Chelsea et Lampard : retrouvailles forcées ?

1 an seulement après le début de sa carrière de manager et sa prise de fonctions à Derby County, Frank Lampard s’apprête à faire son grand retour « à la maison », à Chelsea. Dans un contexte marqué par une interdiction de recrutement d’ici à l’été 2020, les dirigeants des Blues ont fait un choix fort, mais qui peut sembler précipité.

Le choix du cœur

Les retrouvailles étaient inévitables. Bien que formé dans le club de son père, West Ham, Frank Lampard Jr. a marqué l’histoire du Chelsea Football Club comme peu ont su le faire. Pendant 13 années, il aura arboré fièrement ce maillot bleu tout en empilant les buts et les trophées. Trois titres de champion d’Angleterre, une Ligue des champions, une Ligue Europa, et de multiples F.A Cup et League Cup. Avec 212 buts inscrits, il s’est même permis de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club, alors qu’il n’est même pas attaquant. Cadre parmi les cadres dans le vestiaire, il a quitté Stamford Bridge en 2014 en tant que légende. Dès lors, de nombreux observateurs ont pu s’amuser à parier sur un éventuel retour du fils prodigue dans un rôle de coach quelques années plus tard.

Une situation qui est en passe de se produire dans les prochains jours. Après sa victoire en Europa League, Chelsea a vu son technicien italien Maurizio Sarri rentrer au pays, direction la Juventus. Dès lors, le board du club londonien s’est mis à la recherche d’un nouvel entraîneur. Une tâche relativement compliquée au vu du contexte. Épinglé par la FIFA pour des infractions au règlement des transferts de mineurs, Chelsea s’est vu interdit de recrutement pour les deux prochains mercatos. Couplée à la vente d’Eden Hazard au Real Madrid, cette sanction vient affaiblir considérablement une équipe qui avait déjà eu du mal à tenir la dragée haute à Liverpool et Manchester City cette saison. En ces temps de crise, les dirigeants ont dû trouver un entraîneur suffisamment patient pour accepter de bâtir une équipe avec les moyens du bord avant de pouvoir commencer à recruter à nouveau. Ils ont donc décidé de se tourner vers une solution rassurante, la piste Frank Lampard.

Alors qu’il avait raccroché les crampons en 2016, Lampard est revenu au football assez rapidement avec la volonté d’entraîner. À l’été 2018, il y a tout juste un an, le club de Derby County en Championship lui a offert sa première expérience sur un banc de touche. Pour son premier exercice, l’ancien milieu de terrain a guidé ses joueurs jusqu’à la finale d’accession à la Premier League (Défaite 2-1 contre Aston Villa). Il s’est également permis d’éliminer Manchester United de la League Cup, et ce sur la pelouse d’Old Trafford.

Attention à la précipitation

Sur le papier, recruter Frank Lampard comme coach pourrait s’apparenter à une idée intéressante. Le club et son atmosphère n’ont pas de secrets pour lui, et les supporters lui vouent un culte tel qu’ils sauront se montrer plus patients avec lui qu’avec un autre. En cas de signature, il devrait venir accompagné de Jody Morris. Lui qui n’est personne d’autre que son adjoint à Derby County, mais aussi un ancien de la maison Blue. Ancien joueur de Chelsea, il a officié en tant qu’entraîneur des équipes de jeunes du club, avec un franc succès. Ensemble, ils ont su construire une équipe intéressante, avec un bon mix de jeunes joueurs britanniques et de joueurs d’expériences venant encadrer le groupe. Ont pu se côtoyer en défense Fikayo Tomori, le défenseur international espoir anglais, et Ashley Cole, qui a été le coéquipier de Frank Lampard de longues années à Chelsea. Le choix du duo Lampard/Morris vient confirmer la volonté des dirigeants d’impliquer d’anciens joueurs du club dans différents rôles dans l’organigramme. Une volonté illustrée notamment par le retour récent de Petr Cech en tant que conseiller technique.

Ce n’est pas vraiment le choix de nommer Lampard en lui-même qui peut sembler troublant, tant la quasi-totalité des suiveurs du club savait que tôt ou tard, la réunion des deux partis allait se produire. C’est bien le timing de l’histoire qui pourrait coûter cher aux Blues. Si la saison des Rams de Derby County s’est bien déroulée, la situation est à nuancer. Lampard vient de terminer sa toute première saison de coaching, et ce dans une division inférieure à celle dans laquelle il va signer. De plus, Derby n’a jamais réellement impressionné cette saison. Avec un effectif assez équilibré mais manquant de consistance pour assurer de la régularité au plus haut niveau, Lampard s’est souvent laissé porter par les fulgurances de ses joueurs. On peut notamment citer Harry Wilson et Mason Mount ou dans une moindre mesure Jack Marriott et Martyn Waghorn. Une situation rarement favorable quand le niveau augmente en face, en atteste la double confrontation contre Leeds lors de la saison régulière.

Pour compenser cela, Lampard a su briller par sa gestion d’effectif. Alors que la saison de Championship est longue (46 matchs, hors FA Cup et League Cup), il a su faire comprendre à ses joueurs qu’une saison s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint. Si son équipe a eu des temps faibles dans la saison, elle a toujours su se relever, pour répondre présente quand il le fallait vraiment. En atteste la double confrontation contre Leeds, cette fois non plus en championnat mais bien en play-offs d’accession à la Premier League.

La gestion d’un top-club, qui joue la Ligue des champions qui plus est, est cependant bien différente de celle d’un club ambitieux de deuxième division anglaise. En cas de signature officielle, Frank Lampard va faire face à de gros défis. Le premier sera de stabiliser une équipe sans repères. La perte d’Hazard est plus lourde que ce que l’on pourrait penser. Le Belge était depuis 7 ans LE leader technique de sa formation. Tous les ballons passaient par sa personne et sa capacité à dynamiter un match à sauver les Blues plus d’une fois. Sans lui, le manager devra concocter une nouvelle formule gagnante, avec un effectif relativement stable à celui qui était en place cette saison. Pour arriver à ses fins, « Lamps » devrait pouvoir compter sur Christian Pulisic, qui a signé cet hiver mais n’est arrivé au club que cet été. Pulisic, mais aussi tous les joueurs de la fameuse « Loan Army » londonienne. La légion de joueurs prêtés par Chelsea compte parmi ses rangs des joueurs de qualité, comme les internationaux français Kurt Zouma et Tiémoué Bakayoko, ou même des joueurs cités plus haut comme Fikayo Tomori et Mason Mount, que Lampard et Morris connaissent bien.

Le 31 octobre dernier, Chelsea se défaisait de Derby County 3/2 en 1/8ème de finale de la League Cup. Pour son premier retour à Stamford Bridge en tant que coach, Frank Lampard recevait une standing ovation des plus émouvantes de la part du public. Ce soir-là, nombreux ont été les fans des Blues à vouloir voir s’asseoir Frank Lampard sur le « bon » banc de touche dans les années à venir. Leur souhait devrait être exaucé dans les prochains jours. Reste à savoir si le héros de tout un peuple aura les épaules pour réussir à faire rêver les siens encore un peu plus…

Crédit photo: Adrian DENNIS / AFP

J'arrive toujours soigné comme une passe de Toni Kroos.