Après un run incroyable de 44 matchs sans défaite en Premier League depuis le 3 Janvier 2019, Liverpool est tombé, samedi, sur la pelouse de Watford. Pas une petite défaite hein, un bon 3-0 des familles. Depuis le match face à l’Atletico Madrid, les hommes de Jurgen Klopp semblent fragiles.

Février, le mois de tous les dangers

Tout avait pourtant bien commencé en ce beau mois de Février pour Liverpool. Une victoire convaincante face à Southampton (4-0), des transitions offensives toujours plus efficace, Mohamed Salah qui inscrit un doublé et Sadio Mané qui est proche de faire son retour à la compétition après une petite blessure. Ensuite, la trêve a fait son apparition. Le temps de permettre aux U23 de Liverpool de s’imposer en FA Cup face à Shrewsbury Town. Mais malheureusement, les « doutes » – si on peut les appeler comme ça – sont apparus après cette trêve. Un match à Norwich, où les Reds ont été ultra dominateurs, s’est terminé par une toute petite victoire de Liverpool là, où, au début de saison, les hommes de Liverpool auraient pu en mettre 4. Une attaque stéréotypée, un Sadio Mané sauveur, un Mo Salah plus individuel, moins de densité à la récupération : un cocktail peu rassurant à l’aube d’un huitième de finale de Ligue des Champions.

Face à l’Atletico Madrid, réputé pour ne pas forcement créer énormément de jeu, avec un bloc bas et une qualité implacable sur coups de pied arrêtés, Liverpool s’est cassé les dents. Pour la première fois depuis des années, l’équipe de Jurgen Klopp n’a pas cadré une seule frappe durant tout un match ! Dans une équipe où Sadio Mané et Mohamed Salah sont titulaires ! Les hommes de Simeone, eux, ont marqué sur une de leurs deux frappes cadrées. Le réalisme dans un match ultra fermé, c’est la clé. La clé que les hommes de Klopp n’ont pas trouvée… Ajoutez à ça, la blessure de Jordan Henderson, out pendant 3 semaines : le milieu est en train d’être décimé.

Invincibles ? Ça ne sera pas maintenant

Face à West Ham la semaine d’après, ça a aussi été compliqué. Henderson out, il fallait que Fabinho revienne à son niveau d’avant blessure. Ce qui n’est pas le cas depuis un bon mois. Alisson, si sûr cette saison, a été mis en difficulté à de nombreuses reprises et n’est pas exempt de toute reproche sur les buts encaissés. Mais encore une fois, « la chance du champion » a souri à Liverpool. Une erreur de Fabianski, deux caviars de Trent Alexander-Arnold et une finition parfaite de Mané ont permis de prendre les 3 points. Mais la défaite semblait se rapprocher petit à petit. Et ce qui devait arriver, arriva.

Vicarage Road. 29 Février. Un événement rare qui ne se produit que tous les quatre ans. Et en ce jour, un événement est arrivé. Liverpool est tombé. Le Roi est encore le Roi, il a encore 22 points d’avance sur Manchester City. Il sera très probablement, sauf cataclysme ou Coronavirus répandu en Angleterre, champion pour la première fois depuis 1990. Mais, le Roi a perdu contre Watford, 19ème du championnat. Une défaite logique, des joueurs pris de court dans tous les sens. Un Virgil Van Dijk méconnaissable face à Ismaila Sarr, auteur d’un doublé. Des erreurs incompréhensibles en défense, notamment sur le 3ème but des Hornets, une attaque qui ne se trouve plus – 1 seul tir cadré ! – et un Jurgen Klopp en manque de solution. Ça fait beaucoup. Pour le plus grand bonheur des Gunners, le record ne tombera pas.

What’s next ?

Pour Liverpool, le dernier objectif est de se qualifier pour les quarts de la C1. Les tenants du titre vont recevoir à Anfield pour le huitième retour et, qui connait le football sait qu’il se passe souvent des choses extraordinaires dans ce stade. Ça risque d’être très compliqué, tant l’équipe du Cholo est habituée à ces joutes européennes, où le score est en leur possession et où l’équipe doit faire le dos rond, souffrir pour tenter de marquer en contre. Demain, les Reds affronte Chelsea en FA Cup. Pour le moment, impossible de savoir si Klopp enverra encore une fois les baby Reds. Quoiqu’il en soit, il sera sur le banc, Neil Critchley, le coach vainqueur lors du dernier tour, vient de signer à Blackpool.

Credits photos : IconSport

1+