AS Saint-Etienne – Olympique de Marseille : les notes

Merci à la Ligue 1 pour ce spectacle. Vive le football et le ballon rond. Nous allons tous rêver de ce match haut en couleurs entre St-Etienne et Marseille.

Les notes de Saint-Etienne

Ruffier (4) : Trop attentiste sur son premier poteau lors de l’ouverture du score de Payet, puis impuissant en fin de match. On l’a vu gardien de but ce soir, on l’aurait préféré gardien de la paix.

Perrin (5) : Celui qui a tout connu sous le maillot stéphanois a rarement été aussi bien entouré derrière. Et ça lui fait du bien.

Saliba & Fofana (6) : La jeunesse au pouvoir. La génération Z respire la sérénité et fait beaucoup de bien à Saint-Étienne.

Debuchy (4) : C’est pas parce qu’il a la barbe de Neymar qu’il doit se jeter sur chaque actions. En plus il n’apporte vraiment pas grand chose.

Cabaye (3) : La paire Cabaye-M’vila, ça a pu faire rêver en 2012, en 2020 beaucoup moins. Remplacé à la mi-temps par Aholou (4) qui n’a pas montré grand chose, si ce n’est cette perte de balle qui amène le second but marseillais.

M’vila (4) : Sur une Samba, Dimitri Payet et son partenaire Yann M’vila.

Bouanga (5) : Il a de vraies bonnes qualités offensives. Dommage que Puel le mette piston gauche.

Khazri (4) : Il est un très bon joueur de football quand il le veut. Il faut se lever tôt pour le voir. +1 pour la tentative de lob du milieu de terrain.

Hamouma (4) : On a cru au Hamouma des grands soirs pendant 10 minutes. Oui, on y a cru.

Diony (3) : À l’ouest tout le match malgré une tentative repoussée en première période. Visiblement sous gaz encore.

Les notes de Marseille

Mandanda (6) : Comme d’hab, 1 arrêt vital à sortir. Le meilleur portier de Ligue 1 cette année?

Sarr (5) : Peu en vue derrière, peu en vue devant. Circulez, y’a rien à voir!

Alvaro (6) : Ses relances sont scandaleuses mais il défend très bien. S’il savait passer, il ne serait probablement pas à l’OM aujourd’hui.

Caleta Car (7) : Lui sait passer et défendre. Pour lui, l’OM doit espérer qu’il reste encore longtemps.

Amavi (5) : Ce monsieur frole le carton rouge un peu trop régulièrement pour joueur de football professionnel.

Kamara (7) : Vital, tout en étant doté d’une bonne relance. Il est tellement fort au milieu qu’on a envie de le revoir à son poste, derrière.

Sanson (3) : Le grand cru 2020. Une énigme absolue.

Rongier (5) : Il a encore essayé de frapper et c’était encore nul. Dommage!

Radonjic (5) : Il a essayé d’attraper le ballon avec les mains. Ce monsieur est sot. Ce monsieur est simplet.

Payet (6) : À chaque fois qu’il menace quelqu’un en conférence de presse, il est décisif au match suivant. Homme de parole?

Benedetto (3) : Il continue à traverser les matchs tel un fantôme. Pas un adepte du pragmatisme, l’Argentin?

Credit photo : Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez