1

Tout d’abord, répondons à la question que vous vous posez tous. Pourquoi 36 choses ? Pourquoi pas 35 ? Pourquoi pas 37 ? Tout simplement parce que David Villa est né le 3 décembre 1981. Le joueur fête donc ses 36 ans aujourd’hui. Et oui, c’est logique finalement. C’est autour d’un brainstorming de la rédaction d’UltimoDiez que l’idée est venue. Un fan d’El Guaje, un anniversaire, des choses à savoir et le tour est joué. Voilà, vous savez tout. Voici donc 36 choses à savoir sur l’international espagnol. Laissez-moi juste le temps d’enfiler mon maillot de l’Espagne légèrement trop petit de l’Euro 2008 floqué David Villa.

1) Il a remporté la Coupe du monde en 2010 et terminé co-meilleur buteur avec 5 buts.

2) Il a remporté l’Euro 2008 et terminé meilleur buteur avec 4 buts.

3) Il fait partie de l’équipe type de l’Euro 2008 et de la Coupe du monde 2010. Logique.

4) Il vient d’une famille de mineurs. Son père l’était, son grand-père l’était et son arrière grand-père l’était aussi.

5) Il s’est fracturé la jambe droite très jeune. Selon les médecins, il pouvait dire adieu au football. Malgré ça, son père l’a encouragé à continuer et El Guaje a travaillé son pied gauche pour compenser. Le joueur a pensé à faire comme la famille : être mineur. Cependant, il a rejoué au football dans le club de Langreo en junior, et ça, sans l’autorisation des médecins. Après ça, il a été refusé dans un club car il était trop jeune. C’est à 19 ans qu’il a commencé sa carrière professionnelle en rejoignant le Sporting de Gijon.

6) C’est le seul joueur espagnol à avoir mis plus de 50 buts pour sa sélection.

7) Son numéro fétiche est le 7.

8) Il est surnommé El Guaje (le gamin) mais ça vous l’aviez compris.

9) Ce qu’il regardait le plus à la télévision quand il était enfant, c’est Olive et Tom. Tout simplement. Comme vous, comme moi, comme nous.

10) Il a remporté le trophée Zarra à 4 reprises : 2006, 2007, 2009 et 2010. Non, ça n’a rien à avoir avec la marque de vêtements. D’ailleurs, ça ne s’écrit pas comme ça. Ce trophée est décerné par Marca et il récompense le meilleur buteur espagnol du championnat d’Espagne (Liga et Liga2).

11) Il est né à Langreo dans la principauté des Asturies. S’il aime découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux pays, c’est à Langreo qu’il préfère passer ses vacances pour retrouver sa famille et ses amis.

12) Il a gagné la Ligue des champions en 2011 avec Barcelone.

13) Il a fini 7e au classement du Ballon d’Or en 2008.

14) Ses films préférés sont Braveheart et Gladiator.

15) En 2011, il a gagné 5 titres avec le FC Barcelone : la Liga, la Ligue des champions, la Supercoupe d’Espagne, la Supercoupe de l’UEFA et la Coupe du monde des clubs.

16) Il s’est fracturé le tibia lors de cette même Coupe du monde des clubs.

17) Il a joué son premier match avec l’Espagne le 9 février 2005 lors d’un match de qualification à la Coupe du monde 2006 face à Saint-Marin. Il a marqué son premier but avec la sélection le 16 novembre 2005 lors des barrages à la CDM 2006 face à la Slovaquie. Le 23 juin 2014, lors de la Coupe du monde 2014, il marque face à l’Australie et, pensant jouer son dernier match pour la Roja, sort du terrain en pleurs.

(Crédit photo: fifa.com)

18) Il évolue sous les ordres de Patrick Vieira. Bah oui, vous ne le savez pas ? C’est l’actuel entraineur de New York City.

19) Il a marqué son premier triplé en MLS le 6 août 2017 pour offrir la victoire à son équipe 3-2. Il a bien choisi son jour puisque c’était lors du derby entre le New York City et les New York Red Bulls.

20) Dans un match compliqué face au Paraguay en quarts de finale du Mondial 2010, il marque l’unique but de la rencontre. C’était la première fois de l’histoire que les Espagnols atteignaient les demi-finales. Et la fin, vous la connaissez.

21) Son chanteur préféré est Manuel Garcia. Son premier concert, c’était pour le voir lui, évidemment. Ce n’est pas la plus grosse information mais c’est intéressant à savoir si vous aimez le joueur.

22) Il a été la première victime de l’arbitrage vidéo en MLS. Testée lors des matchs de pré-saison en février 2017, la vidéo a eu raison du numéro 7. D’abord sanctionné d’un carton jaune pour un coup de poing dans le visage de son adversaire, David Villa s’est vu expulser par l’arbitre de la rencontre suite au visionnage de la vidéo.

23) Il a remporté la Copa del Rey avec 3 clubs différents : le Real Saragosse en 2004, le FC Valence en 2008 et le FC Barcelone en 2012.

24) Il a connu 7 clubs dans sa carrière professionnelle : Sporting de Gijon, Real Saragosse, Valence, Atlético Madrid, Barcelone, New York City, Melbourne City.

25) Le 2 juin 2014, il est devenu le premier joueur de New York City. Il a été prêté dans la foulée à Melbourne City en attendant la nouvelle saison de Major League Soccer.

26) C’est également lui qui a marqué le premier but de l’histoire de NYC. C’était au mois de février 2015 lors d’un match amical face au Saint Mirren FC.

27) Il est le meilleur buteur de l’histoire de la sélection espagnole avec 59 buts (en 98 matchs).

28) C’est aussi le meilleur buteur de l’histoire de la Roja en Coupe du monde.

29) Il a été élu meilleur joueur de la saison 2016 de MLS.

(Crédit photo: goal.com)

30) Lors de sa première saison en MLS en 2015, il inscrit 18 buts et fait 8 passes décisives en 30 matchs.

31) Lors de la saison 2016 de MLS, il a été impliqué sur 44% des buts de son équipe : 23 buts et 4 passes décisives en 33 matchs.

32) Lors de la saison 2017, il en est même à 22 buts et 9 passes décisives en 31 matchs.

33) Un bilan s’impose. On fait le calcul pour vous : ça nous fait donc 63 buts et 21 passes décisives en 94 matchs de MLS. Qui vous a dit que David Villa était parti aux States pour passer de belles vacances ?

34) Dans sa carrière, en championnat, il a marqué 38 buts pour le Sporting de Gijon en 80 matchs, 32 buts pour le Real Saragosse en 73 matchs, 107 buts pour Valence en 166 matchs, 33 buts pour Barcelone en 77 matchs, 13 buts pour l’Atlético Madrid en 36 matchs, 2 buts pour Melbourne City en 4 matchs et 63 buts pour New York City en 94 matchs.

35) En plus de ce que l’on a déjà vu, il a également à son palmarès : 3 Liga (une avec l’Atlético Madrid et deux avec Barcelone) et 3 Supercoupe d’Espagne (une avec le Real Saragosse et deux avec Barcelone).

36) La belle histoire pour la fin. Le 25 août 2017, plus de 3 ans après son dernier match avec la Roja, il est rappelé en sélection par Julen Lopetegui pour les matchs de qualifications au Mondial 2018 face à l’Italie et le Liechtenstein. Il fera son entrée face à l’Italie et honorera sa 98e sélection. Blessé, il ne jouera pas face au Liechtenstein. Personne ne sait s’il sera rappelé un jour.

Joyeux anniversaire David Villa. Merci pour tout. Et surtout, continue de jouer au football le plus longtemps possible.

PS : J’ai voulu vous mettre une vidéo de ses plus beaux buts mais je n’ai pas réussi à choisir. Ils sont tous beaux alors je vous conseille d’aller simplement taper « David Villa » dans la barre de recherche sur Youtube et de vous faire plaisir.

 

Crédits photos : PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP