L’Ultimo Gazette du 9 novembre 2020

Derby, Klassiker, partidazos et big four. Il y avait d’énormes chocs au programme ce week-end… mais pas que. Et la Gazette est là pour vous le rappeler.

L’Affiche

RC Lens – Stade de Reims

Menés 4-2 à la fin du temps réglementaire dans un match dingue, les Lensois ont réussi un spectaculaire retournement de situation grâce à un doublé de Florian Sotoca. Un pénalty en leur faveur sera même annulé par la VAR au bout des arrêts de jeu. Un nul spectaculaire au goût amer pour des Rémois qui restent englués en bas de classement.

Le Fuoriclasse

Joffrey Cuffaut – Valenciennes FC

Le TFC comptait bien enchaîner un huitième match sans défaite samedi au Stadium. C’était sans compter sur Joffrey Cuffaut. Auteur d’un invraisemblable quadruplé (dont deux coups-francs surpuissants), le latéral droit de 31 ans s’est mué en tueur à sang froid le temps d’une soirée hors du temps.

L’Ultimo XI

 

Koen Casteels – Wolfsburg: Une prestation solide avec une fin en apothéose marquée par un duel gagnant sur penalty: Les verts peuvent remercier leur portier pour ces 3 points face au concurrent pour l’Europe Hoffenheim.

Joeffrey Cuffaut – Valenciennes FC: Voir la rubrique “le Fuoriclasse”

Thiago Silva – Chelsea: Les Blues ont enfin trouvé une certaine solidité, et il n’y est pas étranger. Il s’offre également son 1er but en Premier League.

Ibrahima Konate – RB Leipzig: Pas toujours titulaire, mais souvent au niveau quand il a sa chance. L’ancien du PFC n’a pas tremblé et a permis au RBL de faire la différence contre Fribourg.

Romain Perraud – Stade Brestois: Une passe et un but pour mettre fin à l’invincibilité Lilloise. Presque la routine pour celui qui s’est déjà montré décisif six fois en neuf matches cette saison.

Bruno Fernandes – Manchester United: Deux buts puis une passe dé pour tuer le match et faire renaître Edinson Cavani. Everton ne s’en relève pas.

Eberechi Eze – Crystal Palace: Le petit joyau de Palace a ouvert son compteur but d’un sublime coup-franc ce week-end. Une réalisation qui ponctue une grosse performance, Marcelo Bielsa ne peut que saluer.

Marcos Llorente – Atletico Madrid: L’autre taulier des colchoneros en ce début de saison. De quoi renforcer notre incompréhension devant la décision de Zizou de l’avoir laissé filer.

Lionel Messi – FC Barcelone: Messi sur le banc. L’image est inhabituelle. Ce qui a suivi son entrée à la pause l’est beaucoup moins: un doublé et une feinte de grande classe pour offrir un but à Griezmann.

Lucas Alario – Bayer Leverkusen: Grand artisan du succès importantissime des siens sur Gladbach avec un doublé. Toujours bon de rappeler que le Bayer souhaitait s’en séparer il n’y a pas si longtemps.

Henrikh Mkhitaryan – AS Rome: On ne l’avait sans doute pas vu aussi à son aise depuis sa période Dortmund. L’Arménien a décidé de détruire le Genoa, tout seul. Des dribbles dans tous les sens, du caviar en-veux-tu-en-voilà, des frappes assassines et 3 pions au final. Intenable.

Die Mannschaft

Sporting CP

Benfica, Porto, Porto, Benfica… et si c’était enfin la bonne pour le troisième larron de la Liga NOS ? Un seul nul concédé cette saison, face au FC Porto, et… que des victoires partout ailleurs. Les lisboètes, délestés de l’Europa League gambadent en tête, tandis que Porto galère un peu plus bas et que Benfica craque régulièrement dans les gros matchs comme ce week-end face à Braga (3-2). Les vert-et-blanc ont eux renforcé leur position en explosant le Vitória Guimarães de Ricardo Quaresma, 5e au coup d’envoi, 4-0 !

Le Golazo

Marko Jevtovic – Konyaspor

La volée acrobatique du mois de novembre est signée Marko Jevtovic. L’attaquant de Konyaspor en Superlig s’est permis d’ouvrir le score d’une reprise lunaire du pied droit sur le terrain de Fenerbahçe, après avoir sagement attendu le rebond du ballon remis dans l’axe. Konyaspor a ensuite doublé la mise pour éteindre les espoirs du Fener, qui a perdu sa place de leader au dépend d’Alanyaspor. 

Le Mister

Jorge Sampaoli – Clube Atletico Mineiro

Le “petit steak” adoré de Samir Nasri semble bien acclimaté au Brasileirão. Débarqué chez les noir-et-blanc en mars dernier, le voilà parti pour leur permettre de retrouver des hauteurs qu’ils n’avaient plus connu depuis quelques années déjà.Ce dimanche soir, c’est le co-leader et champion en titre Flamengo qui a explosé au Stade de l’Indépendance 4-0. L’Atletico Mineiro passe donc 2e, à égalité de point avec son adversaire, à une unité de l’Internacional, mais avec un match en moins au compteur. Conquête en cours.

L’Enjeu

Embouteillage en Serie A

Une Juventus encore en rodage, une Inter au ralenti, un Milan sonné, une Atalanta fatiguée, un Sassuolo diminué et des clubs romains entre deux eaux: Tous se tiennent en peu de points et personne ne semble capable de faire la différence pour le moment sur ses concurrents. La Juve qui concède le nul à la 95e à l’Olimpico contre la Lazio, l’Inter reprise également par l’Atalanta, Sassuolo accroché par l’Udinese tout comme le Milan par Verone… Seuls le Napoli et la Roma ont pris 3 points ce weekend face à Bologne et au Genoa mais partaient de plus loin au classement. Conséquence, un gros regroupement au sommet de la Serie A. Suspense.

La Déception

Real Madrid

Le Real Madrid aura réussi un exploit cette saison : relancer Valence. Un début de saison en dents de scie pour les hommes de Zidane et surtout un problème flagrant : la défense centrale. Capables de matchs de référence comme contre le Barça en Octobre dernier, ils sont aussi capables de perdre face à Cadiz, récent promu ou encore le Shakhtar en Ligue des Champions. L’équipe tangue et son inconsistance leur fait vivre des matchs comme celui de ce soir à Valence. Alors que KB9 avait ouvert la marque pour le Real à la 23e minute, Lucas Vazquez laisse sa main traîner dans la surface. Pénalty tiré par Carlos Soler, arrêté par Courtois, puis finalement à re-tirer parce que Varane et Musah étaient trop pressés à l’entrée de la surface. 1-1 et c’est le début d’une soirée infernale.

Sur une action checkée à la VAR, Varane marque contre son camp (2-1), puis Marcelo vient faire une faute grotesque sur Gomez : pénalty et 3-1. Pour conclure le tout Ramos y mettra sa patte aussi et ça fait 4-1 pour Valence. Triplé de Carlos Soler sur pénalty, 3 pénalties accordés en un match de Liga : un record. Toute la défense du Réal y est allée de son erreur personnelle. À l’issue du match Zidane reconnaît son erreur : Le principal responsable, bien sûr, c’est moi. Je dois trouver des solutions à l’intérieur d’un match, et je ne les ai pas trouvées.” Le club madrilène affronte Villarreal et l’Inter Milan dans les prochains jours, et c’est déjà l’épreuve de feu.

Photo: Icon Sport

La Décla

Ivo Pulcini – Lazio Rome

Nouvelle déclaration lunaire de la part d’Ivo Pulcini – médecin-chef de la Lazio – à propos du Covid 19. Vendredi, le Didier Raoult italien a déclaré en toute tranquillité que les asymptomatiques ne sont pas malades : “Si vous n’avez pas de symptômes et que vous êtes un athlète, je vous fais le contrôle et je vous envoie jouer.” Pour rappel, l’effectif a été placé en quarantaine fin octobre après une dizaine de cas avérés. Ciro Immobile, Lucas Leiva et Thomas Strakosha, tous les trois placés en quarantaine, n’ont pas pu participer au choc face à la Juventus. Le club est lui soupçonné d’avoir fait jouer des joueurs positifs. On ajoute vite ça à la Banter Era Série A. On vous passe en revanche l’expertise de son président Claudio Lotito sur le sujet, par respect pour nos lectrices.

Le Dérapage

Ademola Lookman – Fulham

Dimanche, il y a eu le penalty trop croisé de De Bruyne contre Liverpool (1-1) puis celui de Zlatan trop fort en tribune (1-2). Samedi, il y a avait eu Lookman dans un autre registre. Le milieu de terrain de l’actuel 17ème de Premier League avait le point du nul au bout du pied à la 90+8’ contre West Ham. On comprend l’idée de la panenka moins la réalisation : un plat du pied à un petit mètre de hauteur tranquillement capté par Fabianski. Difficilement pardonnable. 

Le Contre-Pied

Southampton for president

Les punchlines de Donald Trump continuent de pleuvoir malgré sa défaite face à Joe Biden dans les élections américaines. L’une d’entre elles, “stop the count”, a été largement reprise sur les réseaux sociaux et à ce petit jeu, on peut dire que l’utilisation la plus appropriée fut celle de Southampton qui samedi soir, demandait effectivement l’arrêt des comptes à la faveur de sa place de leader temporaire de Premier League. 

Le Geste

Valentino Lazaro – Borussia Mönchngladbach

Posez votre café le temps de cette rubrique. La Bundesliga nous a encore servi un match sensationnel opposant le Bayer Leverkusen au Borussia Mönchengladbach (4-3). Sept buts dans cette rencontre, conclue de la meilleure des manières par le génial coup du scorpion de Lazaro. Un but pas suffisant pour le futur vainqueur du prix Puskas et son équipe de Mönchengladbach. Les coéquipiers de Marcus Thuram se sont inclinés 4-3 sur la pelouse de Leverkusen, toujours invaincu en Bundesliga. (Et oui, on donne du rab de Golazos cette semaine)

Le Chiffre

7

C’est le nombre de joueurs de l’équipe première avec lesquels s’est rendu Granada à San Sebastian. Le coach Diego Martinez, le délégué Lucena et le joueur Antonio Puertas ayant été testés positifs au Covid suite au match de jeudi à Chypre, la Liga interdit à Granada de jouer contre la Real Sociedad avec les joueurs présents contre Omonia. Elle enquête même pour savoir si le protocole a bien été respecté, puisque c’est 10 joueurs positifs qui ont été détectés entre le 30 octobre et le 6 novembre. Pour cette raison, la Liga refuse la demande de Granada de reporter le match, ajoutant qu’ils disposent de 5 joueurs de l’équipe première aptes à jouer. Pour le reste, les autres autorisés à jouer seront ceux allés à Chypre avec des sérologies positives, ou les joueurs absents du voyage (donc, la réserve) avec PCR négatif.

7 joueurs de la A remplissent ces normes : Soldado qui vient de finir sa quarantaine pour Covid, ainsi que Luis Suárez, Yan Eteki, Machís, Jorge Molina, Nehuén et Kenedy qui ont eux déjà eu le Covid ; mais aucun gardien. Et c’est ainsi que le Juvenil Angel Gimenez (18 ans) est titulaire dans les cages face à la Real Sociedad. Auteur d’un bon match en plus, il arrête un pénalty de Willian José. Ça aurait pu s’arrêter sur la défaite 2-0 de Granada, après s’être bien battu. Mais il a fallu que les Andalous fassent un changement de trop. Fin du match, 4 joueurs de l’équipe première sont sur le terrain. Problème : il en faut 5 minimum pour jouer un match. Granada va donc perdre le match sur tapis vert 3-0 et risque une amende de 6 000 à 9 000 €. Tebas réussit là un merveilleux coup : fausser la Liga dans un duel normalement au sommet, mettre en danger deux équipes de Liga qui jouent la Ligue Europa, et empocher 6 à 9 000 euros après avoir contraint Granada de jouer avec des U19.

La Tribune

Everton

Alors qu’il a obtenu auprès du Premier Ministre anglais, Boris Johnson, une enveloppe de 200 millions d’euros pour venir en aide aux enfants défavorisés anglais, Marcus Rashford est salué par l’Angleterre tout entière. Lors du match entre Everton et United (1-3), les Toffees ont tenu, malgré les circonstances du match, à saluer eux aussi l’oeuvre de leur adversaire avec un message de remerciement adressé sur les écrans géants de Goodison Park. La classe.

0
Share