[Premier League] Chelsea-Arsenal : les notes

Dans le choc de cette 24e journée de Premier League, Arsenal a complètement manqué son début de match, se retrouvant réduit à 10 et mené 1-0 par Chelsea après une demi-heure de jeu. Finalement, les Gunners ont arraché le point du nul dans ce délirant derby londonien (2-2), se maintenant dans le top 10 au classement. Les Blues, eux, stagnent à la 4e place. Les notes des 22 acteurs.

Les hommes de Lampard

Kepa (4) : Il encaisse deux buts sur les deux seuls tirs qu’il subit. Difficile d’être clément dans ces conditions.

Azpilicueta (7) : «Mais quel compétiteur !» RMC Sport, en boucle, à chaque fois que l’Espagnol foule une pelouse. Ça n’a jamais autant été le cas que ce soir.

Christensen (5) : La rotation des défenseurs centraux de Chelsea n’est pas prête de se finir de sitôt.

Rüdiger (5) : On aurait presque eu envie de ne pas mentionner ses lacunes si Chelsea n’avait pas encaissé de but.

Emerson (3) : Mauvais même quand l’adversaire l’est.

Jorginho (6) : Il n’y a qu’une seule chose que Jorginho aime plus que tenir son milieu de terrain : le petit saut de cabris avant de tirer un penalty.

Kanté (4) : Superbe hommage à Steven Gerrard sur cette glissade devant Martinelli.

Kovacic (5) : Son timide match risque de résulter en une dizaine de titularisations de Mason Mount consécutives.

Hudson-Odoï (7) : Peut-être son match référence avec Chelsea. Moins de déchet, plus de bons choix et, mince, quelle facilité d’élimination en 1 contre 1.

Willian (5) : Il s’agirait de perdre les kilos accumulés pendant les fêtes de fin d’année maintenant.

Abraham (4) : Un peu de concurrence lui ferait définitivement le plus grand bien maintenant que l’effet de surprise ne fonctionne plus sur les défenses de Premier League.

Les hommes d’Arteta

Leno (7) : De très bons arrêts mais impuissant sur le penalty de Jorginho. On peut regretter sa sortie aléatoire sur le 1 contre 1 avec Abraham.

Bellerin (8) : Une des rares satisfactions côté Arsenal. Il a fait honneur à son statut de capitaine en livrant une bonne prestation aussi bien défensivement qu’offensivement, ponctuée d’une incroyable frappe du gauche pour l’ultime égalisation.

Mustafi (3) : NUL Mustafi, NUL ! Une bombe à retardement qui coûte trop souvent cher à Arsenal.

Luiz (3) : Un retour cauchemardesque pour l’ancien de la maison avec une expulsion en point d’orgue. Peut remercier Mustafi pour son incroyable boulette.

Saka (6) : Un match relativement compliqué défensivement, mais ses belles percées ont par moments fait du bien aux Gunners.

Xhaka (6,5) : Ayant à combler l’expulsion de David Luiz, Granit a joué défenseur central et a rendu une copie correcte compte tenu du contexte.

Torreira (6,5) : L’Uruguayen continue sur sa bonne lancée depuis l’intronisation de Mikel Arteta en tant que coach. Important à la récupération et à la première relance.

Pépé (6) : Esseulé sur son côté droit, des exploits individuels pour briller par intermittence. Une anomalie systémique que Mikel Arteta devra régler.

Özil (4.5) : Comme ses coéquipiers, l’exclusion de David ne lui a pas fait du bien. Peu influent. Remplacé par Guendouzi (5), bon à la première relance mais toujours des sursauts comportementaux qui peuvent coûter cher.

Martinelli (7) : Un run fou ponctué par un but plein de sang-froid. L’ailier de 18 ans continue à impressionner.

Lacazette (5) : Toujours important dans la construction mais peu incisif à la finition.

Crédit photo : Spi / Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez