-Etienne. Le milieu de terrain s’est engagé pour les trois prochaines saisons.

Harrison Manzala a signé pour quatre ans. Encore un belle opération du SCO. L’ancien numéro 7 d’Amiens jouera sa deuxième saison en Ligue 1 et on espère qu’il continuera comme lors de la première.

Mais le plus gros coup d’Olivier Pickeu, c’est ce retour de Jeff Reine-Adélaïde. Les supporters le réclamaient, Angers l’a fait. Sur Twitter, comme pour Ludovic Butelle au mercato précédent, les Angevins avaient lancé un #BringBackJRA. Aperçu dans les vestiaires de la Baumette le mercredi 25 juillet, Olivier Pickeu a bien tenté de démentir sa présence. Mais nous ne sommes pas aveugles ni victimes d’hallucinations monsieur le manager général. On l’a bien vu sur plusieurs comptes Instagram des joueurs. Et c’est le lendemain, à 19h pétante, que l’annonce a été faite officiellement par le tweet habituel du président. L’ancien joueur d’Arsenal rejoint le SCO pour quatre ans. Les frissons.

Sinon, Ibrahim Cissé, jeune défenseur avec un beau potentiel, est arrivé en provenance de Tours. Farid El Mellali a signé pour 4 ans. Et Dorian Bertrant, passé par le SCO lors de la saison 2012-2013 et au SO Cholet depuis cinq ans, est revenu au club pour deux ans.

Une préparation astucieuse

Oh que les joueurs ont moins fait les malins le lundi 2 juillet. Après avoir bien profité, mangé tout et n’importe quoi, fait un peu moins de sport, c’était la reprise à la Baumette.

C’est désormais une habitude. Pour la quatrième année de suite, les Angevins ont pris la direction des Sables-d’Olonne. Les sourires étaient sur tous les visages le lundi 9 juillet. Comme si les joueurs n’avaient pas vu la mer depuis longtemps. Pfff, pas à nous, on a vu les photos sur Instagram.

Pour son premier match amical, Angers affrontait les Herbiers le mardi 17 juillet. Un duel entre le finaliste de la Coupe de France 2017 et celui de 2018. Le PSG, ce briseur de rêves. C’est Romain Thomas qui a ouvert le score mais le SCO s’est pris un but sur pénalty dans la foulée. Les Herbiers, ce sont les finalistes de la dernière Coupe de France quand même. Et puis, le VHF avait déjà joué plusieurs matchs de préparation. 1-1.

Tiens, en parlant de Coupe de France, le samedi 21 juillet, Angers retrouvait Lorient à Saint-Brevin-les-Pins. Le club qui l’a sorti lors des 32es de finale de l’édition 2018. Une défaite 0-2 à Raymond Kopa. C’était l’occasion de se venger. Oui mais le FCL en a décidé autrement. Pierrick Capelle a bien répondu à l’ouverture du score lorientaise mais Angers a pris deux autres buts derrière. Première défaite de cette préparation. 1-3.

Direction Sablé-sur-Sarthe pour un autre match le mercredi 25 juillet. Face à Caen, Angers espérait bien obtenir son premier succès après un nul et une défaite. Manque de bol, un pénalty pour le SMC et le SCO est reparti avec une deuxième défaite de suite. 0-1.

De retour aux Sables-d’Olonne le samedi 28 juillet pour le quatrième match de préparation des Angevins. Certes, c’était un match amical mais face à Nantes il s’agissait de gagner ou au moins de ne pas perdre. C’était bien parti avec un but de Wilfried Kanga suite à une erreur de la défense nantaise. Merci. Mais Angers avait décidé d’attendre un peu avant de remporter son premier match. Une égalisation du FCN et c’est terminé sur ce score de 1-1.

Allez, peut-être que les Angevins attendaient de jouer à Raymond Kopa pour enfin gagner. Ça tombe bien, le mercredi 1er août, ils accueillaient Villarreal. Le retour de Karl Toko Ekambi à RK ! Il faisait le malin Karlito face aux défenses de Ligue 1 avec ses 17 buts la saison dernière mais face à celle du SCO c’est tout de suite moins simple. Malgré les bonnes intentions et les occasions, le match s’est terminé sur un 0-0.

Et s’il fallait aller jouer dans un autre pays pour cette première victoire ? Après le Portugal la saison dernière, les Angevins ont pris la direction de l’Autriche cette année pour affronter deux équipes. La première, c’était West Ham le vendredi 3 août. Une équipe avec Manuel Pellegrini et Jack Wilshere tout de même. Tout ne s’est pas passé comme prévu puisque le SCO a de nouveau perdu. 0-1.

Après avoir joué une équipe de seconde partie de tableau en Premier League, les Angevins ont rendez-vous avec une équipe qui jouera la Ligue des champions. Dauphin du Bayern la saison passée, c’est Schalke 04 qui s’est présenté face au SCO le dimanche 5 août. Dernier match de préparation et dernière chance de remporter un match. Encore raté, dans un stade avec plein de Schtroumpfs, Schalke s’est imposé 1-0.

Lors de cette préparation, les joueurs d’Angers ont fait croire à leurs adversaires qu’ils n’étaient pas prêts pour la Ligue 1. Avec 3 matchs nuls et 4 défaites en 7 matchs de préparation, les autres clubs vont prendre Angers de haut et ça va leur faire tout drôle. Belle astuce du SCO. Encore un joli coup.

Il y a eu des préparations plus rassurantes au niveau des résultats mais pour le tourisme c’était pas mal du tout.

Les résultats rapides de cette préparation parce que vous êtes pressé

On ne s’embête pas, aucune politesse, on met Angers en premier pour chaque match.

Angers 1-1 Les Herbiers
Angers 1-3 Lorient
Angers 0-1 Caen
Angers 1-1 Nantes
Angers 0-0 Villarreal
Angers 0-1 West Ham
Angers 0-1 Schalke

Le 11 probable, en route pour la Ligue Europa ?

En match amical, Stéphane Moulin a tenté le 4-2-3-1 avec Pierrick Capelle en 10 en fin de préparation. Angelo Fulgini en 10 et Jeff Reine-Adélaïde sur un côté n’est pas à exclure.

Le reste de l’effectif pour aller chercher cette qualification en Ligue Europa

Gardiens : Michel, Mandrea
Défenseurs : Aït Nouri, Andreu, Pavlovic, Cissé
Milieux : Doré, Pajot, El Mellali, Bertrand
Attaquants : Kanga, Ketkeophomphone, Reine-Adélaïde, Manzala

Le calendrier pour aller supporter les Angevins

Quels sont les objectifs de cette saison, du coup ?

La préparation ne fait pas rêver si l’on regarde uniquement les résultats. Après, comme beaucoup d’équipes, Coach Moulin a fait tourner. Puis dans le jeu, il y a eu des choses vraiment intéressantes. Pas de panique. Ça ne ressemble pas au club qui avance lentement mais sûrement et avec sérénité. Et le plus important, ça reste le championnat.

Je ne m’emballe pas pour cette saison. On a assez plaisanté avec cette Ligue Europa. L’objectif est le même que les 3 précédentes : le maintien. Ça serait sympa de finir dans la première moitié de tableau comme en 2016. Mais n’oublions pas que depuis sa montée, Angers termine la saison avec de moins en moins de points. 50 en 2016, 46 en 2017 et 41 en 2018. D’ailleurs, le SCO n’avait que 4 points de plus que le barragiste la saison passée. Alors on va se contenter du maintien, peu importe la place et pourquoi pas s’offrir de beaux parcours dans les coupes.

Crédits photos : AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER

J'aime bien le foot.

Laisser un commentaire