[Tactique] Chelsea 1 – 1 Barcelone : Le 3-4-3 et Willian contrarient le Barça

  • Le jeu de position catalan a été contenu par l’animation défensive de Chelsea
  • Le Barça de Valverde a connu de gros problèmes structurels pour s’adapter au 3-4-3 de Conte
  • Les phases de transitions ont fait la différence sur les 2 buts…
  • … Et auraient pu coûter plus cher au Barça

Screen-Shot-2018-02-21-at-13.12.55-1

Homme du match, Willian a posé d’énormes problèmes au Barça, par sa qualité et son positionnement

Le jeu de position du Barça totalement contenu

Organisés dans le 3-4-3 qui les a menés au Titre l’an dernier, les Londoniens ont récité la partition défensive qui a fait leur force dans ce système : Un 5-4-1/5-2-3 en zone, qui a totalement annihilé le jeu de position du Barça.

Le Barça était organisé en 4-4-1-1 avec Paulinho et Iniesta en ailiers intérieurs derrière Messi et Suarez, devant un double pivot Busquets – Rakitic. Comme d’habitude, Sergi Roberto et Alba opéraient très haut dans les couloirs pour étirer le bloc adverse.

Avec ses 5 défenseurs, Chelsea était prêt à gérer cette largeur imposée par le Barça : Alonso et Moses se tenaient prêts à sortir sur Sergi R et Alba sur le temps de passe, le latéral opposé venant resserrer comme un 4e défenseur.

alonso papier capture

Le 5-4-1 de Chelsea dans son camp : Pedro presse Pique dans le halfspace, Alonso prêt à sortir sur Sergi R sur le temps de passe, Moses vient resserrer à l’opposé

En cas de passe verticale dans l’axe, chaque Barcelonais placé entre les lignes était chargé sur le temps de passe par un central de Chelsea, qui bénéficiait systématiquement d’une couverture avec 3 défenseurs centraux.

Kante et Fabregas étaient prêts à sortir sur Rakitic et Busquets, ou à récupérer Messi ou Iniesta si ceux-ci venaient dans le cœur du jeu. Sur les phases de repli ou les centres, ils venaient resserrer pour densifier l’axe.

Plus haut, Hazard isolait Busquets, alors que Willian et Pedro faisaient face à Pique et Umtiti dans les half-spaces, en se tenant prêts à récupérer Iniesta ou Rakitic en cas de décrochage.

Aux latéraux les ailes, et aux ailiers intérieurs les half-spaces, le tout en zone, pour ne pas être déstructuré par le mouvement de l’adversaire.

barça jdp v chelsea schema

Le 5-4-1 de Chelsea en phase défensive : densité axiale, ailiers dans les half-space et latéraux prêt à sortir dans le couloir sur le temps de passe

Appauvri techniquement par le remplacement (numérique) de Neymar par Paulinho, le Barça n’avait en plus pas un schéma favorable à la triangulation, avec beaucoup de joueurs sur les mêmes lignes horizontales.

Capture d_écran 2018-02-26 à 21.40.07

Chelsea en difficulté sur sa transition offensive basse

Cela dit, dans cette configuration très basse, les solutions vers l’avant ne sont pas légion pour Chelsea au moment de passer de la défense à l’attaque, après des récupérations souvent très basses par l’un de ses centraux…

Lire la suite de l’article sur premieretouche.com 

Crédits photos :  AFP PHOTO / Glyn KIRK

Laisser un commentaire