L’Ultimo Gazette du 21 Septembre 2020

Les championnats du monde entier font leur retour. Place donc à la saison 2 de l’Ultimo Gazette !

L’Affiche

Chelsea FC – Liverpool FC

Premier grand choc de la Premier League, premières leçons à tirer de celui-ci. Chelsea et ses (nombreuses) recrues recevaient le champion en titre. Que retenir de cette rencontre ? Que la défense des Blues n’est toujours pas au niveau de ses ambitions, que l’attaque des Reds est elle toujours au niveau des siennes, que le saut de cabri de Jorginho sur penalty n’est pas infaillible et que globalement l’équipe de Jurgen Klöpp semblait déjà assez intouchable avant Thiago Alcantara ne rentre pour faire comprendre à tout le monde que pour détrôner les Scousers, il faudra se lever très… très, très, très tôt.

Le Fuoriclasse

Heung-Min Son

Du très lourd pour la reprise avec les performances XXL de Harry Kane et Serge Gnabry, mais c’est l’autre attaquant star de Tottenham qui emporte notre adhésion. Quatre buts pour remettre son club dans le bon chemin. Il avait bien senti qu’il y avait des possibilités dans le dos de la défense, et il a exploité son filon jusqu’à épuisement. On est obligés d’évoquer la performance d’Harry Kane (quatre passes décisives), sans qui l’attaquant coréen ne serait certainement pas notre fuoriclasse du week-end. Monster duo.

L’Ultimo XI

Steve Mandanda – Olympique de Marseille: Certainement le marseillais le plus régulier depuis l’entame de saison, la légende phocéenne a sauvé les meubles face à un Lille très entreprenant. Une oasis dans le désert olympien.

Tariq Lamptey – Brighton: Une des attractions de ce début de saison au sein de la si particulière team de Graham Potter. Intenable, intelligent dans son jeu, hyperactif. A suivre.

Marquinhos – PSG: L’homme de l’été parisien, bien décidé à également s’approprier l’automne. Encore une prestation solide et encore un but pour le nouveau leader francilien.

Kalidou Koulibaly – Napoli: La bande à Gattuso se lance tranquillement. Et voir un Kalidou en grande forme donne toujours un peu de sérénité au moment de remettre la machine en route.

Adrien Truffert – Stade Rennais: Personne ne l’attendait, peu le connaissaient. Par la force des choses, il a dû rentrer, a assuré, glissé une passe dé et un but qui a crucifié le club du Rocher. Sacrée soirée.

Tadej Pogačar – UAE Team Emirates: Maillot blanc, maillot à pois et le maillot jaune raflé sur le fil au panache et à l’envie. Le slovène a décidé que le Tour de France 2020 serait le sien, le tout sans équipe, comme un grand. Et à tout juste 22 ans s’il vous plaît. Le sport mondial te salue, Tadej. Monstre.

“Donnez-moi Pogacar et 7 bouts de bois et je gagne le Tour de France.” Sir Alex Ferguson.

Adel Taarabt – SL Benfica: On a pu le donner perdu pour le foot, talent gâché ou promesse non tenue. Et pourtant l’ex feu follet de QPR semble avoir retrouvé de sa superbe, en tant que taulier de l’entrejeu du Benfica.

Aaron Ramsey – Juventus: Auteur d’une saison plus qu’étrange sous Sarri, alternant absences de longue durée, matchs de classe ou catastrophiques, il a redonné de l’espoir aux tifosi Juventini en s’improvisant symbole du premier succès made in Pirlo.

Heung-Min Son – Tottenham: voir la rubrique “Le Fuoriclasse”

Harry Kane – Tottenham: Encore un quadruplé, mais de passes décisives cette fois-ci. Immense match de l’attaquant anglais, qui a été au four et au moulin pour mettre son coéquipier coréen dans les meilleures conditions. Il s’est même permis d’ajouter un but à son énorme match en fin de partie.

Serge Gnabry – Bayern: On vous parlera plus en détails du Bayern un peu plus bas, mais on est obligés de placer ici l’incroyable ailier allemand. Quatre buts d’entrée pour exploser la pauvre équipe de Schalke 04.

Die Mannschaft

FC Bayern Munich

La saison s’annonce longue pour les adversaires du Bayern Munich. Revenus d’une pause bien méritée après leur sacre en Ligue des Champions, les Bavarois ont repris leur rythme infernal en massacrant Schalke vendredi soir (8-0). Assommés d’entrée de jeu par Gnabry (4e), les coéquipiers d’Amine Harit n’ont jamais vu le jour. Car les homme de Flick ont livré un récital offensif, avec une attaque en feu et des milieux ultra dominateurs. Gnabry y est allé de son triplé, Lewandowski a ouvert son compteur puis offert une passe décisive en coup du foulard pour Müller, tandis que Leroy Sané a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Le jeune James Musiala est même devenu le plus jeune buteur de l’histoire du Bayern en Bundesliga en marquant la dernière réalisation de la rencontre. Bref, tout va pour le mieux à Munich, déjà leader du championnat.

Le Golazo

Sébastien Da Silva – SC Bastia

On se retrouve en quatrième division français pour le but du weekend. Mené 1 à 0 par Bastia, un défenseur de Villefranche tente une passe latérale de l’extérieur du pied au milieu de terrain. Une passe ratée qui atterrit tout droit dans les pieds de Sébastien Da Silva. Contrairement à son adversaire, l’attaquant bastiais est très inspiré en décochant une chandelle pour lober le gardien. Football champagne. 

Le Mister

Olivier Dall’Oglio – Stade Brestois

Ça y est, Brest est lancé. Après deux défaites d’entrée, le club breton a retrouvé le jeu léché prôné par le coach gardois. En atteste ce premier but, au terme d’une action brillamment menée de bout en bout, tout en patience et en précision. Ça ne finira certainement pas dans le haut du tableau (qui sait?), mais à nouveau Brest est candidat au titre honorifique de l’équipe chatoyante de notre championnat. Et on dit merci Olivier.

L’Enjeu

Porto et Benfica pour une nouvelle Liga

Un Benfica qui s’écroule complètement, un Porto vainqueur par défaut sans briller et des problèmes en interne criants. Les deux mastodontes Portugais nous avaient laissés sur un note bien terne lors du dernier exercice, mais force est de constater que de bonnes résolutions ont été prises pour l’entame du suivant. Tous deux opposés à des candidats à l’Europe, Benfiquistes et Portistas n’ont pas fait dans le détail. Le SLB, emmené par ses recrues a explosé Famalicão chez lui 5-1, pendant que Porto s’offrait Braga 3-1. De quoi espérer retrouver les chaudes soirées portugaises disparues la saison dernière ?

La Déception

Olympique Lyonnais

Semaine cauchemardesque pour les Lyonnais. Après une défaite à Montpellier (2-1), les joueurs de Rudi Garcia ont concédé le nul dans leur antre face à Nîmes, au terme d’une nouvelle prestation morose. Avec Cherki et Bard alignés d’entrée et le 3-5-2 rangé dans la boîte à outils, le jeu offensif des lyonnais reste insipide. Car, difficile pour Rudi de le concevoir, mais changer de système ne fait pas tout. Ainsi, les centres pleuvent toujours au troisième poteau du gardien adverse. Ajoutez des tensions naissantes dans le vestiaire pour obtenir un cocktail explosif. Lyon ne compte que 5 petits points après quatre journées, son plus mauvais départ depuis 2015. L’aube d’une nouvelle saison galère pour les Gones?

Photo Romain Biard/Icon Sport

La Décla

Fabio Paratici – Juventus

“Pirlo est un prédestiné. Et ce mot doit tout vous dire. Il n’a aucune pression, il fait les choses comme il les avait toujours vécues, avec calme et sérénité. On dirait presque un vétéran. Je suis très impressionné ». Fabio Paratici, directeur sportif de la Juventus.

La première sortie de la saison face à la Sampdoria ne l’a en tout cas pas fait mentir. Succès 3-0 avec la manière et des choix forts.

Photo Marco Alpozzi – LaPresse – Icon Sport

Le Dérapage

Yvon Mvogo – PSV Eindhoven

Deux dérapages au menu cette semaine, signés par le même joueur : Yvon Mogo. Mercredi, le nouveau gardien du PSV s’était fait remarquer en offrant une passe décisive à l’attaquant adverse. Ce weekend, l’ancien portier de Leipzig nous a une nouvelle fois surpris en ratant un contrôle après une passe de son défenseur. Le ballon file dans ses buts, synonyme d’une égalisation pour Emmen. On espère de tout coeur que Mogo aime se sentir seul.  Deux erreurs sans conséquence, puisque le PSV s’est imposé à deux reprises.

Le Contre-Pied

Le nouveau propriétaire de Parme prêt à en prendre plein la vue

On s’attendait à un beau discours, à de l’ambition. On a eu tout cela, pourtant ce n’est pas forcément ce qui a attiré l’attention des tifosi de Parme lors de la première intervention du nouveau propriétaire américain Kyle J. Krause. L’homme d’affaire américain s’est distingué par son regard déterminé et ses yeux qui ne clignaient jamais. Taper dans l’oeil ou presque.

Le Geste

Nikola Vlasic – CSKA Moscou

Le milieu offensif Croate régale dans le championnat Russe depuis l’année dernière, pour le plus grand bonheur des supporters moscovites du CSKA. Mais pour admirer la dernière perle de leur feu follet, il fallait faire les quelques 17h voiture jusqu’à Ufa. Les leurs ont ramené les 3 points, et une brochette de reins.

Le Chiffre

41 ans et 114 jours. Le match de promus entre Cadiz et Huesca a été le cadre d’un petit événement. Alberto Cifuentes, gardien des premiers cités, est devenu le deuxième joueur le plus âgé de l’histoire de la Liga à faire ses débuts dans l’élite du championnat espagnol. Le record est lui détenu par Harry Lowe et ses, tenez vous bien, 48 ans et 226 jours, le tout en 1935. Croyez en vos rêves, il n’est jamais trop tard.

https://twitter.com/carrusel/status/1307681044640956417

La Tribune

Derby de Lodz

En Pologne, les restrictions sanitaires dans les stades restent un concept toujours aussi vague. Alors lors du derby de Lodz entre le Widzew et le LKS, les ultras certes privés de leurs habituels virage, n’ont pas renoncé à soutenir leur équipe. Les locaux ont même utilisé le prétexte pour se déployer sur l’ensemble des tribunes latérales. Tifos, fumigènes, chorégraphies… du spectacle pendant 90 minutes.

Photos: IconSport

0
Share