Preview PL : On a vécu la saison de Premier League avant le début de celle-ci… 

À Ultimo Diez, on aime le risque. Du coup, on s’est réveillés ce matin et on s’est dit « Et si on faisait comme si la fin de la saison était aujourd’hui et qu’on faisait le résumé de la saison ? » Ah shit, here we go again…

Journée 1 : 

Mercato terminé, rangez les chèques, sortez les crampons. Manchester United a signé Harry Maguire, le défenseur le plus cher du monde, Pogba qui a fait des pieds et des mains pour partir est toujours là et Romelu Lukaku, qui s’est entraîné avec Anderlecht avant la fin du mercato, a bien atterri à l’Inter Milan.

Manchester City qui, malgré son titre incroyable la saison dernière, s’est encore renforcé de façon exceptionnelle avec les signatures de Rodri et surtout de Joao Cancelo, bradé par la Juventus. Tout le contraire de Liverpool qui, jusqu’au dernier moment aura tenté un coup mais n’aura signé qu’un deuxième gardien et deux petits jeunes qui ne marcheront jamais seuls. D’ailleurs, pour cette première journée à Anfield, Liverpool s’est régalé face au promu Norwich au bon souvenir de Luis Suarez. Mohamed Salah montre qu’il est déjà en forme et qu’il faudra compter sur lui cette saison. Manchester City, du côté de Londres, après avoir glané le Community Shield face aux Reds, s’est amusé face à une belle équipe de West Ham, où Sebastien Haller a marqué son premier but en Premier League.

Tottenham, qui a recruté (enfin !) s’est aussi imposé face à Aston Villa, Arsenal a souffert face à Newcastle mais a tout de même pris les trois points. Mais on attendait tous le premier choc de ce championnat. United – Chelsea. OGS face à Super Frank Lampard. Dans un Old Trafford bouillant. Sans Eden Hazard. Avec Tammy Abraham, Christian Pulisic et Mason Mount côté Blues. Avec Anthony Taylor au sifflet. Avec Anthony Martial, Aaron Wan-Bissaka mais pas de Paulo Dybala. Une grande affiche donc, qui finira sur un match nul avec un but annulé par la VAR, une première dans ce championnat.

Journée 2 : 

Après un Chelsea-Manchester United en guise de mise en bouche, la deuxième journée de Premier League offre déjà son lot de chocs. Pour sa première à l’Etihad Stadium, Manchester City reçoit Tottenham. Revanchards après leur défaite en quart de finale de Ligue des champions l’an passé, les Citizens n’ont cette fois-ci laissé aucune chance aux hommes de Mauricio Pochettino. City caracole déjà en tête du championnat, suivi par Liverpool, facile vainqueur de Southampton. Les saisons se suivent et se ressemblent… Arsenal, porté par son trio offensif composé d’Aubameyang, Lacazette et de Pépé, s’est défait de Burnley sans difficultés. La nouvelle défense des Gunners avec notamment David Luiz et Kieran Tierney n’a elle, pas encore été mise à contribution.

De son côté, Frank Lampard n’a pas réussi à lancer sa saison et a concédé le nul face à Leicester (1-1). Les Blues semblent condamnés à jouer les seconds rôles cette saison. Moise Kean, recruté par Everton, a lui ouvert son compteur en inscrivant le but de la victoire face à Watford.

Les Wolves commencent bien leur championnat en venant à bout de Manchester United. La saison s’annonce déjà longue pour les Red Devils.

Journée 4 : 

Pendant que les formations des autres championnats européens peaufinent leur fin de mercato et se lancent des panic-buys invraisemblables, les clubs anglais sont plus sereins et disputent la 4ème journée de Premier League.

En introduction de cette journée, Manchester United commence déjà à douter sérieusement. Dans « l’enfer » du Saint Mary Stadium, Ole Gunnar Solskjaer a chaud et il se murmure que le Norvégien pourrait être le premier entraîneur du championnat à être limogé après une amère défaite face à Southampton. La concurrence est pourtant rude, tant la gifle que Newcastle et Steve Bruce se voient infliger par Watford est violente. 3-0 à Saint James Park, de quoi faire regretter Rafa Benitez encore un peu plus aux fans des Magpies, malgré le retour de l’enfant chéri Andy Carroll au bercail.

Au niveau du peloton de tête, rien à signaler pour Manchester City et Liverpool, qui passent sans encombres les obstacles Brighton et Burnley. Chelsea se rassure enfin un peu face au promu Sheffield United avec une victoire 4-1 à Stamford Bridge. Mais LE match du week-end est bien le North London Derby entre Arsenal et Tottenham. Dans ce match à l’ambiance électrique, pas de vainqueur mais du spectacle. Malgré l’arrivée de Nicolas Pépé pendant l’été, c’est bien Alexandre Lacazette qui se met en avant en ce début de saison. Un doublé qui vient presque faire oublier les difficultés défensives des siens. Des difficultés dont les inévitables Harry Kane et Son Heung-Min sont venus profiter. Score final : deux buts partout. Pour ce qui est du reste du championnat, Wolverhampton est venu prendre trois précieux points à Goodison Park dans la « bataille des outsiders » face à Everton (2-1). Les Wolves peuvent remercier Ruben Neves et la recrue estivale Patrick Cutrone. West Ham n’a en revanche pas réussi à se défaire de Norwich (1-1) malgré un nouveau pion de Sébastien Haller, tandis que Leicester s’impose d’une courte tête contre Bournemouth (1-0).

Journée 10 : 

De belles affiches pour cette dixième journée de Premier League qui a commencé un score nul et vierge entre Southampton et Leicester. Les Citizens ont eux étrillé Aston Villa sur leur pelouse, avec une victoire 4 à 0 et notamment un doublé de Sterling. Manchester City est actuellement premier du classement.

Everton est parvenu difficilement à se défaire de Brighton sur la pelouse des Seagulls, et il a fallu un but de la recrue Moise Kean à la fin de la rencontre pour voir les Toffees s’imposer et confirmer leur bon début de saison. Du mal, Chelsea en a également eu sur la pelouse de Burnley, équipe très robuste à domicile. Fort heureusement, un but de Pedro marqué très tôt dans le match a permis aux Blues de prendre un avantage qu’ils ont su garder pendant 90 minutes. Une victoire très importante pour le manager Frank Lampard dont l’équipe pointe à la cinquième place. 

C’était d’ailleurs ces deux équipes qu’opposaient le gros choc incontestable de cette dixième journée de Premier League. Dans un Anfield bouillant et un match d’une folle intensité, les équipes de deux des meilleurs managers de la ligue, Jurgen Klopp et Mauricio Pochettino, se sont neutralisés. Un but d’Harry Kane et de Dele Alli pour Tottenham, un de Salah et un autre de Mané pour Liverpool, qui tombe, après ce résultat, à deux points de la première place. Les Spurs, eux, restent troisièmes avec Arsenal juste derrière. Enfin, Manchester United est parvenu à battre Norwich. Les Red Devils sont sixièmes et reviennent à un point de Chelsea. 

Journées 12 – 13 : 

Une 12ème journée que tout le monde attendait. Le choc de la saison. Acte II. Après la défaite lors du Community Shield, c’était l’heure de la revanche pour les hommes de Jurgen Klopp. Pour ne pas être trop décroché de cette course au titre à cause du rythme imprimé par les hommes de Guardiola, la bande à Mohamed Salah, se devait de l’emporter. Dans un Anfield chauffé à blanc, c’est pourtant Manchester City qui ouvre les hostilités et qui mène à la mi-temps. Mais au retour des vestiaires, c’est bien Liverpool qui va prendre l’ascendant et qui va finir le match de façon incroyable avec une égalisation dans les dernières minutes et un but de Van Dijk dans les arrêts de jeu pour sceller la victoire des Reds. Oui, Manchester City perd pour la première fois de la saison mais conserve tout de même son fauteuil de leader. De son côté, Chelsea continue à engranger des points face à Crystal Palace qui a vraiment du mal depuis le départ de Zaha. Après cette journée, City avait encore un « gros » choc face à Chelsea. « Gros » parce que Chelsea souffre dans ce championnat. Ce n’est que les débuts de Frankie Lampard en tant que coach de Chelsea mais l’interdiction de recrutement et donc l’obligation de jouer avec pas mal de jeunes joueurs font mal à la légende des Blues. Et les Skyblues ne se sont gênés pour corriger la jeunesse. Un bon tarif dans la musette pour repartir de l’avant. Dans un autre derby, West Ham a surpris Tottenham au Stade Olympique. On n’attendait pas forcément les Hammers à ce niveau mais quand il s’élève, on a toujours le droit à de très beaux matchs. Dans le duel de mal classés entre Newcastle et Aston Villa, c’est bien les Villans qui prennent le dessus sur les Magpies. Aucune surprise, malgré les recrues, la non-vente du club et le départ de Benitez ont considérablement fragilisé cette équipe. À noter le premier triplé de Moise Kean en Premier League face à Norwich. 

Journée 18 : 

Les fêtes de fin d’année, période de tous les possibles en Premier League, commencent de la meilleure de manières avec Tottenham-Chelsea pour le compte de la 18e journée. Après un match relevé, les Spurs s’imposent grâce à un doublé d’Harry Kane (2-1). Avec ce succès, les hommes de Mauricio Pochettino confortent leur troisième place car dans le même temps, Arsenal s’est incliné à Everton au terme d’un match spectaculaire (3-2). L’attaque des Gunners n’est pas en reste, mais leurs carences défensives, point noir du club depuis quelques années, n’ont pas disparu par miracle. À noter que la VAR a une nouvelle fois fait polémique. Alexandre Lacazette a vu son but annulé à la dernière minute après une interprétation de l’arbitre qui divise.

En haut du classement, Manchester City et Liverpool ne se quittent pas d’une semelle : les deux clubs se sont respectivement imposés face à Leicester et West Ham. Enfin, duel de mauvais élève entre Sheffield United et Brighton. La rencontre se solde sur un nul qui n’arrange personne : Sheffield est lanterne rouge et Brighton frôle la zone de relégation, à deux petits points de Newcastle.

Journée 19 : 

Pas de surprise lors de ce Boxing Day. Manchester City a longtemps buté sur la défense de Wolverhampton, mais Gabriel Jesus a débloqué une situation qui semblait mal embarquée. Le faux pas était interdit pour les SkyBlues car Liverpool a assuré l’essentiel sur la pelouse de Leicester (0-2). Les Reds pointent toujours à une petite unité du leader.

Arsenal, Chelsea, Tottenham et Manchester United engrangent trois points précieux pour rester dans la course à la Ligue des champions.

La bonne opération de la journée est à mettre au crédit de Norwich, qui s’est défait d’Aston Villa, un concurrent direct dans la course au maintien. Le champion en titre de Championship est désormais 14e et compte désormais 7 points d’avance sur son adversaire du jour. 

Journée 20 : 

La Premier League reprend de plus belle après les fêtes de fin d’année. Pas de répit pour les vingt équipes du championnat, notamment pour Arsenal et Chelsea, qui s’affrontent dans un match capital pour la course à la Ligue des champions. Imprenables à domicile, les Gunners l’emportent facilement grâce à un Lacazette en grande forme (3-1). Frank Lampard, fortement critiqué depuis le début de la saison, est conforté à son poste. Pourtant, le top 4 s’éloigne pour Chelsea, qui a désormais trois points de retard sur son adversaire du jour.

Pire, les Blues voient Manchester United revenir à deux petites unités. Portés par Marcus Rashford, les Reds Devils se sont facilement imposés sur la pelouse de Burnley.

De leur côté, les Reds ont eu un mal fou pour s’imposer face à Wolverhampton (2-1). Sadio Mané a libéré les siens dans les derniers instants de la rencontre. Manchester City n’a lui fait qu’une bouchée du promu Sheffield United (5-0). 

Journée 21 : 

Jour de l’an : les organismes du monde entier sont épuisés et beaucoup se remettent d’une gueule de bois mémorable. Mais le 1er janvier est aussi synonyme de match en Angleterre.  Après trois journées en moins de 10 jours, force est de constater que cette journée va être funky.

Arsenal reçoit Manchester United, un autre concurrent direct dans la course à la Ligue des champions. Malgré certaines défaillances récurrentes, les hommes d’Unai Emery ont maîtrisé la rencontre face à des Red Devils apathiques (2-1). Les coéquipiers de notre Paul national sont les grands perdants de ce Boxing Day. Ils figurent désormais à sept points des Gunners et à quatre de Chelsea, qui s’est imposé face à Brighton, 17e au classement.

Les deux leaders du championnat, Manchester City et Liverpool, ont passé les fêtes de façon tranquille. Pour le compte de la 21e journée, les SkyBlues sont venus à bout d’Everton (3-1) et les Reds ont écrasé Sheffield United (4-0). Bon dernier, le promu a énormément souffert durant cette période. Ses chances de maintien s’amenuisent de jour en jour. 

Journée 25 : 

Ce mois de février est un moment charnière pour les équipes de Premier League. Cette 25ème journée est l’occasion de faire des différences, un mois après le Boxing Day et quelques semaines avant la reprise des Coupes d’Europe. Pourtant, ce dimanche 2 février, les Sky Blues de Manchester City tirent le frein à main. Malgré Kun Agüero, les citizens sont impuissants devant Tottenham et un doublé d’Harry Kane (2-1). Comme chaque année, les Spurs se replacent et se mettent à croire au titre au milieu de l’hiver. City conserve la première place malgré tout. 

Pour l’autre équipe de Manchester, le soulagement est de mise. United brise le signe indien et s’impose contre l’équipe que l’on peut considérer comme leur bête noire, Wolverhampton. Enfin entièrement préoccupé par le football, Toto Martial délivre les siens à Old Trafford (1-0). 

Les trajectoires sont différentes pour les autres candidats au podium. Si Arsenal s’impose lors d’un périlleux déplacement à Burnley grâce à un Nicolas Pépé enfin débridé (2-1), les Blues de Chelsea prennent l’eau au King Power Stadium de Leicester. Maddison, Choudhury et Vardy font office de bourreaux et tuent les espoirs des Blues de suivre le rythme du groupe de tête (3-0).

Dans le même temps, Liverpool s’impose tranquillement face à Southampton et met définitivement en marche son trio Salah/Firmino/Mané en vue des échéances européennes qui leur réussissent si bien récemment (4-0). 

Au niveau du milieu, les Toffees d’Everton ne peuvent faire mieux qu’accrocher le nul à Watford (1-1) malgré un bon Richarlison. Dans le même temps, Bournemouth se met à l’abri de la relégation en prenant l’air contre Aston Villa (2-1). Harry Wilson, prêté par Liverpool, en profite pour passer la barre des 10 buts d’un superbe coup-franc dont il a le secret. À Saint James Park, Newcastle gagne enfin, grâce à Joelinton dans un match pour le moins morne contre Norwich (1-0).

Journée 32 : 

Quelques jours après la trêve internationale, la Premier League reprend ses droits. Et pas avec n’importe quelle affiche. L’acte III City/Liverpool. Leader de ce championnat, les hommes de Guardiola veulent distancer les Reds qui essayent tant bien que mal de tenir cette cadence infernale.  Après avoir rongé son frein sur le banc pendant une bonne partie de la saison, Riyad Mahrez est sorti de sa boîte et s’est régalé. Un doublé dont un maître coup-franc, au bon souvenir de celui face au Nigéria lors de CAN et une victoire 2-0 face aux Reds. Les « Zhommes ». Derrière ce duo, Tottenham s’impose face à Sheffield qui n’est plus qu’à une défaite de la relégation. Les Wolves, encore une fois auteurs d’une saison exceptionnelle, s’imposent face à Villa et entretiennent l’espoir de finir européens à la fin de l’exercice. Chelsea va encore une fois perdre dans un derby londonien face à West Ham et Everton, auteur aussi d’une belle saison notamment grâce à son bon recrutement en début de saison, s’impose face à Leicester. Les contours d’un classement final commencent à se dessiner. 

Journée 36 : 

A deux journées de la fin, le suspense est à son comble ! Alors que Chelsea s’est imposé à domicile face à Norwich sur le score de 2 buts à 1, City se rapproche de plus en plus de son sacre après une victoire écrasante à l’Etihad contre Bournemouth. Une victoire 3-0 avec deux buts inscrits par l’immortel Sergio Agüero.

De son côté, United n’a pas pu faire mieux qu’un match nul sur la pelouse de Crystal Palace. Les hommes de Solskjaer, qui quittera le club à la fin de saison, restent à la sixième place du classement. Leicester s’est imposé contre le désormais relégué Sheffield, tandis que Newcastle, se battant pour sa survie, n’a pas réussi à glaner de points après le déplacement de Tottenham sur sa pelouse. Une nouvelle défaite pour les Magpies après un doublé de Son. Il faudrait désormais un miracle pour les voir se maintenir, Burnley et Brighton ayant respectivement 4 et 5 points d’avance.

Enfin, le choc de cette 37ème journée se passait dans le nord de Londres – un match capital pour Arsenal dans sa lutte pour le top 4, et Liverpool dans la course au titre. C’est après un match spectaculaire que le coup de sifflet final retentit : score finale 2-2, avec des réalisations de Ceballos et Lacazette côté Gunners, Firmino et Salah du côté des Reds. Un nul qui arrange plus Arsenal que Liverpool – les Gunners restent en effet quatrièmes avec 3 points d’avance sur Chelsea. Les Merseysiders sont en effet maintenant à 5 points du leader Manchester City pour qui le parfum du titre commence tout doucement à se faire sentir.

Journée 37 : 

C’est parti pour cette avant-dernière journée de Premier League où tout reste à jouer. Pour commencer, Tottenham semble avoir définitivement mis la main sur la troisième place après une victoire sur le terrain de Leicester grâce à un but dans les arrêts de jeu de son buteur vedette, Harry Kane.

Aston Villa, relégué depuis plusieurs journées, s’est incliné assez lourdement contre Arsenal, avec notamment un doublé d’Aubameyang. Les Gunners sont donc à un seul match de retrouver la Champions League, chose après laquelle ils ont couru pendant deux ans. Manchester United a concédé le nul sur la pelouse de West Ham. Un match nul assez terne 1-1 avec des réalisations de Lingard et Haller, à l’image de la saison d’United et de ses dirigeants impassibles. Brighton a officiellement assuré son futur (et celui de Burnley) au sein de l’élite en battant Newcastle à la maison. Les Magpies sont en effet relégués au terme d’une saison qui sera à oublier. Le choc Liverpool-Chelsea qui était l’affiche de cette journée s’est terminé par une victoire 2 buts à 1 des Reds. Mané a ouvert le score avant l’égalisation de Pulisic. Mais une tête rageuse de Van Djik à la 76ème minute redonne vie aux espoirs de titre des supporters du club de la Mersey. Pour cela, il fallait que City s’incline sur la pelouse de Watford. Malheureusement pour eux, City a bel et bien réussi à s’imposer sur le plus petit des scores grâce à un but de Gabriel Jesus. C’est donc Manchester City qui remporte cette nouvelle édition de la Premier League, au terme d’une saison très mouvementée.

Journée 38 : 

C’est la dernière journée de Premier League ! Une nouvelle saison pleine de suspense et de rebondissements s’achève donc. Voici le récapitulatif de tous les matches de cette 38ème journée et ce que cela implique au classement.

Le choc des « presque relégués » entre Brighton et Burnley s’est soldé par un match nul un partout. Même résultat et même score pour Leicester contre United avec des buts inscrits par l’incontournable Vardy et une tête rageuse de Maguire contre son ancien club. Un nul synonyme de sixième place pour United, et de dixième place pour Leicester. Chelsea s’est imposé contre les Wolves à la maison. Les Wolves ont eu du mal à réitérer les grosses performances à domicile lors de leurs déplacements. Ils finissent tout de même à une très solide septième place, tandis que Chelsea pointe à la cinquième place pour la première saison de Lampard à la tête du club Londonien. Ce dernier devrait vraisemblablement toujours être à la tête de son club de cœur l’année prochaine. Crystal Palace et Tottenham se sont neutralisés sur le score de un but partout.

Tottenham se qualifie donc directement pour la Ligue des champions. Le désormais relégué Newcastle s’est fait étriller par un Liverpool qui, désireux d’offrir un dernier coup d’éclat à ses supporters malgré une deuxième place assurée, s’est imposé sur le score de trois buts à zéro. Deux inscrits par Salah devenant une nouvelle fois le meilleur buteur de Premier League, et un dernier par Alexander-Arnold sur coup franc.

West Ham s’est imposé sur sa pelouse contre Villa pour finir dans le ventre mou de ce championnat. Les supporters espéraient certainement mieux au vu de la qualité de l’effectif des Hammers. Manchester City a offert de quoi célébrer à ses supporters en venant à bout de Norwich à l’Etihad. Une victoire 2 buts à 0 avec un doublé de Raheem Sterling auteur d’une incroyable saison. Everton s’est défait de Bournemouth, tandis que Southampton a gagné au St Mary Stadium contre le relégué Sheffield. Enfin, Arsenal fait officiellement son retour en Ligue des champions après avoir battu Watford 3-2 à l’Emirates avec notamment un but du grand Kieran Tierney.

C’est donc ainsi que s’achève cette édition de Premier League. Voici un récapitulatif du classement final :

1) Manchester City

2) Liverpool

3) Tottenham

4) Arsenal

5) Chelsea

6) Manchester United

7) Wolverhampton

8) Everton

9) Watford

10) Leicester

11) West Ham

12) Bournemouth

13) Crystal Palace

14) Southampton

15) Norwich

16) Brighton

17) Burnley

18) Newcastle

19) Aston Villa

20) Sheffield United

Crédit photo : Paul Ellis / AFP.