L’Ultimo Gazette du 29 Juin 2020

L’Affiche

Leeds United – Fulham

Gros choc en Championship entre le premier Leeds face au troisième, Fulham. On pensait assister à une rencontre tendue, crispée tant les enjeux sont énormes à chaque match dans la course à la montée. Il en aura été autrement. Les joueurs menés par Marcelo Bielsa ont largement dominé leurs adversaires du jour et consolident leur première place (3-0). La course à la montée est toujours aussi féroce, mais chaque week-end les Bielsistas les plus fervents voient leur rêve de montée se concrétiser un peu plus. En tout cas, nous, on fantasme déjà sur le grand sage Marcelo qui maltraite des cadors de Premier League avec une équipe en bois.

Le Fuoriclasse

Andrej Kramaric

Absolument aucun suspense cette semaine, tant l’attaquant croate a gagné son match tout seul. Un quadruplé sur la pelouse d’un Borussia Dortmund déjà en vacances (0-4). Une perf’ stratosphérique qui permet à Hoffenheim de souffler à Wolfsburg une qualification directe pour la Ligue Europa, inimaginable il y a encore quelques mois. Héros.

L’Ultimo XI

Tim Krul – Norwich City: Monumental. C’est seulement au bout de la prolongation (1-2) que Harry Maguire et ses coéquipiers ont pu pousser un ouf de soulagement. On n’aurait pas donné cher des mancuniens lors de la séance de tir au but face à un tel gardien.

Kieran Trippier – Atletico Madrid: Le bande au Cholo retrouve de sa superbe. De retour cette semaine, la patte droite de l’Anglais a distribué les bonbons sur le crâne de ses coéquipiers dans la surface.

Matthijs De Ligt – Juventus: La Vieille Dame n’a toujours pas pris de but depuis la reprise. Dans la lignée de sa saison monstrueuse, il continue de dégoûter les attaquants adverses, tout en s’offrant un petit but de temps à autre.

Harry Maguire – Manchester United: Le colosse anglais, en plus de confirmer sa bonne forme récente, a offert la victoire à son équipe en quart de finale de la FA Cup. 

Christian Günter – SC Fribourg: Les noir-et-blanc ont eu la chance d’affronter la fragile équipe de Schalke pour terminer la saison. Carton 4-0, durant lequel le capitaine a multiplié les enjambées dans son couloir et offert deux buts.

Thomas Müller – Bayern: La saison 2019-2020 aura été celle d’un retour au premier plan pour l’allemand. Un nouveau rôle de meneur qui lui va à ravir et encore une grosse prestation face à l’éternel sparring partner du Bayen, Wolfsburg (0-4).

José Campaña – Levante: Les Granotes pratiquent un bon football en ce moment et leur milieu de terrain n’y est pas étranger. La bande à Fékir en a fait les frais. En espérant voir l’espagnol jouer bientôt un rôle plus important en Liga.

Santi Cazorla – Villarreal: Encore une grosse performance du maestro vieillissant de Villarreal. Son équipe est invaincue depuis la reprise, et cette passe décisive… Beaucoup d’amour en un seul geste.

Yuya Osako – Werder: Deux buts et une passe décisive pour lui dans la victoire écrasante du Werder Brême face à Cologne (6-1). Le timing est parfait dans la course au maintien.

Andrej Kramaric – Hoffenheim: Voir la rubrique “le fuoriclasse”

Alejandro Gomez – Atalanta: Même quand la Dea est en difficulté, son capitaine ne vacille pas. Déjà auteur d’une sublime ouverture pour Zapata, il torture la défense d’Udine, gagnant un coup-franc bien placé converti par Muriel et donne un autre ballon décisif au Colombien.

Die Mannschaft

Liverpool FC

Notre équipe du week-end n’a même pas eu à jouer pour accomplir de grandes choses. Comme un clin d’oeil du destin, c’est Chelsea qui a offert le titre de champion d’Angleterre à Liverpool, en battant City, six ans après les avoir privés de ce même titre. Il aura fallu attendre 30 ans aux supporters de Liverpool pour les voir glaner leur 19e sacre national. On imagine que c’est même le premier que vivent bon nombre de supporters scousers. Une des grandes anomalies du football mondial prend donc fin, il est désormais temps d’envisager une statue au gourou Jürgen Klopp. 

Le Golazo

Enric Gallego – Osasuna

Enric Gallego possédé par Cristiano Ronaldo. L’attaquant d’Osasuna a régalé ce samedi face à Leganés, avec un retourné acrobatique de toute beauté. Sur un centre de Merida en bout de course, le buteur de 33 ans ne s’est pas posé de question en s’envolant dans les airs pour nous gratifier d’un retourné parfait. Au bout du temps réglementaire, c’est encore lui qui délivrera les siens avec le but de la victoire (2-1). Homme du match, but du weekend… qué mas ?

Le Mister

Paco López – Levante

Une seule défaite depuis la reprise, face à un Atletico de Madrid affamé. Pas de doute, Levante est très bien revenu de son confinement. Un nul arraché dans le derby de Valence malgré une infériorité numérique, un nul face au FC Séville, puis des victoires assurées face aux plus abordables Espanyol et Betis ce week-end. Quand les Granotes ont la place de s’exprimer, le résultat est très séduisant. Une place en première partie de tableau sur la ligne d’arrivée serait une belle récompense pour celui qui n’avait jamais connu mieux que les équipes réserve de Villarreal et de son club actuel.

Photo: Pressinphoto – IconSport

L’Enjeu

L’Allemagne rend son verdict

Le foot allemand referme ses portes ! Les deux premières divisions outre-Rhin disputaient leur dernière journée respective. Si les champions étaient déjà connus, il y avait encore du suspens à peu près partout ailleurs. Ainsi, Mönchengladbach a réussi à sécuriser sa 4e place pour accompagner le Bayern, Dortmund et Leipzig en C1.

Derrière, la bonne affaire est pour Hoffenheim qui chipe la 6e place pour accompagner Leverkusen en C3 et pousse Wolfsburg à passer par un tour préliminaire. En bas, le Werder sauve miraculeusement les meubles en terminant barragiste, après avoir pulvérisé Cologne 6-1, au grand dam de Dusseldorf et Paderborn. A l’inverse, Bielefeld, champion de D2 monte, accompagné de Stuttgart. L’historique allemand remonte, malgré la défaite, sur un match où son seul buteur aura été Mario Gomez pour la dernière de sa carrière. Pas aussi chanceux, Hambourg se sera écroulé dans le match décisif pour accéder au barrage (1-5 contre Sandhausen).

Mario Gomez s’arrête après un dernier but et une montée avec son club de coeur. Photo: Tom Weller – IconSport

La Déception

AS Roma

Si peu de matchs joués et déjà l’impression que la fin de saison de la Louve pourrait prendre un tournant dramatique… Les Romains étaient revenus la semaine passée avec une victoire minimaliste sur une très faible Sampdoria, mais cette fois ça ne passe pas à San Siro. Opposés à l’AC Milan, les hommes de Fonseca se sont inclinés au bout de l’ennui 2-0. Comme avant l’arrêt de la Serie A, difficile de sauver qui que ce soit en dehors d’un Edin Dzeko qui tente de surnager. A l’inverse, plusieurs recrues comme Justin Kluivert doivent être à l’origine de quelques arrachages de cheveux du côté du staff et du service comptable du club. Avec ce revers, le Milan revient à 6 points, le Napoli à 3 unités avant leur duel de la semaine prochaine. Devant, l’Atalanta et la Ligue des Champions s’envolent sans doute définitivement.

Jonathan Moscrop – Sportimage – Icon Sport

La Décla

Thomas Tuchel

La déception est grande pour Thomas Tuchel. La décision de Tanguy Kouassi de quitter le PSG ne passe pas et le coach allemand l’a fait savoir. Seul l’avenir nous dira s’il a fait le bon choix. 

https://twitter.com/RMCsport/status/1276554339218268170

Le Dérapage

Nolito – Celta Vigo

Grosse pression en tête de la Liga. Le Barça (69 pts) et le Real (71 pts) sont au coude-à-coude à six journées de la fin. Dans ce sprint final, les Blaugrana ont réalisé la mauvaise opération de la fin de semaine en concédant le nul contre le Celta Vigo (2-2), actuel 17e au classement. L’addition aurait même pu être encore plus salée au buzzer, lorsque Nolito héritait de la balle de match : une offrande à 2 mètres du but de Ter Stegen. Alors que l’ancien Barcelonais avait le premier poteau entièrement libre, il a envoyé un ballon sans conviction sur le portier international allemand. De quoi faire hurler les supporters Madrilènes !

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1276925189251530754

Le Contre-Pied

Fighting Spirit

Parties disputées, calendrier surchargé, tension à tous les étages… c’est à peu près le cadre des sept dernières journées de Championship à disputer d’ici fin juillet. Ce week-end, une fois n’est pas coutume, on s’est bagarré ferme, particulièrement entre Swansea et Luton Town (0-1). La tension à son paroxysme a trouvé son symbole avec une action dantesque en fin de rencontre. Un, deux, trois… six tacles de boucher consécutifs terminés par une castagne générale. Championship is back !

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1277261177794506752

Le Geste

Karim Benzema – Real Madrid

La Casa Blanca et le Barça sont sans doute en train de livrer la course au titre de champion la plus disputée depuis bien longtemps. Ce week-end, les blaugranas ont encore calé, le Real n’en était pas loin mais il y a un certain bonhomme qui a décidé de porter les siens à bout de bras toute la saison. On respire un bon coup, on repense fort à Guti Hernandez et on admire.

https://twitter.com/PiedsCarres/status/1277349093577236482

Le Mercato

Nice à l’heure anglaise

Nous aurions pu revenir sur le faramineux échange Pjanic-Arthur qui attire autant les regards des fans de football que ceux des créanciers des clubs concernés, mais il fallait remettre une bonne dose de cette Ligue 1 qui nous manque tant dans cette Gazette. Honneur au club qui joue les premiers de la classe en enchaînant les bons coups à l’heure où d’autres n’ont pas encore commencé à travailler. Quatre recrues en poche: l’international français d’Everton Schneiderlin, la latéral rémois Kamara et les moins connus Bambu et Daniliuc venus de l’Athletico Paranaense et du Bayern Munich. Mais voilà, l’OGCN n’est pas rassasié et devrait vite engager les pépites lyonnaises Amine Gouiri et Melvin Bard. C’est ce qui s’appelle avoir un temps d’avance.

https://twitter.com/SchneiderlinMo4/status/1275459314480791552

Le Chiffre

15

Un accroc contre l’Atalanta dans la semaine (2-3), un petite frayeur ce weekend après un chef-d’oeuvre de Ribéry, la Lazio s’est bien rattrapée ce weekend grâce à un nouveau penalty, le 15e cette saison. Celui-là était litigieux, sifflé sans même la consultation de la VAR. Il a malgré tout permis aux biancocelesti de l’emporter contre la Fiorentina (2-1). Depuis le Milan lors de la saison 1950/51, jamais une équipe de l’élite italienne n’avait bénéficié autant de fois de la sanction suprême.

La Tribune

Zenit FC

Grand habitué de la rubrique, le Zenith Saint Pétersbourg fait un retour fracassant dans une catégorie tristement sans concurrence. Pour la rencontre face au Krylia Sovetov (2-1), le public de la Gazprom Arena était clairsemé certes, cela n’a pas empêché les ultras les plus téméraires de dévoiler une superbe bâche avec un message affirmé : que le ballon remplace le virus. Superbe animation en deux temps.

La Belle Histoire

Sir Robben reprend du service

Une histoire d’amour aussi belle qu’un crochet gauche – frappe enroulée dont il a le secret. 18 ans après l’avoir quitté, le divin chauve néerlandais revient au FC Groningue. C’est ici que l’ancien munichois fit ses premiers pas footballistiques avant de décoller au PSV Eindhoven en 2002. Après s’être retiré des terrains auréolé de gloire l’an passé, Robben sort de sa retraite pour un dernier challenge du coeur. Gardiens d’Eredevisie, vous et vos lucarnes, êtes prévenus !

0
Share