[FA CUP] Manchester-City – Watford : les notes

La finale de FA Cup nous offrait cette année une affiche au suspense haletant, à l’issue si indécise que les plus grands parieurs n’en dormaient plus depuis une semaine… Manchester City contre Watford. Finalement, après 26 minutes insoutenables, les champions d’Angleterre ont ouvert le score… et ne se sont plus arrêtés de marquer. Score final : 6-0. Les notes :

Manchester City :

Ederson (7) : « You shall not pass » comme on dit dans le jargon.

Walker (5) : Il est où le Walker il est où ?

Kompany (7) : Il devrait donner des cours de défense aux stratèges de Port-Réal.

Laporte (6) : Il n’a pas vraiment eu l’occasion de fermer à double tour.

Zinchenko (7) : Plus offensif que chacun des joueurs de Watford.

Bernardo Silva (8) : À l’origine de trois buts et des étoiles dans nos yeux.

Gundogan (7) : Comment on dit pieuvre en anglais ?

David Silva (8) : Quand David Silva, tout va.

Mahrez (5) : Il a tout tenté (c’est bien) mais presque tout raté (c’est moins bien). Remplacé par De Bruyne (8) : 35 minutes lui ont suffi pour être diaboliquement décisif.

Jesus (8) : Deux buts, une passe décisive. Une meilleure finition et Jesus aurait marché sur l’eau.

Sterling (8) : Il est petit, il est gentil, il a porté Man City.

Watford :

Gomes (3) : Après Ribéry et Robben, une autre légende disputait son dernier match avec son club. La victoire en moins.

Holebas (3) : La liste des défenseurs qui vont cauchemarder des feintes à répétition de Mahrez ne cesse de s’allonger.

Cathcart (4) : Il aura rendu une copie médiocre.

Mariappa (4) : Match plutôt correct, il aura stoppé plusieurs offensives des Skyblues.

Kiko (3) : Perdre un duel aérien face à David Silva, le foot nous réserve toujours autant de surprises.

Doucoure (4) : Joueur en perpétuel progrès, il est coupable sur l’ouverture du score. Match décevant pour l’ancien Rennais.

Capoue (4) : A l’instar de son compère dans l’axe au milieu, il aura eu du mal à gérer la pression incessante de City.

Pereyra (5) : Manque une belle opportunité d’ouvrir le score. Beaucoup d’efforts en vain.

Hugues (5) : La patte technique de l’équipe. Bien trop transparent pour peser sur la rencontre.

Deeney (3) : Guardiola ne cesse d’enchanter le monde du football en proposant le 1er 5-3-3 de l’histoire. Une performance de haute volée dans l’arrière garde Citizen pour Deeney, étincelant dans ses relances pour ses coéquipiers.

Deulofeu (5) : Le seul à faire des différences devant. Pas assez aidé pour se montrer décisif.

 

Photo crédits : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez