Claude Puel, l’homme qui peut à nouveau faire vibrer le King Power Stadium

C’est désormais officiel, le (trop) sous-estimé Claude Puel est le nouveau coach des Foxes. Limogé sans trop de raisons par Southampton en juin dernier, l’entraîneur français reprend du service en retentant sa chance dans le championnat anglais. L’esprit quelque peu revanchard en poche, mais surtout la même philosophie de jeu en tête.

 

https://www.japantimes.co.jp

 

Une 8ème place de Premier League et une finale de League Cup n’auront pas été jugés suffisants par les dirigeants des Saints pour continuer l’aventure avec Claude Puel. Pas de panique, le manager de 56 ans va désormais montrer toute l’étendue de son talent chez des Foxes qui souhaitent revenir sur le devant de la scène, deux ans après leur titre de Premier League brillamment acquis.

Un effectif de qualité et des joueurs au caractère bien trempé

 

http://www.football.fr

 

On le sait, car il l’a déjà prouvé à plusieurs reprises, Claude Puel aime et sait procéder avec des joueurs atypiques parfois jugés « difficiles » à gérer. La renaissance d’Hatem Ben Arfa sous ses ordres à l’OGC Nice en est le plus bel exemple. En signant en faveur de Leicester City, l’ex-coach de l’Olympique Lyonnais va faire la rencontre de plusieurs phénomènes, et non des moindres. Parmi eux, Jamie Vardy, alias le « bad boy », qui, à désormais 30 ans, s’est quelque peu perdu après le titre de champion d’Angleterre. Riyad Mahrez, le feu follet de 26 ans (déjà), est lui en cruel manque de motivation. En effet, pourtant longtemps annoncé du côté du Barça puis d’Arsenal, le natif de Sarcelles se retrouve aujourd’hui cantonné à jouer le maintien sous le maillot des Foxes, malgré un talent indéniable qui laisse évidemment entendre qu’il mérite de plus grandes ambitions. Le soldat Schmeichel, imparable lors de la saison du titre, n’est plus que l’ombre de lui-même. Wes Morgan, le « King » d’1m93 qui tourmentait les attaques adverses, se montre également bien moins tranchant. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le potentiel qui manque du côté de Leicester mais bel et bien un important électrochoc. Tous ces joueurs ont la même envie, le même souhait : retrouver ce plaisir du jeu, cette fougue si présente dans leurs jambes lors de la saison 2015-2016. Et avec Claude, tous les ingrédients sont réunis pour que ça reparte comme en quarante.

Puel, le « passionné du jeu »

 

https://www.les-transferts.com

 

C’est en ces termes que Thierry Henry encensait Claude Puel l’année dernière, ajoutant par la suite qu’il possédait un « gros potentiel pour réussir dans le championnat anglais« . En effet, bien que sa première expérience sur les pelouses anglaises ne se soit finalement pas avérée assez convaincante pour les dirigeants de Southampton, le coach français est loin d’en être à son premier coup d’essai. Champion de France dès sa première année sur le banc de son club de toujours, – l’AS Monaco -, lors de la saison 1999-2000, Puel donnait déjà le ton d’une carrière bien engagée. Rapidement, on remarque que c’est un mec qui raffole du jeu de possession et maudit le travail bâclé. Vice champion de France avec le LOSC et l’OL et demi-finaliste de la Ligue des Champions avec les Gones en 2010, le natif de Castres prouve à plusieurs reprises que sa philosophie tactique s’avère payante.

À Leicester, il risque de mettre en place, comme il le fait si bien, un jeu court, offrant une certaine liberté créative sur les animations offensives. Esto es bueno, avec des joueurs du talent de Vardy, Iheanacho, Mahrez, Okazaki et Slimani, Puel a de quoi nous concocter une sauce épicée au goût relevé. Derrière l’attaque seront présents des milieux comme Albrighton, N’Didi, Iborra et Gray, capables de conserver la balle et tromper leurs adversaires au moment opportun en jouant sur les ailes. La défense, quant à elle, devrait a priori avoir la lourde tâche d’être solide sur sa ligne, mais prête à se projeter en un temps record vers l’attaque pour participer à l’animation offensive. Claudio aime les joueurs endurants qui donnent leur vie sur le terrain. Fuchs and Co sont prévenus !

Personne de conviction, gagneur né et idéaliste, Puel débarque à Leicester avec ses idées fixes, déterminé à remettre la machine bleue en route. De la formation à l’équipe première en passant même parfois par la restructuration du centre d’entraînement, l’homme au charmant accent du Sud-Est aime tout contrôler, mais pour le bien de son entourage et de son club. Et si l’on en croit les médias, le président des Foxes Vichai Srivaddhanaprabha serait tombé sous le charme du coach français lors de leur entretien. Alors maintenant Claude, comme on dit familièrement, y’a plus qu’à !

 

Photo credits : AFP PHOTO / Glyn KIRK