Pour eux, c’est bientôt l’heure… #8 : Salim Ben Seghir

Le 25 octobre, nous vous demandions sur Twitter si vous préfériez que l’on vous présente les jeunes joueurs qui débutent en Ligue 1 ou ceux qui ne l’ont pas encore fait. Vous ne nous avez pas rendu service avec les résultats du sondage. Nous vous proposons donc deux séries : la première portera sur les joueurs prometteurs qui n’ont pas encore joué en pro et la deuxième sur ceux qui comptent seulement une poignée de matchs. Voici le huitième et dernier épisode de la première série. Âgés de 16 à 19 ans, ils devraient faire parler d’eux dans les semaines, les mois ou les années à venir.

Salim Ben Seghir, la pépite varoise

C’est le plus jeune de cette liste, le petit dernier. J’ai longtemps hésité avant de le mettre, à cause de son très jeune âge, mais il m’a tellement tapé dans l’œil quand je l’ai vu que j’ai décidé de prendre le risque. A 16 ans, Salim Ben Seghir est encore loin de la Ligue 1 et des paillettes de l’équipe première. Il évolue encore avec les équipes de jeunes de l’OGC Nice. Il a récemment connu sa première apparition sur une feuille de match chez les adultes : un banc avec la réserve du club azuréen en N3, sans toutefois entrer en jeu.

La saison passée, il avait brillé avec son club, notamment lors de deux tournois organisés dans l’Ouest de la France. Il avait remporté le Mondial de Montaigu U16, grâce à une performance remarquable tout au long des trois jours de compétition. Buteur puis passeur décisif en finale face à Strasbourg (2-1), il avait nettement contribué au sacre de sa formation. Il ne connaîtra pas la même issue quelques semaines plus tard, au Tournoi International de Rezé. Surclassé avec les U17, à l’instar du milieu de terrain Bilal Nadir, il a échoué en finale face à l’AJ Auxerre (1-0). Il s’était néanmoins fait remarquer avec de très belles performances, toujours dans son style particulier de provocateur balle au pied.

Un dribbleur insaisissable

Petit gabarit, très fluet, Ben Seghir est le genre de joueur pour lequel on se rend au stade : vif, dribbleur, insaisissable. S’il se distingue par une réelle capacité à faire des différences par le dribble, il est également capable de créer du danger par ses passes. Lors du Mondial de Montaigu, il élimine deux adversaires avant de servir sur un plateau son latéral droit pour le but de la victoire. Une action qui illustre parfaitement ses qualités.

S’il avait été convoqué pour un stage en vue d’une éventuelle sélection avec l’équipe de France U16, Ben Seghir n’avait pas encore porté le maillot bleu avant cette saison. C’est chose faite depuis le mois de septembre, avec les U17. Il compte actuellement 5 sélections mais il ne devrait pas s’arrêter là…

Salim Ben Seghir en bref :

  • 16 ans (né le 24 février 2003)
  • Poste : milieu offensif / ailier
  • A l’OGC Nice depuis 2016
  • 5 sélections avec l’équipe de France jeunes (U17)

Les épisodes précédents :
#1 : Maxence Caqueret, un Gone prêt à rugir
#2 : Brandon Soppy, le latéral qui monte
#3 : Batista Mendy, le colosse attend son heure
#4 : Enzo Millot, l’élégance au service du jeu
#5 : Koba Koindredi, un exil bénéfique ?
#6 : Samuel Genty, tapi dans l’ombre
#7 : Amadou Traoré, l’espoir du Haillan

L'Equipe Ultimo Diez