0

Dans ce 5ème match des éliminatoires qualificatifs pour la Coupe du Monde 2018, l’Equipe de France affrontait la (sur le papier) très faible équipe du Luxembourg. Dans un match poussif, les Bleus de Deschamps s’imposent difficilement 3-1. Une performance qui ne rassurera personne et qui ne restera pas dans les annales.

Les Luxembourgeois

On vous épargne les notes de joueurs absolument inconnus de la sphère footballistique mondiale. On notera malgré tout ce match plein de courage, où les Luxembourgeois ne se sont pas toujours contentés de défendre. Bien aidés par des Français pas ultra concernés et appliqués, les joueurs frontaliers ont réussi une bonne perf, qu’ils devront reproduire loin de leurs bases. Bon, par contre, faut arrêter les tacles aux genoux Messieurs.

Les Bleus

Lloris  : Rien à faire ce soir. Un timide coup de gueule sur sa défense. A noter sa parfaite régularité sur pénalty, il plonge toujours du mauvais côté.

Mendy  : Il a énormément tenté de centres. Face à une telle opposition, on n’en attendait pas moins. Par contre, ses centres n’ont jamais trouvé preneur. Jusqu’à la 78ème où Giroud propulse sa galette au fond. La première d’une longue série. On n’aimerait pas être Kurzawa ce soir …

Umtiti  : De bonnes relances balle au pied, mais on attend plus de sérénité d’un titulaire chez les Bleus. Surtout venant du meilleur défenseur du FC Barcelone.

Koscielny  : On lui a découvert un petit air de Channing Tatum ce soir. Par contre, son adversaire direct l’a trouvé super sympa. Et ça c’est très gênant.

Sidibé  : Une passe décisive, un pénalty provoqué… L’un des grands bonhommes du match. L’un des plus concernés surtout. Et ça fait la diff … Les autres auraient dû essayer.

Matuidi  : Parler chinois balle au pied, c’est son quotidien. Mais ce soir, c’était pas Gijon, c’était pas Valladolid. C’était le Luxembourg Blaise… Un pénalty concédé pour poser la cerise sur le gâteau de son match cradingue.

Kanté  : Comment le meilleur joueur de Premier League a pu être aussi quelconque face à des profs de STMG ? Et non, ne nous dites pas la qualité de la pelouse…

Payet  : Il a tenté de distribuer le jeu des Bleus. Pas aidé par son déchet et par l’envie de ses coéquipiers. Mais il est, et restera un cadre de cette équipe.

Griezmann  : Son seul fait d’armes a été de marquer un pénalty très mal tiré. Et sa célébration. Très important la célébration …

Dembelé  : Beaucoup de différences faites par le crack de Dortmund. Encore une fois, c’est à relativiser par rapport à l’adversité. Mais il a été l’un des seuls à tenter des choses ce soir. Alors rien que pour ça…

Giroud  : Inutile mais deux tap-in. Un doublé qui fera plaisir aux statisticiens, lui qui rentre ce soir dans le Top 10 des meilleurs buteurs de l’Histoire des Bleus.

Crédits photos : AFP PHOTO / FRANCK FIFE