Ligue 1 : 6 jeunes joueurs à suivre cette saison

Mondialement réputée, la formation française nous livre chaque saison de nouveaux trésors qui brillent en Ligue 1 avant de s’exporter dans des championnats plus prestigieux. Derniers exemples en date, Tanguy Ndombele, Moussa Diaby, Jean-Clair Todibo, Ismaila Sarr, Issa Diop ou encore Marcus Thuram ont quitté la France avant leurs 23 ans pour rejoindre l’Angleterre, L’Allemagne ou l’Espagne.

Qui seront leurs successeurs ? Nous vous proposons six noms parmi les joueurs nés en 1999 ou après qui devraient faire parler d’eux positivement cette saison. Seuls ceux qui avaient disputé moins de dix matches en professionnel avant le début de l’exercice 2019-2020 sont éligibles. Des jeunes comme Boubacar Kamara, Malang Sarr ou William Saliba sont déjà suffisamment connus du grand public pour y figurer.

Eduardo Camavinga

Il a explosé aux yeux de la France du football il y a quelques semaines après une performance de très haut niveau face au PSG ponctuée par une passe décisive sur le but de la victoire (2-1). Né en Angola en novembre 2002, Camavinga ne possède pas encore la nationalité française. Ce qui explique, en partie, pourquoi il ne fait pas partie des listes des équipes de France de jeunes. Lancé en N3 à quinze ans et demi par Julien Stéphan, il a gravi les échelons très rapidement au point de faire ses débuts lors de la fin de saison passée en enchaînant quatre titularisations en Ligue 1 après le sacre de Rennes en Coupe de France. Rayonnant dans l’entrejeu, le jeune milieu de terrain présente les caractéristiques du milieu de terrain moderne. Agressif sur le porteur du ballon, il est capable de se projeter balle au pied mais également d’éclairer le jeu avec sa qualité de passe. A n’en pas douter une des futures révélations de la saison à venir.

Imran Louza

Récemment appelé en équipe de France Espoirs, le Nantais Imran Louza a tout de la belle surprise cette saison. Gaucher élégant, il a été installé sur le côté droit du milieu à quatre de Christian Gourcuff même si ses qualités laissent penser qu’il serait plus à l’aise dans l’axe. Son coup d’oeil et sa qualité de passe devraient ravir les supporteurs nantais ainsi que les amateurs de beau jeu. Il pourrait également squatter le Top Buts de la saison. L’année dernière, son lob du milieu de terrain avec la réserve du FC Nantes avait fait le tour du web. Cette saison, la barre transversale l’a privé de sa première réalisation en Ligue 1, un magnifique ballon piqué du droit. Ce n’est sans doute que partie remise.

Rayan Aït-Nouri

Avec deux passes décisives depuis le début de saison, il fait partie des meilleurs distributeurs de caviars cet été en Ligue 1. Pas mal pour un défenseur latéral qui n’avait jamais été aligné d’entrée parmi l’élite avant la première journée de l’exercice 2019-2020. L’arrière gauche angevin, qui est convoité par de nombreux clubs français et étrangers, a débuté la saison comme titulaire dans l’esprit de Stéphane Moulin. Ses performances devraient finir de convaincre son coach qu’il possède déjà le niveau pour s’imposer en Ligue 1. Dans une équipe angevine qui mise beaucoup sur les transitions, les qualités de contre-attaquant d’Aït-Nouri pourraient être une arme supplémentaire.

Ibrahima Diallo

Contrairement aux autres joueurs de cette liste, Ibrahima Diallo comptait un certain nombre de matchs en professionnel avant le début de cette saison, 23 pour être précis. Mais le frère cadet d’Abdou Diallo n’avait évolué qu’en Ligue 2. Prêté à Brest par Monaco, il s’était battu pour se faire une place et avait crevé l’écran au cours de la seconde partie de saison. Son entente avec Haris Belkebla, lui aussi novice en Ligue 1, faisait partie des forces du SB29. Transféré définitivement en Bretagne cet été, il ne devrait pas tarder à faire valoir ses qualités de harceleur au milieu de terrain.

Mohamed Simakan

Inconnu du grand public avant le début de cette saison, Mohamed Simakan a tout de la révélation. Âgé de 19 ans, il évolue au RC Strasbourg depuis la saison passée mais une grave blessure était venue freiner sa progression. Ce n’est que partie remise pour le solide défenseur central formé au prestigieux club marseillais d’Air-Bel. Lancé par Thierry Laurey en Ligue Europa, il a livré une performance de qualité qui lui a permis d’enchaîner les matchs. Il a également dépanné au poste de latéral où, malgré son grand gabarit (1,87m), il s’en est bien tiré.  La concurrence risque d’être rude à Strasbourg avec la présence de joueurs expérimentés comme Mitrović, Djiku ou Koné mais Simakan pourrait bien être la bonne surprise de la défense à trois alsacienne.

Tiago Djalo

Le seul de la liste qui n’évoluait pas en France la saison passée. Débarqué à Lille cet été dans le cadre du transfert de Rafael Leão au Milan AC, le défenseur portugais jouait avec les équipes de jeunes du club lombard depuis le mois de janvier dernier. Titulaire lors des premières journées de championnat pour pallier les absences de Soumaoro et Gabriel, il a livré trois rencontres de très bon niveau. Défenseur central costaud (1,90m), il s’est fait remarquer pour ses capacités d’anticipation et de lecture du jeu. Pas embêté avec ses pieds, il a également laissé entrevoir des qualités de relanceur et de percussion pour apporter le surnombre.

Crédits photo : Elyxandro Cegarra / NurPhoto.