Guide Ligue 1 Conforama – Saison 2019/2020 : Épisode 4 – Course au podium

Quatrième et dernière partie de la preview de la Ligue 1. Les trois premières de la saga sont disponibles , ici, et encore .

Place aujourd’hui aux têtes d’affiches du championnat hexagonal !

OM : American Nightmare

Après une saison 2017-2018 qui avait fait vibrer toute la cité phocéenne, le millésime de l’an passé lui a été cauchemardesque.

Suite au mirage européen, Jacques-Henri Eyraud a décidé de confier à son entraineur les pleins pouvoirs du domaine sportif. Rudi Garcia a donc vu sa zone d’influence s’agrandir, a piloté le marché des transferts de l’été 2018. Malheureusement pour lui, il a enchainé les mauvaises pioches. Comme pour ses choix tactiques hasardeux et le niveau indigent des prestations de ses joueurs, le technicien olympien fuyait ses responsabilités. Son égo ne lui permettait pas d’avoir la lucidité de se remettre en question et les maux olympiens étaient causés, selon lui, toujours par des facteurs externes. Une autre personne importante de l’organigramme marseillais a excellé dans la fuite de responsabilité. Avec une communication catastrophique, JHE a envenimé la situation avec ses supporters. Résultat des courses à l’aube de ce nouvel exercice, le divorce est consommé entre les deux parties, et les finances du club vont être marquées par les investissements ratés réalisés jusqu’à aujourd’hui.

Face à ce panorama on ne peut plus sombre, les changements étaient inéluctables sur la Canebière. Le Champions Projet a rejoint la liste non négligeable des formules marketing lancées par les présidents marseillais couronnées d’échec. Le propriétaire américain a décidé de confirmer son président et ce dernier a opté de remplacer son entraineur pour s’accorder une faible rallonge de crédit. Ce changement accompagne un redimensionnement forcé de la stratégie du club avec la formation et le développement de jeunes joueurs comme axes essentiels. Pour mener à bien ce nouveau projet de club, la politique sportive va enfin être pilotée par le directeur sportif Andoni Zubizarreta et l’équipe sera coachée par André Villas Boas. Le technicien lusitanien, qui avait déjà été approché par Vincent Labrune il y a quelques saisons, pose ses valises sur le Vieux Port afin de donner un second souffle à sa carrière. Il a signé en connaissant les contraintes financières avec lesquelles il doit composer et estime pouvoir accrocher le podium avec l’effectif actuel. Il mise sur sur ses qualités de management, sa philosophie de jeu ambitieuse et sa méthodologie de travail innovante.

Malgré toutes ses bonnes volontés et avec seulement 1 match par semaine cet OM là ne semble pas armé pour accrocher une place sur le podium dès cette saison.

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Dario BENEDETTO (Boca Juniors) Achat 14 000 000 € Lucas OCAMPOS (Séville FC) Vente 15 000 000 €
Alvaro GONZALEZ (Villarreal) Prêt   Clinton N’JIE (Dinamo Moscow) Vente 6 000 000 €
Saïf-Eddine KHAOUI (Caen) Retour de Prêt   Yusuf SARI (Trabzonspor) Vente 250 000 €
Christopher ROCCHIA (Sochaux) Retour de Prêt   Florian ESCALES (Laval) Départ sans indemnité  
Grégory SERTIC (FC Züzich) Retour de Prêt   Aymen ABDENOUR (FC Valencia) Retour de prêt  
      Thomas HUBOCAN (Sans Club)    
      Romain CAGNON (Sans Club)    
      Mario BALOTELLI (Sans Club)    
      ROLANDO (Sans Club)    

Balance des transferts : Positive de 7 250 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

AS Monaco : Le renouveau Monégasque

Un mercato boulimique mais raté, Vadim Vasilyev sanctionné par un départ suite à une saison laborieuse, une première expérience sur le banc pour Thierry Henry qui a des odeurs de cadeau empoisonné, un retour de Leonardo Jardim suite à un limogeage en cours d’exercice. La saison dernière de l’AS Monaco avait tous les ingrédients de la Telenova à succès.

Pour ce nouvel exercice, Dmitri Rybolovlev a décidé de mettre une nouvelle direction en place afin de minimiser les pertes dans son investissement et réenfourcher la monture du succès.

Nommé comme vice-président du club, Oleg Petrov aura pour mission prioritaire de réduire de manière drastique un effectif pléthorique digne d’un roster de franchise NFL. Le nouvel homme fort du club, qui a connu des succès non négligeables dans le monde des affaires, devra mettre à profit ses compétences de négociateur chevronné pendant le mercato estival. Finis les investissements risqués sur des jeunes joueurs en revendant à une plus-value importante. Place aujourd’hui à des acquisitions qui doivent permettre aux monégasques d’être régulièrement sur le podium. L’objectif de trading n’étant bien sûr pas perdu de vue.

Pour atteindre l’objectif podium, le club pourra compter sur son fidèle coach mais surtout sur la fraicheur d’un groupe qualitatif qui n’aura qu’un seul match à jouer chaque semaine.

Tous les voyants sont au verts pour que les monégasques retrouvent le haut du classement de ligue 1. Tout autre classement sera un échec pour les Asémistes.

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Gelson MARTINS (Atlético Madrid) Achat 30 000 000 € Youri TIELEMANS (Leicester) Vente 45 000 000 €
Benjamin LECOMTE (Montpellier) Achat 30 000 000 € Ronaël PIERRE-GABRIEL (Mayence) Vente 5 500 000 €
Ruben AGUILAR (Montpellier) Achat 8 000 000 € Ibrahima DIALLO (Brest) Vente 2 000 000 €
JORGE (Santos) Retour de Prêt   Paul NARDI (Lorient) Vente 1 500 000 €
Youssef AIT-BENNASSER (Saint-Etienne) Retour de Prêt   Djibril SIDIBE Prêt Payant 2 500 000 €
Adama TRAORE (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Jonathan MEXIQUE (Cholet) Départ sans indemnité  
Irvin CARDONA (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Khephren THURAM (Nice) Départ sans indemnité  
Keita BALDE (Inter Milan) Retour de Prêt   Jason MBOCK (Angers) Départ sans indemnité  
Gil DIAS (Olympiakos) Retour de Prêt   Loïc BADIASHILE (Cercle Bruges) Prêt  
Antonio BARRECA (Newcastle) Retour de Prêt   Jordi MBOULA (Cercle Bruges) Prêt  
Youri TIELEMANS (Leicester) Retour de Prêt   Samuel GRANDSIR (Brest) Prêt  
Paul NARDI (Cercle Bruges) Retour de Prêt   PELE (Reading) Prêt  
Gabriel BOSCHILIA (Nantes) Retour de Prêt   Antonio BARRECA (Genoa) Prêt  
Samuel GRANDSIR (Strasbourg) Retour de Prêt   Kevin N’DORAM (Metz) Prêt  
Judilson PELE (Nottingham Forest) Retour de Prêt   Giulian BIANCONE (Cercle Bruges) Prêt  
Loïc BADIASHILE (Rennes) Retour de Prêt   Julien SERRANO (Cercle Bruges) Prêt  
Jonathan MEXIQUE (SO Cholet) Retour de Prêt   Jean-Eudes AHOULOU (Saint-Etienne) Prêt  
Ibrahima DIALLO (Brest) Retour de Prêt   Gelson MARTINS (Atlético Madrid) Retour de Prêt  
Nabil ALIOUI (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Adrien SILVA (Leicester) Retour de Prêt  
Kévin APPIN (Cercle Bruges) Retour de Prêt   William VAINQUEUR (Antalyaspor) Retour de Prêt  
Yohann ETIENNE (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Georges-Kevin NKOUDOU (Tottenham) Retour de Prêt  
Anderson LOPEZ (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Carlos VINICIUS (Naples) Retour de Prêt  
Pierre NGUINDA (Cercle Bruges) Retour de Prêt   Andrea RAGGI (Sans Club)    

Balance des transferts : Positive de 5 500 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

OL : Le Lion aux dents longues

Après des prestations satisfaisantes pour un retour en Ligue des Champions et malgré un parcours laborieux en championnat, l’Olympique Lyonnais à une nouvelle fois validé son ticket pour la coupe aux grandes oreilles grâce au concours du titre de Chelsea en Europa League. Après celui de l’Atlético Madrid la saison d’avant, on peut dire que JMA a eu le nez creux en validant la nouvelle formule de qualification de 3+1 pour la France.

Malgré une fin heureuse, le précédent exercice aura laissé des traces indélébiles dans les coulisses rhodaniennes et c’est une nouvelle fois Bruno Genesio qui a essuyé les plâtres. Avec ce départ, le président lyonnais a décidé de prendre du recul sur le volet sportif de son club en mettant en place une nouvelle organisation. Les clés du domaine sportif sont confiées à la légende Juninho qui endosse le costume de directeur sportif. La première mesure du brésilien a été de convaincre son compatriote Sylvinho, alors adjoint de la Seleçao, d’accepter de se lancer et de réaliser avec Lyon ses débuts en tant qu’entraineur principal. L’ancien latéral gauche accepte et souhaite mettre en place un 4-3-3 solide, joueur et réalisant un pressing dès la perte du cuir. Les premières sorties portent un discours ambitieux plaçant les valeurs de travail et d’exigence au centre de son projet. Pour parvenir à ses fins il arrive avec son analyste vidéo dans ses valises et composera avec le staff technique en place qui devra intégrer rapidement, comme les joueurs, de nouvelles méthodes de travail.

Encore une fois, le mercato lyonnais a été rondement mené avec des ventes importantes et des achats malins, savant mélange entre les réseaux brésiliens et les nouvelles trouvailles du maestro Flo Maurice.

Compte tenu de ces bouleversements majeurs et comme l’atteste la préparation réalisée, il faudra du temps aux joueurs pour infuser la philosophie de jeu de leur nouvel entraineur. Les supporters devront se montrer patients et JMA a été une nouvelle fois malin en plaçant un historique du club pour assurer la transition.

Sur le papier l’équipe dispose de tous les ingrédients pour réussir une belle saison et réduire l’écart avec l’ogre parisien.

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joachim ANDERSEN (Sampdoria Gênes) Achat 24 000 000 € Tanguy NDOMBELE (Tottenham) Vente 60 000 000 €
Thiago MENDES (Lille) Achat 22 000 000 € Ferland MENDY (Real Madrid) Vente 48 000 000 €
Youssouf KONE (Lille) Achat 9 000 000 € Nabil FEKIR (Real Betis) Vente 19 750 000 €
JEAN LUCAS (Flamengo-RJ) Achat 8 000 000 € Christopher MARTINS PEREIRA (Young Boys Berne) Vente 2 000 000 €
Emmanuel DANSO (Liberty Accra) Achat 150 000 € Jordan FERRI (Montpellier) Vente 2 000 000 €
Anton Ciprian TATARUSANU (Nantes) Achat – Free Agent 0 € Elisha OWUSU (La Gantoise) Vente 1 000 000 €
Boubacar FOFANA (Gazelec Ajaccio) Achat – Free Agent 0 € Timothé COGNAT (Servette FC) Vente 70 000 €
Christopher MARTINS PEREIRA (Troyes) Retour de Prêt   Mathieu GORGELIN (Le Havre) Départ sans indemnité  
Elisha OWUSU (Sochaux), Retour de Prêt   Jérémy MOREL (Rennes) Départ sans indemnité  
Timothé COGNAT (Servette FC) Retour de Prêt   Olivier KEMEN (Niort) Départ sans indemnité  
Jordan FERRI (Nîmes) Retour de Prêt        

Balance des transferts : Positive de 70 670 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

PSG : Back to the Basics

La saison passée a encore une fois été marquée du sceau de la déception pour le PSG. Après un début de saison plus qu’encourageant avec une équipe en mode rouleau compresseur aussi bien en championnat que sur la scène européenne, les hommes de Thomas Tuchel ont fini l’exercice en nœud de boudin. Une remontada face un effectif Ter de Manchester United, de nouvelles blessures de Neymar, des défaites répétées en fin de saison et pour couronner le tout une humiliation au Stade de France en finale de la Coupe de France.

Afin de retrouver un niveau de prestation en adéquation avec leurs ambitions, les dirigeants parisiens ont décidé de faire revenir Leonardo suite au passage d’Antero Henrique qui ne restera pas dans les annales du club. Le retour à la Factory de l’ancienne gloire du club coïncide avec celui au premier plan des valeurs de l’exigence, de la rigueur et du travail.

L’été parisien a été et sera encore agité par le dossier Neymar. La méga star parisienne ne cache plus ses velléités de départs et traine son spleen au Camp des Loges. En parallèle de ce dossier brulant, le directeur sportif a enfin donner satisfaction à son entraineur en renforçant le milieu et la défense. De l’issue du dossier de l’étoile brésilienne dépendra la suite du mercato parisien.

Une chose est sûre, Thomas Tuchel a grillé son joker l’an passé et malgré sa récente prolongation, il aura l’obligation de se montrer à la hauteur de la confiance qu’ont en lui ses dirigeants. Il devra de nouveau tout rafler et avec la manière qui plus est dans les compétitions nationales et atteindre, enfin,  le dernier carré de la LDC. Tout autre bilan sera considéré comme un énième échec pour le club de la capitale.

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Abdou DIALLO (Borussia Dortmund) Achat 32 000 000 € Giovani LO CELSO (Real Betis) Vente 22 000 000 €
Idrissa GUEYE (FC Everton) Achat 30 000 000 € Moussa DIABY (Bayer Leverkusen) Vente 15 000 000 €
Pablo SARABIA (Séville FC) Achat   Christopher NKUNKU (RB Leipzig) Vente 13 000 000 €
Mitchel BAKKER (Ajax Amsterdam) Achat – Free Agent 0 € Grzegorz KRYCHOWIAK (Lokomotiv Moscou) Vente 12 000 000 €
Marcin BULKA (Chelsea) Achat – Free Agent 0 € Timothy WEAH (Lille) Vente 10 000 000 €
Ander HERRERA (Manchester United) Achat – Free Agent 0 € Kevin TRAPP (Eintracht Francfort) Vente 7 000 000 €
Kevin TRAPP (Eintracht Francfort) Retour de Prêt   Remy DESCAMPS (RCS Charleroi) Vente Montant non communiqué
Remy DESCAMPS (Clermont) Retour de Prêt   Gianluigi BUFFON (Juventus Turin) Départ sans indemnité  
JESE (Betis Séville) Retour de Prêt   Adrien RABIOT (Juventus Turin) Départ sans indemnité  
Grzegorz KRYCHOWIAK (Lokomotiv Moscou) Retour de Prêt   Daniel ALVES (FC Sao Paulo) Départ sans indemnité  
Giovani LO CELSO (Real Betis) Retour de Prêt        
Timothy WEAH (Celtic Glasgow) Retour de Prêt        

Balance des transferts : Négative de 1 000 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

L’intégralité des équipes ont été passées en revue. place maintenant à l’exercice périlleux de la projection de fin de saison et de l’#UltimoProphétie :

Crédits photos : FRANCK FIFE / AFP

Menottiste je dirais même plus Bielsiste bref l'amour m'a rayé comme le maillot de l'Argentine