FC Barcelone – Valence CF : les notes

Après une semaine agitée venue pimenter la trêve internationale notamment avec le licenciment de Marcelino, Valence retrouvait les terrains en se rendant à Barcelone pour affronter la bande à Griezmann, De Jong etc. Et le voyage au Camp Nou n’a pas apaisé les esprits. Concéder cinq buts ce n’est jamais bon pour les affaires, même face à un FC Barcelone qui se déplace à Dortmund en Ligue des Champions cette semaine.  

Les notes de Barcelone

Ter Stegen (5) : Beaucoup de maîtrise de la part de l’allemand qui a préféré envoyer une patate monumentale dans le ballon à la 40’ plutôt que dans les dents de ses défenseurs.

Semedo (4) : A passé son match à faire une battle de regards avec Guedes. Les deux portugais étaient toujours en train de se suivre en se regardant fixement à la sortie du stade.

Piqué & Lenglet (5) : Avaient entrepris une partie de mölkky dans leur coin quand le petit Kévin est arrivé pour les déranger et leur jeter les quilles à la figure.

Jordi Alba (5) : Il a admiré le spectacle qui se déroulait devant lui.

Busquets (6) : Un match où le Barça flirte avec les 80 % de possession de balle, ça a tout de la petite balade du week-end avant d’attaquer sa semaine de boulot pour le capitaine catalan.

Arthur (5) : Facile de trouver les solutions quand on joue à côté de l’immense Ansu Fati.

De Jong (7) : Deux minutes pour donner une passe dé, six pour marquer. Si même lui se met à faire des stats dans les trente derniers mètres de façon aussi régulière, l’histoire retiendra peut-être que l’immense Ernesto Valverde a fait de son nom la traduction hollandaise d’Andres Iniesta.

Ansu Fati (7) : Deux minutes pour marquer, six pour donner une passe dé, soixante à faire tourner Wass en bourrique. Ansu Fatiguant. Remplacé par Suarez qui a balancé son premier ballon dans le but de Cillessen. Et le deuxième aussi tant qu’à faire.

Carles Pérez (5) : Toujours impliqué, il comprend bien le jeu à défaut d’être le plus talentueux. Dommage qu’il n’ait pas un latéral capable d’exploiter les espaces qu’il créé.

Griezmann (5) : Promis à l’ombre de Messi, s’est retrouvé dans celle de Fati.

Les notes de Valence

Cillessen  (3) : Ses anciens coéquipiers ne l’ont pas épargnés. Impuissant sur les buts de Fati, de Jong, et Suarez. Malgré quelques parades, il s’offre tout de même une passe décisive pour Piqué.

Wass  (3) : Dans son dos ça Wass et ça revient. Il n’y avait de place que pour un blondinet ce soir.

Garay (3) :  Sale soirée pour l’ancien Madrilène. Mystifié dès la 7ème pour le 2-0 par un gamin de 16 ans. Il sombre en seconde période, la faute a un Suarez affamé. Gabriel : Même chose que son collègue de l’axe. Plus précis dans la relance néanmoins.

Gaya (3) :  Il a défendu sur l’un des barcelonais les moins dangereux ce soir. Mais les dédoublements incessants de Semedo et le soutient de De jong ont eu raison de lui.

Torres (3) : Le jeune espagnol n’a que très peu su s’illustrer offensivement. Bien obligé de prêter main forte au pauvre Daniel, sans succès…

Coquelin  (2) : Une ombre.

Parejo (3) : Le capitaine des Murcielagos n’a pas su exister dans la bataille du milieu de terrain, à l’instar de tout ses partenaires. Tout de mêmes quelques passes précieuses en contre notamment.

Guedes  (3) :  Tout simplement trop seul malgré son envie de bien faire. À l’image de Torres, le portugais n’a que très peu su se montrer offensivement. Remplacé par Cheryshev.

Rodrigo (4) : Malgré l’ultra-domiation catalane en première période, il a su bonifier ses quelques ballons exploitables. Une ouverture pour offrir un premier face à face à Gameiro avant une deuxième offrande, cette fois-ci convertit par le français.

Gameiro (6) : Sans doute le seul motif de satisfaction pour Celades ce soir. Toujours généreux dans l’effort, incisif dans les courses et efficace devant le but, bon match.

Crédit photo : Pressinphoto/Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez