Bernardo Silva et Kun Agüero : un duo pour les gouverner tous

Manchester City continue son affolante course vers un second titre consécutif, au coude à coude avec les Reds de Klopp. Pour aider Pep Guardiola dans son parcours, nombreux sont les joueurs offensifs qui parviennent à trouver les filets de manière régulière. Parmi les attaquants du club, on retrouve notamment Sterling, Sané, Jesus, Mahrez, Agüero et Bernardo Silva. Ce dernier, utilisé en tant que milieu relayeur ou ailier droit selon les besoins de Guardiola, s’est bel et bien affirmé dans le XI de Manchester City après une saison mitigée où il a plus souvent été remplaçant que titulaire. Outre l’immense talent du natif de Lisbonne, la raison de cette éclosion est également due à un tout autre facteur, qui s’appelle Sergio Agüero.

A LIRE AUSSI : BERNARDO SILVA, LA COURONNE EN LIGNE DE MIRE 

Arrivé il y a bientôt huit ans au club en provenance de l’Atlético, Agüero en a déjà marqué la (courte) histoire en devenant le meilleur buteur des Cityzens. Probablement le meilleur attaquant de pointe de Premier League sur la saison avec ses 19 buts et 7 passes décisives, le Kun continue, à 30 ans, d’épater le championnat anglais et d’en terroriser les défenses. Souvent accompagné de Sterling et Leroy Sané cette année – Mahrez étant moins souvent présent que la saison dernière à Leicester – il a toutefois trouvé en Bernardo Silva un partenaire offensif de taille et s’entend particulièrement bien avec l’ancien de Monaco sur le terrain.

A eux deux, et ce depuis le début de la saison, ils parviennent à satisfaire Guardiola. Le technicien ne s’en cache plus, puisqu’en plus de voir les deux joueurs bien souvent titulaires lors des matches importants, il ne cesse de les couvrir d’éloges toujours plus flatteuses. Alors qu’il considère Bernardo comme un joueur « parfait » et « l’un des joueurs les plus talentueux qu’il ait vus », il estime que son numéro 10 argentin est « l’un des plus grands attaquants du monde ».

La polyvalence, clé du succès ?

L’une des principales forces de ce duo est sa polyvalence à toute épreuve. Alors que City dispose d’une énorme armada offensive, Guardiola préfère parfois placer Bernardo Silva en relayeur, rôle dans lequel il excelle, et donc pas forcément au service de son buteur. Pourtant, même loin sur le terrain, les deux joueurs continuent de se chercher et, bien souvent, de se trouver. Sur les cinq fois où Silva a servi Agüero cette saison, il était quatre fois positionné au milieu pendant le match. L’entente des deux joueurs sur le terrain se fait ressentir, quel que soit le poste de Bernardo. Le Community Shield, joué le 5 août 2018 face à Chelsea, en est l’exemple parfait. Si Agüero a trouvé le chemin des filets à deux reprises, c’est bien Bernardo qui a épaté son entraîneur et les téléspectateurs.

Dans son rôle de milieu box-to-box chargé de récupérer les ballons et de se projeter vers l’avant, il a conquis l’équipe de Londres qui s’est retrouvé totalement impuissante face au Portugais. En plus de sa performance XXL, Bernardo Silva est récompensé par une passe décisive pour son coéquipier à la 58ème minute. En pleine contre-attaque, Bernardo Silva et Sergio Agüero prennent la tête de l’attaque de City et se mettent en position de but. Finalement, l’ex-Monégasque reçoit le ballon aux abords de la surface, légèrement décalé sur la droite, et le caresse de son pied gauche pour le loger sur celui d’Agüero, qui n’a plus qu’à cadrer. Ce but de grande qualité qui offrait à City son premier succès de la saison annonçait déjà la complémentarité des deux joueurs. En effet, le nombre de galettes données par Bernardo Silva à son coéquipier argentin ne se comptent plus, et malheureusement seule une petite partie a été récompensée.

Plus tard, contre Chelsea lors du fameux 6-0, un nouveau caviar du numéro 20 met Agüero dans une situation parfaite en début de match… mais il manque son tir. La déception de Pep est énorme : l’action construite jusqu’ici était superbe et ce loupé ne permet pas à City de faire le break. Malgré ce raté, l’entente des deux joueurs est flagrante et ne cesse de grandir au fil des jours.

Un duo à toute épreuve

C’est le second point fort de ce duo. Sur les huit passes décisives de l’Argentin, quatre ont été pour Bernardo. Dans le sens inverse, c’est tout aussi flagrant : sur les onze galettes du Portugais, cinq ont été à destination d’Agüero. Au-delà de ces chiffres impressionnants, c’est la capacité de répondre présent dans les moments difficiles qui fait du duo l’une des pièces maîtresses de l’équipe de Guardiola. Parmi leurs succès, deux sont à sortir du lot : la victoire 2-1 face à Liverpool qui a permis aux Cityzens de revenir à portée des Reds, et le succès in extremis contre Swansea en FA Cup. Contre Liverpool, dans un match vital pour la course au titre, les deux joueurs ont su se démarquer en réalisant un match de très haute facture.

D’un côté, Silva était partout. Positionné en relayeur, il a probablement fait l’un de ses meilleurs matches sous le maillot des Skyblues, muselant totalement le milieu de terrain adverse. En parallèle à cela, à la 40ème minute, il se retrouve sur la gauche de la surface et martyrise Van Dijk avant d’offrir une galette à Agüero, pas si bien placé. Aucun problème pour l’Argentin cependant, qui fusille les filets d’Alisson et ouvre le score pour son équipe. Le match se termine finalement par une victoire 2-1 de Manchester, et les médias du monde entier applaudissent les deux joueurs. Deux mois plus tard, le 16 mars, même constat : alors que le club est mené 2-0 de la 29ème à la 69ème minute, c’est une passe d’Agüero pour Bernardo qui va relancer la machine. Les deux joueurs participent à l’intense pressing de leur équipe et forcent Nordfeldt à marquer contre son camp.

A 2-2 jusqu’à la 88ème minute, c’est cette fois-ci Silva qui trouve le meilleur buteur de Premier League qui scelle le sort du match. Une nouvelle fois, le duo est mis en avant par les médias et par le club lui-même, qui tourne sa communication autour des deux. Notons qu’il y a quelques jours, contre Fulham (0-2), les deux seuls buts marqués sont venus de l’Argentin et du Portugais, chacun servi par l’autre.

https://twitter.com/ManCity/status/1106997943498883074

Les Skyblues continuent de s’accrocher à Liverpool en Premier League, avec un match en moins et deux points de retard sur leurs adversaires. Bernardo Silva et Agüero, particulièrement présents sur cette fin de saison, contribuent largement au succès des Cityzens. En parallèle à cela, un autre débat fait rage : qui sera élu meilleur joueur de Premier League ? Si la montagne défensive Van Dijk fait partie des favoris, il a en face de lui de gros concurrents. Raheem Sterling ou Eden Hazard, auteurs d’une saison de haut rang, sont d’autres challengers au titre. Cependant, la complémentarité naissante de Sergio Agüero et Bernardo Silva pourrait bien aider l’un des deux à être le joueur de l’année 2018-2019.

Crédits photos :  Oli SCARFF / AFP

Article écrit par Adrien Roche 

L'Equipe Ultimo Diez