[Euro espoirs] France-Roumanie : les notes

La France et la Roumanie se neutralisent. Dans un match sans enjeu, les Bleuets avaient déjà obtenu leur qualification et terminent deuxièmes de leur poule. Ils affronteront l’Espagne en demi-finale.

Bernardoni (6) : Avec cette gueule de militaire, on n’attendait pas moins d’autorité.

Amian (4) : A commencé son match à la mi-temps. Dommage.

Konaté (6) : Tellement proche de son pote Dayot qu’on ne serait pas surpris de les voir partir en vacances ensemble.

Upamecano (6) : Ne verra sûrement jamais les A puisqu’il y Zouma et Sakho qui assurent l’intérim. Ça aussi c’est dommage.

Sarr (5) : Ce diable d’Olaru ne lui a laissé aucun répit.

Tousart (5) : Espoir mais pas beaucoup plus.

Guendouzi (5) : On a connu le Gunner plus mordant dans ce genre de match rugueux.

Ntcham (5) : A commencé par jouer à cache-cache avec Ikoné avant de se remettre au football.

Ikoné (3) : La vie est moins facile sans le poto Nicolas Pépé.

Thuram (6) : S’il avait mis autant d’énergie pour sauver Guingamp…

Mateta (4) : A dégagé plus de ballons de la tête que tous les défenseurs roumains réunis. Ah mince, il s’agissait de déviations….

Crédit photo : Miguel Medina / AFP.

L'Equipe Ultimo Diez