[Jupiler Pro League] Les 11 pépites à suivre

Qui dit nouvelle saison de Jupiler Pro League dit nouvelles têtes et donc nouveaux talents. Si le 11 des jeunes les plus prometteurs de la saison dernière contenait de nombreux joueurs qui ont explosé comme Jonathan David (transféré à Lille pour 27 millions d’euros), Alexis Saelemaekers (maintenant titulaire à l’AC Milan), Albert Sambi Lokonga (incontournable dans le 11 d’Anderlecht) ou encore Sander Berge (désormais titulaire à Sheffield), cette nouvelle saison contient de nouveau une multitude de jeunes à fort potentiel

Un gardien devenu incontournable

Seul joueur de ce 11 qui était déjà présent l’année dernière, Arnaud Bodart (22 ans) est un véritable exemple pour tout jeune joueur. Il a su se montrer patient et saisir l’opportunité qui lui avait été donnée la saison dernière. Désormais titulaire indiscutable au Standard de Liège, cette saison était annoncée comme celle de la confirmation. Après quelque mois plus aucun doute, le jeune belge peut largement prétendre au titre de meilleur gardien du championnat tant il est efficace entre ses montants. Affichant 100% de temps de jeu depuis le début de la saison, il n’a encaissé que 14 buts en 15 matches et comptabilise cinq clean sheets. Le jeune portier collectionne les titres d’homme du match au sein de son club dans la victoire comme dans la défaite. De plus, comme si défendre ses cages n’était pas assez, il a inscrit le but égalisateur à la dernière minute du match des « Rouches » face à Eupen, le faisant rentrer encore un peu plus dans le cœur des supporters. Actuel titulaire des U21 belges, tout semble lui sourire. Ses multiples grandes performances et sa mentalité exemplaire font de lui le capitaine de cette équipe.

Un trio défensif international

Trois jeunes défenseurs centraux de continents différents font faire des cauchemars aux attaquants de Pro League cette saison. En premier, on retrouve le Belge Hannes Delcroix (21 ans). Prêté au RKC Waalwijk la saison dernière, il a pu faire ses armes en Eredivisie avant de retourner à Anderlecht. S’il n’a bénéficié que de 90 minutes de temps de jeu lors des huit premiers matches de cette saison, il est systématiquement aligné par Vincent Kompany depuis sept rencontres. En cause, des performances plus que satisfaisantes qui lui ont même valu une sélection (trop ?) rapide avec les Diables Rouges. Le Sporting d’Anderlecht a habitué à sortir de très bons jeunes de son centre de formation et Delcroix pourrait bien suivre la trace de Jérémy Doku, Alexis Saelemaekers ou encore Albert Sambi Lokonga.

Arrivé au Club de Bruges lors de l’été 2019, Odilon Kossounou (19 ans) avait vécu une première saison d’adaptation où il était apparu de manière sporadique. Sur le banc lors des quatre premières rencontres de cette saison, le jeune ivoirien n’a ensuite presque pas manqué un match. C’est simple : lorsqu’il est titulaire en Pro league, Bruges ne perd jamais. Sa régularité et sa solidité défensive lui ont aussi permis de jouer cinq des six matches de Ligue des champions avec Bruges, comprenant notamment une victoire face au Zénith et deux matches nuls contre la Lazio. Son jeune âge, ses bonnes performances européennes et sa régularité en championnat risque d’attirer de nombreux recruteurs dans les mois à venir.

Enfin, le Colombien Jhon Lucumi (22 ans) vient compléter ce trio défensif. Des trois, il est indéniablement le joueur le plus accompli. Tout comme Arnaud Bodart, il était déjà titulaire la saison dernière et cette saison est celle de la confirmation. Avec 1345 minutes de temps de jeu sur 1350 possible, il est indiscutable dans le 11 titulaire du KRC Genk. Depuis son arrivée dans le championnat belge, sa valeur marchande monte en flèche. Actuellement estimé à 8 millions d’euros, la grosse saison qu’il est en train de réaliser pourrait lui offrir un billet direction l’un des 5 grands championnats avec un beau chèque à la clé pour Genk.

Un milieu particulièrement offensif

Seul joueur défensif de ce milieu, Jelle Bataille (21 ans) évolue généralement au poste de latéral droit. Cependant, son apport énergétique conséquent peut totalement lui permettre d’évoluer sur l’entièreté du flanc droit comme il l’a déjà fait face à OHL cette saison. Si le KV Oostende fait partie des bonnes surprises de ce début de saison, c’est en grande partie grâce au secteur défensif. Jelle Bataille, titulaire indiscutable, fait bien évidemment partie des patrons de cette défense. Auteur de deux passes décisives en 13 matches, il pourrait compter 100% de temps jeu s’il n’avait pas déjà reçu deux cartons rouges causés par l’obtention de deux cartons jaunes. S’il parvient à gommer cet excès de cartons (8 en 13 rencontres), il pourrait être l’un des meilleurs latéraux de la ligue et risquerait d’intéresser des équipes plus imposantes qui lui permettraient de passer un cap.

Arrivé en provenance de l’Ajax en forme de prêt début octobre, Noa Lang (21 ans) n’avait pourtant pas tâche facile. Au vu de la grande qualité déjà présente dans le secteur offensif du Club de Bruges, le jeune néerlandais n’avait pas d’autres choix que de performer immédiatement. Il n’a pas fallu attendre longtemps puisque dès ses premières minutes lors de la deuxième mi-temps de la rencontre face au Standard de Liège (1-1), tout le monde a senti que quelque chose était en train de se produire. Au-dessus du lot techniquement, il compte déjà trois buts et une passe décisive en 484 minutes de jeu en championnat. Un rendement plus que satisfaisant pour un ailier. En effet, même s’il est habitué à jouer l’offensive, il ne rechigne jamais à la tâche défensive, c’est pourquoi il pourrait très bien convenir dans un système où il doit parcourir toute l’aile gauche.

Dans l’axe, on retrouve deux joueurs dotés d’un énorme potentiel. Le premier n’est autre que Nicolas Raskin (19 ans). S’il vous a déjà été présenté en long et en large, « le nouveau prince de Liège » n’a cessé de poursuivre sa progression. Sa dernière performance en date : un somptueux but de la tête inscrit face à Benfica dans un match où il aurait tout aussi bien pu terminer « rouche » du match à la place d’Arnaud Bodart. Depuis le début de saison sa valeur marchande ne cesse d’augmenter, passant de 325 000€ à 6 millions à l’heure actuelle.

L’autre membre de cet entrejeu n’est autre que la toute nouvelle recrue de Wolfsburg : Aster Vranckx (18 ans). En effet, le jeune médian belge a déjà signé un contrat qui l’enverra dans l’avion direction la Bundesliga dès la fin de la saison. Ce transfert est, d’ailleurs, le transfert sortant le plus cher de l’histoire du KV Mechelen. Si Wolfsburg a jeté son dévolu sur lui, ce n’est pas par hasard. En seulement 10 matches, il a déjà planté trois roses et est de loin le joueur le plus dangereux de l’effectif « Malinwa ». Son potentiel n’était un secret pour personne, il semblerait que le joueur ait d’ailleurs refusé l’AC Milan, la Juventus ou encore Manchester City, plus séduit par le projet des Allemands le concernant. La Jupiler Pro League va donc pouvoir continuer à profiter de son talent quelque mois avant qu’il ne tente de suivre les traces d’un certain Kevin De Bruyne.

https://twitter.com/ElevenSportsBEf/status/1336689390354116608?s=20

Une attaque aux profils différents

Certains joueurs sont souvent critiqués pour ne pas être décisifs dans les grands matches. Pour Charles De Ketelaere (19 ans), c’est totalement l’opposé. Effectivement, la Jupiler Pro League n’est pas son terrain de prédilection, pour lui, il s’agit de la Ligue des champions. Tout d’abord, il n’a pas effectué ses débuts comme n’importe quel autre joueur. Lui, il a joué ses premières minutes en pro en étant titulaire face au Paris Saint-Germain la saison dernière. Depuis, il a gagné de plus en plus de temps de jeu jusqu’à devenir titulaire indiscutable. Il a franchi un nouveau cap cette saison en devenant l’un des éléments les plus importants de l’attaque brugeoise et s’est déjà fait remarquer en marquant deux fois et en délivrant un assist lors de la double confrontation contre le Zénit. Il est aussi passé à deux centimètres d’offrir une qualification en huitième de finale de C1 à son club, sa frappe heurtant malheureusement la barre transversale à la dernière minute. Grâce à son mètre 92, il peut jouer ailier comme avant-centre. Rapide, technique, passeur et finisseur, « CDK » est de loin l’un des joueurs les plus prometteurs du championnat.

https://twitter.com/ClubBrugesFR/status/1334877082208374785?s=20

Véritable surprise à l’instar de Nicolas Raskin, Michel-Ange Balikwisha (19 ans) représente lui aussi la jeunesse dorée liégeoise. Évoluant dans un Standard qui peine à trouver le chemin des filets, il est la solution qu’a trouvé Philippe Montanier pour amener du renouveau dans son attaque et le moins que l’on puisse dire c’est que le Français a vu juste. Actuel meilleur buteur des « Rouches » avec trois réalisations en neuf matches, il est devenu incontournable dans le 11 liégeois. La seule défaite du Standard lors des 10 derniers matches de championnat a eu lieu le seul match où « Mickey » n’a pas joué. Possédant les caractéristiques de la nouvelle vague de jeunes standardmen, sa percussion, son acharnement et son sens du sacrifice combinés à sa vitesse et sa technique font de lui un ailier complet qui, s’il est bien utilisé, a tout pour réussir.

Enfin, le numéro 9 de cette équipe vient tout droit de Manchester City. Prêté à Anderlecht jusque fin de saison, Lukas Nmecha (21 ans) est enfin parvenu à se montrer à la hauteur des attentes placées en lui. Après une série de prêts non concluants, l’attaquant allemand a trouvé son rythme dans la capitale belge où il a inscrit 7 buts en 13 matches. Nmecha est un peu l’attaquant que toutes les équipes voudraient avoir. Rapide, technique et doté d’un bon sens du but, il est le buteur que les mauves attendaient tant. S’il risque très certainement de quitter Anderlecht en juin, sa marge de progression est à surveiller de très près.

Réalisé sur www.buildlineup.com

Sur le banc, on retrouve :

  • Gaëtan Coucke (Gardien, 22 ans, Malines)
  • Marco Kana (Défenseur, 18 ans, Anderlecht)
  • Arthur Theate (Défenseur, 20 ans, Ostende)
  • Ismaila Coulibaly (Milieu, 19 ans, Beerschot)
  • Giorgi Chakvetadze (Milieu, 21 ans, La Gantoise)
  • Abdoul Tapsoba (Attaquant, 19 ans, Standard de Liège)
  • Jackson Muleka (Attaquant, 21 ans, Standard de Liège)

Crédit Photo : Icon Sport

0

Jeune Belge de 21 ans étudiant le journalisme à l'IHECS (Bruxelles).