L’Ultimo Gazette du 25 janvier 2021

Coupes nationales, de ligue, continentales, et bien sûr championnats : La Gazette vous récapitule ce week-end riche en enjeu.

L’Affiche

Manchester United – Liverpool

Il aura donc fallu un second derby d’Angleterre en l’espace d’une semaine pour avoir droit à un match digne de ce nom. Peu inspirés dimanche dernier, les vingt-deux acteurs se sont cette fois-ci accordés pour nous proposer du très beau spectacle. Mohamed Salah ouvre le score peu après le quart d’heure de jeu. Mason Greenwood lui répond quelques minutes après, bien servi par Marcus Rashford (une passe que vous pouvez retrouver dans la rubrique Le Geste).

Au retour des vestiaires on prend les mêmes et on recommence. Une passe de Greenwood pour Rashford, Salah pour l’égalisation. Le match est animé et les deux équipes se livrent. Quand Cavani obtient un coup-franc près de la surface, les regards se tournent vers Bruno Fernandes entré quelques minutes plus tôt. La frappe est chirurgicale, à ras de terre côté fermé. Manchester résiste dans les dernières minutes et s’impose 3-2. Les Red Devils se qualifient et retrouveront West-Ham en huitièmes de finale de la FA Cup. 

Le Fuoriclasse

Youssef En-Nesyri – Séville FC

En-Nesyri marche sur l’eau et permet au FC Séville d’écraser Cadiz 3-0. Dans ce derby d’Andalousie, le FC Séville a totalement dominé la rencontre avec 80% de possession. Devant, la paire Suso – En-Nesyri s’est régalée. Le Marocain marque encore une fois les 3 buts de son équipe, du pied gauche et de la tête. Il devient meilleur buteur de la Liga avec 12 réalisations. 

L’Ultimo XI

Jiri Pavlenka – Werder Brême : Si le Werder quitte la pelouse de Berlin avec 3 points c’est en partie grâce à lui. Alors que son équipe mène 0-1, il stoppe le pénalty de Cunha et enchaîne 8 autres arrêts décisifs. Il les aura tellement dégoûtés qu’il a même eu la tête de l’entraîneur du Hertha.

Davide Faraoni – Hellas Verona : Il a désormais le brassard de capitaine au bras mais continue de distribuer les galettes. Federico Dimarco peut remercier son sauveur, qui lui permet de confirmer la sale semaine du Napoli.

Cristian Romero – Atalanta : Arrivé à San Siro avec la lourde tâche de contenir Ibrahimovic, il repart avec le sentiment du travail accompli. Une prestation XXL, qu’il agrémente d’un but splendide et d’une passe décisive pour Zapata. La Copa America, c’est bientôt.

Marcelo – Olympique Lyonnais : Match de patron face à une attaque stéphanoise apathique. Pas beaucoup de travail défensif ce qui lui permet de caler un doublé de la tête, sur des passes de Léo Dubois.

Ramy Bensebaini – Borussia M’Gladbach : Un match costaud face à Brandt, le but qui permet au Borussia de passer devant. Ce n’est pas un grand match de Bundes sans une masterclass de l’Algérien.

Aurélien Tchouaméni – AS Monaco : Alors que l’ASM enchaîne, il surfe sur la dynamique. L’ex-Bordelais a dominé le milieu marseillais. Sa tête victorieuse vient sublimer sa prestation.

Joshua Kimmich – Bayern Munich : Pour enfoncer Schalke, l’Allemand a sorti ses gants de quarterback afin de livrer 3 passes décisives. Entre centre, ouverture longue distance ou corner, Joshua possède un sacré stand d’offrandes.

Lorenzo Pellegrini – AS Roma : La Louve est en pleine tempête, en difficulté et victime collatérale du conflit Dzeko – Fonseca. Il a fallu un énorme duo Spinazzola – Pellegrini pour l’empêcher de couler face à La Spezia. Le but du 4-3 de l’Italien résonne comme un immense soulagement.

Myron Boadu – AZ Alkmaar : Un doublé décisif contre un adversaire de choix : Feyenoord. Dans un duel pour la 4e place d’Eredivisie, le jeune de 20 ans a joué au héros pour sauver son équipe du match nul.

Youssef En-Nesyri – Séville FC : voir le Fuoriclasse.

Reza Ghoochannejhad – PEC Zwolle : Un nom imprononçable mais devant le but il n’a pas bégayé. Rentré à la 46e, l’Iranien inscrit un triplé en 25 minutes pour permettre à son équipe de se défaire du piège tendu par Willem II.

Die Mannschaft

Sporting CP

En plus de marcher sur le championnat portugais, les hommes d’Amorim ont brillé ce week-end en Coupe de la Ligue portugaise. En battant successivement le FC Porto puis Braga, ils soulèvent leur premier trophée de la saison. Avec son système à 3 défenseurs et deux pistons très offensifs, le Sporting n’a encaissé que 9 buts en 14 rencontres. Devant, Pedro Goncalves (12 buts cette saison) fait des merveilles aux côtés du petit Tiago Tomas, 18 ans. Contre Braga, c’est Pedro Porro qui se révélera en buteur fantastique pour un titre. Une équipe solide et cohérente qui n’a pas perdu en Liga Nos depuis le 25 juillet 2020. C’était contre le Benfica, qu’ils retrouveront le 1er février à la maison.

Photo : IconSport

Le Golazo

Uros Racic – FC Valence

Ça faisait plusieurs fois qu’on sentait Racic au bord du golazo. Et il ouvre donc les hostilités face à l’Atléti par une bombazo pleine lucarne, qui laisse sans voix les défenseurs madrilènes. Valence a perdu, mais ce but restera dans les mémoires.

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1353436729773068288?s=20

Le Mister

Hernán Crespo – Defensa y Justicia

Les anciennes gloires du foot argentin des années 2000 on semble-t-il décidé de prendre en main l’avenir du football de leur pays. Si les institutions argentines sont au plus mal, du côté de la formation et des idées de jeu l’avenir s’annonce radieux. Cette fois, c’est l’ancien capocannoniere qui s’offre son heure de gloire avec le Defensa y Justicia, club basé à Florencio Varela, en périphérie sud de Buenos Aires. Les jaune et vert ne se seront pas vraiment illustrés à l’occasion de la Copa Diego Maradona et son horrible format improvisé durant cette période COVID, mais ce n’était que pour mieux réussir leur campagne de Copa Sudamericana (l’équivalent de l’Europa League).

Jusqu’au bout, Crespo a dicté ses principes offensifs et été impeccable dans son coaching. Pourtant favoris de la finale, les argentins de Lanús auront été éteints par El Hálcon. 1-0, 2-0, puis vient l’heure de sortir un défenseur central pour un attaquant qui inscrit le 3-0. Masterclass totale, Crespo s’offre le premier titre de sa carrière d’entraîneur ainsi que le premier titre du club au-delà des divisions inférieures du foot argentin. 

L’Enjeu

Personne ne veut gêner le Bayern

En BuLi, le Borussia Mönchengladbach a démarré son week-end comme il a débuté 2021 : en fanfare. Elvedi s’est mué en renard des surfaces, Thuram a soigné son come-back, Neuhaus a régalé ses potes et finalement, c’est Dortmund qui a dégusté (4-2). Haaland aussi s’est goinfré des deux caviars de Sancho mais le BVB a payé pour son dilettantisme sur phase arrêtée. Gladbach grimpe au cinquième rang tandis que Dortmund est éjecté du Top 4, direction le septième siège. 

Respectivement dauphin et troisième, Leipzig et Leverkusen continuent de ne jouer qu’un match sur deux. Mayence, relégable, et Konaté, double buteur, en ont profité contre le RBL (3-2). Wolfsburg s’accroche toujours dans le haut du classement et a chargé Baku de punir le Bayer (0-1). Entre formes olympiques et inconstance maladive, la lutte fait rage mais tout ce petit monde s’entend au moins sur un point : réserver le trône au Bayern. Le Rekordmeister  a pris 7 points d’avance en noyant Schalke lors du choc des extrêmes (0-4).

https://twitter.com/bundesligaenfr/status/1353422660638822400

Derniers détails pour la route, Francfort, et ses cinq victoires en sept matches, refait surface en 6ème position suite à son carton sur l’Arminia (1-5). Contrairement à l’Union qui est tombé plus bas que le BVB.

La Déception

SSC Napoli

Les candidats à cette triste place étaient nombreux, mais n’importe quel Napolitain pourrait vous confirmer que la semaine écoulée a fait mal au crâne. Battus par la Juventus mercredi pour la Supercoupe sans jamais réussir à se mettre à la hauteur de leurs adversaires, les azzurri ont accusé le coup ce dimanche, contre Vérone. L’ouverture du score express de Lozano en 8,95 secondes a fait illusion, mais les gialloblù ont tranquillement renversé le match. Dimarco, Barak, et enfin Zaccagni ont marqué, profitant d’inquiétantes largesses défensives d’une équipe tout aussi apathique offensivement. En une semaine, le Napoli a loupé un titre, manqué l’occasion de se rapprocher du podium et finalement glissé à la 7e place. Allez, on remet une aspirine.

La Décla

Zlatan Ibrahimovic

A l’occasion du match contre l’Atalanta (qui s’est soldé par une défaite 3-0 du Milan), Mario Mandzukic a pu faire ses premiers pas sous le maillot rossonero. A la fin de la rencontre, certaines questions posées à Ibra ont donc porté sur l’intégration du Croate dans le vestiaire milanais.

“Ce qu’on s’est dit avec Mandzukic ? Ben… il ne parle pas beaucoup. J’ai tenté de lui souhaiter la bienvenue en slave et en italien, mais il me répondait pas. Le Mister lui a demandé s’ il voulait dire quelque chose au groupe, il a dit non.”

Le Suédois semblait en tout cas beaucoup s’amuser du légendaire caractère de son nouveau coéquipier. Nous, on se régale d’avance de la cohabitation de deux personnages pareils devant les micros. Spectacle garanti.

Photo : LaPresse – IconSport

Le Dérapage

Jarrad Branthwaite – Blackburn Rovers

Un pied en l’air bien trash en Championship. Dans le match entre Middlesbrough et Blackburn (0-1), on peut dire que Dael Fry a échappé au pire. Au quart d’heure de jeu, l’attaquant anglais a été contraint de laisser sa place, l’œil en sang, après un pied donné en pleine poire par le défenseur adversaire Jarrad Branthwaite. Images impressionnantes pour nouvelles rassurantes, Fry a reçu quelques points de sutures et n’a pas eu besoin d’examens complémentaires. Le médecin de Middlesbrough a tout de même indiqué qu’il s’en était fallu de quelques millimètres pour que l’oeil ne soit pas touché, voire crevé. Dans le jeu, les arbitres n’ont pas pas bronché, pas de penalty et pas de rouge. Le Championship quoi.

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1353368215808856065

Le Contre-Pied

Un seul (?) être vous manque…

Dans le monde du football, chacun semble éprouver ce sentiment de manque et ce petit pincement au cœur à la vue des tribunes vides dans les stades. Un sentiment visiblement partagé par… l’AS Monaco, selon le compte twitter du club. Un petit message qui partait d’une bonne intention, mais qui a forcément fait sourire à travers la toile au vu de l’affluence habituelle au stade Louis II.

https://twitter.com/AS_Monaco/status/1353052378723983362

Le Geste

Marcus Rashford – Manchester United

Les gestes en dehors mais aussi sur les terrains. Dans le choc de FA Cup face à Liverpool (3-2), Marcus Rashford a encore régalé. L’attaquant anglais s’est notamment distingué par une superbe offrande pour Mason Greenwood à la demi-heure de jeu. Excentré côté gauche au niveau de la ligne médiane, “Rashers” a levé la tête pour mettre sur orbite son coéquipier avec une transversale de 40 mètres. Greenwood n’a pas tremblé à la réception puis face à Alisson. 

Les Chiffres

197 : mi-homme, mi-cyborg, Neuer bat le record de clean sheet de Bundesliga lors de la victoire du Bayern contre Schalke (0-4). 197ème matchs de championnat sans encaisser de but, il devance ainsi Oliver Kahn, qui avait réussi à garder sa cage inviolée 196 fois avec Karlsruhe puis le Bayern Munich. Boss.

100 : 3 chiffres désormais pour le nombre de matches disputés par Neymar avec le PSG. Le Brésilien totalise sur ces rencontres un bilan costaud de 81 buts et de 46 passes décisives.

La Tribune

Olympique Lyonnais

Avant la démonstration à Geoffroy Guichard, il y a eu la communion avec les supporters. Privés de déplacement à cause du contexte sanitaire, les supporters lyonnais ont motivé leurs troupes à la maison. Une grosse centaine de Lyonnais s’étaient ainsi rassemblés pour galvaniser les joueurs au départ du bus de l’équipe. Vu de l’intérieur, Thiago Mendes a apprécié.

Le « on avait dit plus jamais »

Un peu plus de quatre ans après le drame de l’équipe de Chapecoense, à peine quelques jours après les deux ans de la disparition d’Emiliano Sala, le deuil vient de nouveau frapper le monde du foot à travers un accident d’avion, à nouveau au Brésil. Ce dimanche matin, un petit avion affrété  par le club de Palmas Futebol e Regatas, pensionnaire de Serie D, s’est écrasé quelques instants après son décollage. Tous ses occupants, à savoir le pilote, le président du club ainsi que 4 joueurs, sont décédés. 

0
Share