5

Dans le choc de cette 33ème journée de Premier League, United recevait le leader Chelsea. Un match capital pour les deux équipes, dans l’optique du titre pour l’une, et de la qualification pour la prochaine Ligue des Champions pour l’autre. Au terme des 90 minutes, c’est Manchester qui s’impose (2-0), qui se repositionne au classement, et relance le championnat. Sans plus tarder, les notes.

La bande à Mourinho

De Gea  : Dans ce genre de duel, quand on est gardien, on s’attend à être sollicité. Bah David s’est mis en condition pour rien. RAS du côté de l’Espagnol, bien aidé par un Chelsea apathique.

Darmian  : Mourinho l’a mis en indiv sur Pedro, il a mangé l’ancien Barcelonais. Tout cru et sans sauce.

Bailly  : Il retrouve peu à peu son niveau qui l’a propulsé meilleur défenseur de United avant sa blessure. De bon augure avant le sprint final.

Rojo  : L’atypique défenseur argentin s’est livré à un duel de pupute avec Costa. Il l’a gagné haut la main, tant sportivement que niveau acting et bagarre.

Valencia  : Sans doute le défenseur droit le plus sous-côté de la planète football. Un cardio à en faire palir un Kenyan.

Young  : Il ne fera jamais oublier Ryan Giggs aux fans de United mais ce soir, il a été précieux. Surtout défensivement.

Pogba  : Il y a quelques semaines, Kanté avait douché Paul Labile d’une façon absolument dégueulasse. Ce soir, Pogba a pris sa revanche, d’une façon au moins aussi grave.

Fellaini  : Tout le monde a ri de le voir titulaire mais très discipliné, il a donné raison à Mourinho pour la titularisation.

Herrera  : Indispensable à United. C’est tout.

Lingard  : Un match qui ne fait pas les affaires de Martial ….

Rashford  : Incroyable ce soir, il a rayonné pendant 85 minutes, heure de sa sortie. La relève.

Mourinho  : Un masterclass contre le Chelsea de Conte, Mourinho a l’art du timing pour rappeler à ses détracteurs qu’il est toujours dans le coup.

La bande à Conte

Begovic  : Mauvaise journée pour le remplaçant de Courtois. Jamais vraiment dans le coup, il a été battu très tôt. Trop tôt, il ne s’en est jamais relevé.

Zouma  : Titulaire de dernière minute, Kurt n’a pas sorti sa meilleure performance. Alors foutu pour foutu, il nous a rejoué la scène « Mancini vs Reveillère » contre Darmian. On vous spoile, sans suspense, il maîtrise moins bien les passements de jambes que le Brésilien de la Roma.

David Luiz  : On n’aurait pas parié là dessus mais il s’est fait déguster par Marcus Rashford. La caipirinha la plus chevelue du circuit.

Cahill  : Fair-Play sur le deuxième but, il relève un mancunien au lieu de se replacer. +1, comme le point de courtoisie au permis.

Moses  : Le Phénix va bientôt se refaire immoler s’il continue de lâcher ce genre de performances.

Azpilicueta  : Ca arrive à tout le monde de rater des matchs. Bah oui, même à lui …

Matic  : La légende voudrait qu’il ait inspiré le fameux jeu de TF1 « Le Maillon Faible ».

Kanté  : Il a fait ce qu’il a pu pour tenter d’arrêter des mancuniens impressionnants tout en rattrapant les erreurs de Matic. Un match compliqué pour le peut être futur meilleur joueur de Premier League.

Pedro  : Il n’a absolument jamais existé. D’une gêne visuelle incroyable.

Hazard  : Il n’a absolument jamais existé non plus. Mais a plus de talent intrinsèque que Pedro donc les prises de balles sont meilleures.

Diego Costa  : La bagarre, toujours la bagarre. Va falloir arrêter cette vie de charognard belliqueux pour redevenir l’excellent 9 que tu es Diego.

Conte  : Sans solution, et c’est du très très rare.