L’Ultimo Gazette du 23 Décembre 2019

Un dernier week-end de foot complet pour la route, une dernière Gazette sous le sapin. Avec plein de bonnes choses dedans.

L’Affiche

Osasuna – Real Sociedad

Le derby basque du week-end a été le théâtre d’un spectacle des plus réjouissants. Le club de San Sebastian, au jeu toujours aussi chatoyant, lance fort les hostilités: trois buts dans les trente premières minutes, dont un nouveau chef d’oeuvre sur coup-franc du prodige Martin Ødegaard. Le match paraissait déjà plié. Mais il en faut plus pour faire plier l’Osasuna Pampelune dans son antre d’El Sadar. Emmenés par leur symbole Ezequiel “Chimy” Ávila, auteur d’un magnifique doublé plein d’opportunisme et de malice, les locaux ont su enflammer le match et faire trembler une des meilleures équipes du championnat. Mais les bleu et blanc, au terme d’un match à l’intensité folle, remportent finalement la mise et tuent le match par Alexander Isak, à la réception d’une sublime offrande d’Igor Zubeldia. Merci messieurs, c’était bon.

Le Fuoriclasse

Senad Lulić (Lazio)

Il a entamé son match de Supercoppa en faisant goûter la pelouse de Riyad à De Sciglio sur une feinte et un crochet avant de déposer un centre parfait au second poteau décisif, a continué en faisant son travail de vieux briscard dans son couloir gauche, a enchaîné en calant une reprise de volée toute en maîtrise dans la lucarne bianconera, et a achevé sa soirée en soulevant de nouveau ce trophée devant une Juventus dépitée. Capitaine. Icône.

https://twitter.com/btsportfootball/status/1208827550035841025

L’Ultimo XI

Ben Foster (Watford) : Si Manchester United s’enfonce encore un peu plus dans le médiocre cette semaine, c’est en grande partie de sa faute. Il permet aux Hornets de finalement s’imposer 2-0 et garder la tête hors de l’eau en bas du classement.

Ruben Aguilar (AS Monaco) : L’un des grands bonhommes de la fessée surprise infligée par les hommes du Rocher au LOSC. En démonstration dans un exercice de centres grandeur nature, longs, courts, enroulés, de près… Trois d’entre eux mènent à un but, deux directement décisifs.

Felipe (Atletico Madrid) : Un roc. Si les gommes de Diego Simeone s’en sortent sans dommages du Benito Villamarin, c’est en grande partie grâce à la performance de son défenseur central. Il a confirmé sa grande forme du moment en annihilant la plupart des offensives des béticos

Diego Carlos (FC Seville) : Le défenseur brésilien enchaîne les bonnes performances et les buts dans son nouveau club. Il s’est même permis d’ouvrir (encore) le score face à Majorque ce week-end.

Juan Bernat (PSG) : Les star offensives ont toutes marqué ou presque, ont régalé, mais l’Espagnol aura réalisé un gros travail pour animer son couloir gauche. Il se sera distingué en servant un petit caviar pour Icardi.

N’Golo Kanté (Chelsea FC) : Ce dimanche, il avait face à lui Eric Dier, Moussa Sissoko, en plus de la mission personnelle d’éteindre toute velléité offensive de Dele Alli. Du menu fretin pour le milieu de terrain français, qui aura rempli toutes ses missions avec grand succès, et même un peu plus.

Pierre Lees-Melou (OGC Nice) : Il a été le meilleur niçois dans un match où prendre les trois points était une obligation, tant l’adversaire du jour était faible. Il a dominé le milieu de terrain de la tête et des épaules, déposant le centre provocant le but contre son camp de Scylla et ponctuant sa prestation par un but sublime, une frappe enroulée des vingt-cinq mètres.

Senad Lulić (Lazio) : voir rubrique “Le Fuoriclasse”

Riyad Mahrez (Man City) : Si on ouvre son sac à dos, on y trouve une bonne partie de l’équipe des citizens et même des cheveux de Guardiola. Sa prestation et son but mérité bien que plein de réussite permettent aux Mancuniens de récupérer la 2e place de Premier League.

Wissam Ben Yedder (AS Monaco)  : L’attaquant français est dans la forme de sa vie. Encore un énorme match pour lui, avec deux buts et une passe décisive dans sa besace. Il arrive à la trêve avec le statut de meilleur buteur de Ligue 1. Patron.

Josip Illičić (Atalanta): La Dea a humilié, pulvérisé le Milan. Les tifosi ont assisté à pléthore d’ablation de reins rossoneri, et à une poignée d’Eurogoals. Deux sont à mettre à son crédit.

Die Mannschaft

Stade Rennais

Après avoir vécu une période très difficile, le club détenu par François-Henri Pinault est de retour au premier plan. Julien Stéphan et ses joueurs n’ont connu que la victoire en décembre et se retrouvent catapultés sur le podium, cinq points derrière Marseille et deux points devant Lille, quatrième, mais avec un match de moins que les deux clubs précités. De quoi passer Noël au chaud.

Photo: IconSport

Le Golazo

Hélder Guedes (Vitória FC)

Benfica n’avait pas eu à se déplacer bien loin pour son tour de Coupe de la Ligue portugaise, et se dirigeait vers une tranquille victoire 2-0 à Setúbal avant de s’offrir des vacances dans le calme. C’était sans compter avec Hélder Guedes, entré à la 79e, qui après avoir réduit le score dès son entrée a égalisé dans le temps additionnel… Avec un but qui hantera le portier lisboète en guise de cadeau de Noël.

Le Mister

Paulo Fonseca (AS Roma)

L’été fut agité du côté de la Louve, beaucoup de changements ayant eu lieu plus ou moins près du terrain. Le technicien portugais semblait être un choix a minima très audacieux du board Romain. Néophyte en ce qui concerne le foot italien, héritant d’un effectif au potentiel certain mais en manque de certitudes et rapidement en proie aux blessures, l’ex du Shaktar a fait de sa Roma une équipe séduisante solidement arrimée dans le Top 5 et candidate légitime à un retour en Ligue des Champions. Dernière victime en date, une Fiorentina en pleine tempête qui s’est résolue a se séparer de Vincenzo Montella à l’issue de la démonstration Giallorossa (1-4).

Photo: IconSport

L’Enjeu

Batailles dans l’ombre des Reds

C’était un week-end à fort enjeu en Angleterre, avec quatre grands prétendants aux places européennes qui s’affrontaient. Et c’est d’abord Manchester City qui s’est donné de l’air en dominant Leicester dans un match de haute volée. Les hommes de Guardiola reviennent à un point de leurs adversaires du jour, et conservent un  minuscule espoir dans la chasse aux hommes de Jürgen Klopp. Ce dimanche, Chelsea rendait visite aux voisins Lilywhites de Tottenham. Et il n’y a pas eu photo, tant Frank Lampard a donné une leçon à son ancien entraîneur José Mourinho. Tottenham retombe dans ses travers et reste englué à la septième place, tandis que Chelsea conforte sa quatrième place et met le surprenant Sheffield United à quatre unités.

La Déception

Lille OSC

L’équipe emmenée par Christophe Galtier vit une saison des plus étranges. Les nordistes sont la meilleure équipe du championnat à domicile… mais sont dix-septièmes lorsqu’il s’agit de prendre des points hors de leurs bases. Seulement une victoires, deux matchs nuls et déjà six défaites en déplacement. Ce week-end n’a pas dérogé à la règle avec une nouvelle défaite à Monaco, et cinq buts encaissés. Un bilan triste et qui doit donner des regrets, tant Lille pourrait viser plus haut avec de la régularité. 

La Décla

Diego Maradona

Au micro de la chaîne argentine TyC Sports, le Pibe de Oro a révélé l’une des clés de son incroyable parcours. La capacité à inventer d’incroyables excuses: “Une fois, après quelques verres de trop, j’ai disparu de chez moi pendant trois jours. Je suis rentré chez moi et j’ai dit que les OVNIs m’avaient emmenés. J’ai dit: “ils m’ont emmené mais je ne peux pas t’en dire plus’ ” 

IconSport

Le Dérapage

En cet après-midi pluvieux en terres anglaises, c’était jour de derby de Londres. Et c’est le cadre qu’a choisi le gardien de Tottenham Paulo Gazzaniga pour nous offrir une sortie sur Marcos Alonso digne des meilleurs Mister Bean; les deux pieds en l’air, le ballon à bien un mètre, et un tampon bien lourd et ravageur dans le buffet du latéral espagnol. Déjà dans la légende.

https://twitter.com/ChelseaFC/status/1208874856277823488

Le Contre-Pied

Problèmes de rat-ccordements à Nice

Les acteurs de la confrontation entre L’OGC Nice et Toulouse ont constaté que la Goal-Line Technology ne fonctionnait pas. Encore une défaillance due à une technologie pas complètement au point ? Eh bien non. Des rongeurs ont grignoté les câbles d’alimentation du dispositif, le rendant tout simplement inutilisable. Décidément, les débats sur la technologie dans le football sont toujours aussi animés.

IconSport

Le Geste

Gauthier Gallon (ESTAC)

Stade de l’Aube de Troyes ce samedi, 95e minute, l’ESTAC mène 2-1 devant l’AC Ajaccio. Gaëtan Courtet, n°9 de l’ACA, libre de tout marquage, hérite du ballon à 10 mètres des cages plein axe et place une reprise de volée… que Gauthier Gallon détourne au prix d’un énorme réflexe. Coup de sifflet final immédiat, les Troyens s’imposent, conservent leur 3e place de Ligue 2 en creusant un écart de 5 points sur les Corses.

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1208433760846385152

Les Chiffres

1099 : C’est le nombre de jours que le Real Madrid aura gardé le badge de champion du monde des clubs sur son maillot. 176 matchs en tout. 176! Un record qu’il va être difficile d’aller chercher.

50: Le nombre d’années qu’il aura fallu attendre pour revoir un Français atteindre la barre des 30 buts inscrits en une année civile. Le dernier à y être parvenu, en 1969 donc, était Hervé Revelli sous les couleurs de l’AS Saint-Etienne. Son successeur se nomme depuis samedi Kylian Mbappé. Allez, encore un peu de travail pour aller titiller Lionel Messi qui vient de boucler sa deuxième plus mauvaise année de la décennie avec 50 buts.

IconSport

La Belle Histoire

Sebastian Esposito – Romelu Lukaku

L’Inter a sans surprise écrasé le Genoa de Thiago Motta à San Siro ce samedi (4-0), provoquant par ailleurs l’éviction de l’ex-parisien dans la foulée. Buteur et passeur au cours de la rencontre, permettant aux nerazzurri de rentrer aux vestiaires avec une avance de deux buts, Romelu Lukaku a obtenu un penalty en seconde période. Une occasion de parfaire ses stats qu’il offre à Sebastian Esposito, qui convertit sans trembler et inscrit donc son premier but en professionnel à 17 ans. De quoi tirer quelques larmes au gamin, à sa mamma et aux tifosi interistes. Le Belge sera finalement récompensé de son geste en inscrivant un magnifique but pour le doublé en fin de partie.

https://twitter.com/InterMilanFRA/status/1208714471973240832

Crédit photo : Spi / Icon Sport

Share