5

Dans ce choc de la Saint-Valentin, cette soirée amoureuse a tourné en soirée SM pour le FC Barcelone, qui s’est fait attacher, fouetter puis souiller par un PSG d’une extraordinaire justesse (4-0). Bulletin de notes déséquilibré.

Les Parisiens

Trapp  : Anticipation, justesse, rassurant pour ses collègues. Le Trapp qu’on nous avait vendu quand il est arrivé d’Allemagne.

Meunier : Il avait le meilleur Barcelonais face à lui mais il a tenu, buste droit, tête levée. #TOTOUTARDAURIERAURAVULEBANC

Marquinhos  : Moins en vue que son cadet en charnière, il n’a pour ainsi dire rien eu à faire. Aussi surprenant que ça ait dû lui paraître.

Kimpembe  : On ne sait pas de quoi sera faite sa carrière, mais on peut d’ores et déja dire qu’il a de plus grosses couilles que Thiago Silva.

Kurzawa : Laywin, vous êtes le maillon faible, au revoir (dans 5 mois).

Rabiot  : Le Marquis a annexé la Catalogne ce soir.

Matuidi  : Captain Blaise a couru. Captain Blaise a couru. Captain Blaise a couru … Important dans le pressing dans ce genre de match, il a trop de lacunes techniques pour prétendre à mieux.

Verratti  : C’est lui qui a 4 Ballon d’Or ? Non ? Bon bah ça viendra vite.

Draxler  : Soigné, propre et sans fioritures. Comme sa coupe de cheveux.

Di Maria  : Le Phénix a eu peur pour sa place quand il a vu Draxler arriver. Depuis, il renaît. Et redevient ce crack du Real Madrid.

Cavani  : Avec un 9 qui a cette grinta, t’as pas besoin de charnière centrale. Il y est évidemment allé de son petit but.

Les Catalans

Ter Stegen  : Il aura retardé l’échéance mais il était le seul, avec Neymar, à avoir envie de disputer cette rencontre.

Sergi  : Sa hype en défenseur droit est partie plus vite que celle de Jamie Vardy. C’est dire l’exploit …

Pique  : Qui on est pour noter un mec qui va dormir avec Shakira pour la Saint-Valentin ?

Umtiti  : N’Koulou n’aurait pas fait pire ce soir.

Alba  : Il était face à un Di Maria de folie. Ce qui ne justifie pas une telle performance.

Gomes  : Dans la famille des Portugais qui ne confirment pas, on en a trouvé un nouveau.

Iniesta  : Blessé. Douloureux de le voir autant en difficulté.

Busquets  : N’aura jamais fait illusion. N’aura même pas mis de coups. Que pasa Sergio ?

Neymar  : Ohé ohé, ailier gauche abandonné …

Messi  : Même lui n’a pas le droit de se moquer du football à ce point.

Suarez  : Sans aucun mordant. N’avait pas les crocs.