Erling Håland à Dortmund : le transfert phare du mercato ?

Alors que le mercato hivernal a fermé ses portes il y a quelques jours, laissant majoritairement les observateurs du football sur leur fin, un transfert dénote de par les attentes qu’il suscite et les promesses qu’il laisse déjà entrevoir : celui d’Erling Håland à Dortmund.

Une joueur précoce

Né à Leeds alors que son père Alf-Inge Håland y était joueur professionnel, Erling Braut Håland commence le football au FK Bryne, et y fait ses débuts en professionnel en D2 norvégienne à seulement 15 ans. Une précocité révélatrice d’un futur prometteur pour le jeune norvégien qui rejoindra la saison suivante le Molde FK entraîné par un certain Ole Gunnar Solskjær, actuel entraîneur de Manchester United et légende du football norvégien. Dès le mercato d’été 2018, il s’engage en faveur du RB Salzburg qu’il ne rejoindra qu’en janvier 2019. Barré par l’israélien Munas Dabbur lors de son arrivée, il ne jouera que 2 petits matchs de championnat (aucun en tant que titulaire), qui lui permettront tout de même d’inscrire 1 but.
En fin de saison dernière, il commence déjà à faire parler de lui en inscrivant un nonuplé lors de la Coupe du Monde U19 face au Honduras qui lui permettra de finir meilleur buteur de la compétition sans inscrire aucun autre but au cours de la compétition. Sans surprise pour les fans de Football Manager, Håland se révèle alors être le grand espoir que le jeu de simulation annonçait dans son édition 2019. En effet, lors de la première moitié de la saison 2019-2020, il se révèle aux yeux du grand public avec ses performances et ses statistiques hors normes. Il devient l’attraction numéro une des débats des suiveurs, et à juste titre : il est auteur de 16 buts et 6 passes décisives en 14 matchs de championnat, et surtout de 8 buts et 1 passe décisive en 6 matchs de Ligue des Champions. La machine à buts est lancée, et les portefeuilles sont de sortie pour arracher la pépite norvégienne dont la clause s’élèverait à seulement 20M€.
Le 29 décembre 2019, alors que les prétendants étaient nombreux (« 12 clubs étaient intéressés » selon son agent Mino Raiola, dont des clubs très prestigieux tels que la Juventus Turin ou Manchester United), Håland s’engage officiellement avec Dortmund.

Des débuts en trombe

Le Borussia Dortmund de Lucien Favre prônant un jeu tourné vers l’attaque pourrait complètement convenir à leur nouvel attaquant même si le jeu de l’équipe allemande sera probablement moins tourné vers leur nouvelle recrue que le jeu du RB Salzburg. Le temps d’adaptation nécessaire à tout joueur rejoignant un nouveau club devra cependant être rapide pour que l’équipe soit prête pour affronter le Paris Saint-Germain le 18 février prochain. Match dans lequel il sera sûrement observé par toute la planète foot.
L’adaptation ne semble pas poser au problème au Norvégien qui a fait ses débuts en Bundesliga avec le BVB, et d’une bien belle manière. Alors que son équipe était menée 3-1 par Augsburg, il a fait son entrée à la 56ème minute et s’est permis d’inscrire un triplé en l’espace de 24 minutes, et au-delà de cela, il a apporté une réelle plus-value au jeu de sa nouvelle équipe grâce à ses déplacements offensifs alliés à la qualité de ses appels, à sa vitesse d’exécution et à sa qualité de finition. Il a réitéré la performance tout d’abord face au FC Koln en inscrivant un doublé en l’espace de 26 minutes, puis face à l’Union Berlin lors de sa première titularisation, durant laquelle il a provoqué un pénalty et inscrit un second doublé.
Au total : sept buts en 136 minutes soit un ratio d’un but toutes les 19 minutes.
Les Parisiens n’ont qu’à bien se tenir car l’alliance anglo-norvégienne entre les deux pépites Jadon Sancho et Erling Håland complétée par l’Allemand Julian Brandt pourrait faire très mal.
Elliot Lafois
Photo crédits : Picture alliance / iconsport

Si toi aussi tu veux que ton article soit posté sur ultimodiez.fr tu peux nous envoyer ton article sur ultimodiezblog@gmail.com