Guide Ligue 1 2019/2020 : Épisode 1 – Lutte pour le maintien

Après une pause estivale bien méritée, les joueurs, staffs techniques et boards vont reprendre du service. La saison 2019 – 2020 sera la dernière version «  Ligue 1 Conforama ». [1]

La rédaction vous propose un tour complet des forces en présence afin d’optimiser vos mercatos MPG, maximiser vos gains en paris comme notre MaxVendrell national et accessoirement être incollable à la rentrée devant vos potes et les footix de la machine à café au bureau.

Cette saga en 4 parties démarre par la lutte pour le maintien qui sera particulièrement disputée cette saison. En effet, cet exercice charnière sera surtout primordial pour les 20 participants, puisque seulement 17 d’entre eux auront l’assurance de bénéficier de l’augmentation substantielle  des droits TV. En outre, le groupe espagnol MediaPro a surpris son monde en faisant sauter la banque et proposant plus d’un milliard d’euros annuels pour diffuser la grande majorité des matches de chaque journée. Place donc à ceux qui devraient vraisemblablement batailler jusqu’à la dernière journée pour profiter de cette nouvelle manne.

Brest : Un promu qui a de la suite dans les idées

Six ans après, le club breton va retrouver l’élite du football français après l’avoir quitté avec une piteuse 20ème place et la barre des 30 points même pas franchie. Suite à cet échec cuisant, pour ne pas dire humiliant, une bataille en coulisses se conclut avec le putsch d’Yvon Kermarec au détriment de Michel Guyot. La première mesure du nouveau président ? Rapatrier sur le banc brestois Alex Dupont ! La mission confiée au druide est de retrouver la Ligue 1 rapidement. Malheureusement, malgré des saisons où ils étaient proches d’atteindre le graal (on pense surtout à la saison 2014-2015), l’objectif n’est pas atteint.

Après ce cycle de 3 saisons, un nouveau président est nommé : Denis Le Saint. Ce dernier se fixe deux objectifs ambitieux : regarnir les travées du stade Francis le Blé et réaliser cette montée tant attendue par le peuple breton. Pour réussir dans sa quête, le nouveau président attire dans ses filets un expert en montée et reconnu par ses pairs et les connaisseurs du ballon rond pour son beau jeu : Jean-Marc Furlan.  Après deux saisons terminées à la 5ème place, l’accession est assurée la saison dernière avec une place de vice-champion. En prime, Gaëtan Charbonnier finit meilleur buteur avec 27 réalisations (record du club depuis 1979).

Malgré cette fin heureuse le président et le technicien n’ont pas réussi à s’entendre pour poursuivre l’aventure à l’étage supérieur au grand dam des supporters et joueurs brestois. Pour prendre le relai, la direction finistérienne a décidé de confier les rênes de l’équipe Olivier Dall’Oglio. Cette décision est très intelligente de la part du board breton car l’ancien technicien dijonnais a réussi à maintenir son ancien club en misant sur le jeu, ce qui assure une continuité de philosophie suite aux trois dernières saisons. Avec un effectif réceptif à ses idées de jeu et qui devrait s’étoffer avec des acquisitions malignes et intelligentes d’ici la fin du mercato (à l’instar de Bain, Perraud ou encore Grandsir), la mission ne semble pas impossible.

Pourcentage de chance de se maintenir : 20 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Romain PERRAUD (Nice) Achat 2 000 000 € Anthony WEBER (Caen) Vente – Fin de contrat 500 000 €
Ibrahima DIALLO (Monaco) Achat 2 000 000 € Quentin BERNARD (Auxerre) Départ sans indemnités  – Fin de contrat
Denys BAIN (Le Havre) Achat – Free Agent 0 € Valentin HENRY (Rodez) Départ sans indemnités  – Fin de contrat
Ludovic BAAL (Rennes) Achat – Free Agent 0 € Corentin JACOB (Rodez) Départ sans indemnités  – Fin de contrat
Samuel GRANDSIR (Monaco) Prêt Gratuit Guillaume BUON (Avranches) Prêt
Corentin JACOB (Tours) Retour de prêt Ibrahima DIALLO (Monaco) Retour de prêt
David KIKI (Red Star) Retour de prêt Jessy PI (Toulouse) Retour de prêt  
  Baba TRAORE (Le Havre) Retour de prêt  
  Edouard BUTIN (Sans club)
  Thomas Ayasse (Sans club)    
  Pierre Magnon (Sans club)

 

Balance des transferts : Négative de 3 500 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison : Avec un mercato qui, comme chaque saison, va se clôturer bien après le début du championnat, la composition de l’effectif des premières journées ne sera pas forcément le XI type dans quelques semaines. Avec peu de moyens et lancé dans une mission maintien périlleuse, le nouveau technicien du club breton devrait, sauf surprise et transferts importants réalisés après l’écriture de ces lignes, s’appuyer sur l’effectif ayant obtenu sa montée. Les recrues ayant brillé en Ligue 2 l’an passé devraient débuter lors de la première journée ainsi que Grandsir, venu en Bretagne se relancer.

Maintien compo Brest

Metz : Le premier ascenseur de l’histoire qui rêve d’être bloqué à l’étage supérieur

Depuis plusieurs saisons, le club lorrain s’est spécialisé dans l’ascenseur entre les deux premières divisions du football français. En effet, après une relégation au terme de la saison 2017-2018 terminée au dernier rang de la Ligue 1, les dirigeants lorrains ont nommé Frédéric Antonetti comme entraîneur. Avec cette nomination et des moyens financiers importants (deuxième budget derrière Lens), l’objectif est clairement affiché : appuyer de nouveau sur le bouton montée.

Le début de saison canon (7 victoires de rang) met sur de bons rails la formation messine, les menant au titre de champion d’automne. Par la suite, le charismatique coach corse est contraint de retourner au chevet de son épouse. Son assistant Vincent Hognon assure l’intérim. Le jeune technicien s’en tire avec brio et assure la montée à son club 3 journées avant la fin. La journée suivante, c’est le 4ème titre de l’histoire des Graoullys qui est validé.

A l’issue de l’exercice 2018-2019, et compte tenu de l’indisponibilité prolongée d’Antonetti, les dirigeants décident de nommer l’ancien Nancéen à la tête de l’équipe. Le technicien va découvrir la Ligue 1 et aura pour mission de maintenir le club. Afin de se donner les moyens de leurs ambitions et s’assurer une place à la table du banquet des prochains droits TV, la direction lorraine a décidé de prendre des risques en se montrant actif sur le marché des transferts, avec une balance négative de près de 9 millions d’euros.

Pourcentage de chance de se maintenir : 20 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Victorien ANGBAN (Chelsea) Achat 6 000 000 € CAFU (Legia Varsovie) Vente 800 000 €
Fabien CENTONZE (Lens) Achat 3 000 000 € Oumar GONZALEZ (Chambly) Départ sans indemnités  – Fin de contrat
Habib Maïga (Saint-Etienne) Achat 1 000 000 € Jonathan RIVIEREZ (Caen) Départ sans indemnités  – Fin de contrat
Manuel CABIT (AC Ajaccio) Achat – Free Agent 0 € Gauthier HEIN (Valenciennes) Prêt Gratuit
Kévin N’DORAM (Monaco) Prêt Gratuit Cheikh Tidiane SABALY (Pau) Prêt Gratuit
Thierry AMBROSE (Manchester City) Prêt Gratuit Vincent THILL (Orléans) Prêt Gratuit
Nicolas BASIN (Avranches) Retour de prêt Laurent JANS (Paderborn) Prêt Gratuit
Geronimo POBLETE (San Lorenzo) Retour de prêt Youssef MAZIZ (Le Mans) Prêt Gratuit
Adama TRAORE (Orléans) Retour de prêt Habib Maïga (Saint-Etienne) Fin de prêt
Jamiro MONTEIRO (Philadelphia) Retour de prêt   Ivan BALLIU (Sans club)
Sami Lahssaini

(RFC Seraing)

Retour de prêt   Emmanuel RIVIERE (Sans club)
Oumar Gonzalez (Villefranche Beaujolais) Retour de prêt  
Vincent THILL (Pau) Retour de prêt  

Balance des transferts : Négative de 9 200 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

Les 11 joueurs qui devraient débuter le championnat seront un mix entre les titulaires indiscutables du champion de Ligue 2 l’an passé et les recrues importantes de l’intersaison. Un schéma solide devrait être mis en place par Vincent Hognon, qui va miser sur un bloc équipe compact et solide d’une part, et sur des projections rapides à la récupération du ballon d’autres parts. Le début de saison sera prépondérant pour les Grenats qui vont miser sur leur fraicheur physique et sur des concurrents en période de déverminage pour emmagasiner de précieux points.

Maintien Metz compo

Nîmes : Le crocodile sans dents

La saison 2018-2019 a été celle des retrouvailles avec l’élite pour le Nîmes Olympique après 25 ans d’absence. Grâce à un début de saison tonitruent et une capitalisation maximale du soutien indéfectible de leurs supporters, les Gardois ont réussi à se maintenir sans trop de soucis.

Le revers de la médaille d’un exercice réussi est la perte des talents ayant contribué à ce succès. Malheureusement pour les Crocos, ils n’échappent pas à cette règle. Preuve en est les départs des joueurs majeurs de l’accession et du maintien : Alioui et Thioub partis en Anjou, Bouanga dans le Forez, Bozok chez les Merlus pour tenter une nouvelle montée  et surtout le maestro Savanier qui a rejoint son club formateur. Avec tous ces départs et un mercato timide dans le sens des arrivées, le défenseur Martinez en provenance de Strasbourg en guise de recrue phare, à l’heure où nous écrivons ses lignes, l’inquiétude des supporters et du coach Blaquart est légitime. Sans un renforcement substantiel du groupe la mission maintien s’annonce plus que compliquée.

Pourcentage de chance de se maintenir : 20 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Haris DULJEVIC (Dynamo Dresden) Achat 1 000 000 € Téji SAVANIER (Montpellier) Vente 9 500 000 €
Romain PHILIPPOTEAUX (Auxerre) Achat 300 000 € Denis BOUANGA (Saint-Etienne) Vente 4 500 000 €
Vltko STOJANOVSKI (Renova) Achat 300 000 € Sada THIOUB (Angers) Vente 3 500 000 €
Zinedine FERHAT (Le Havre) Achat – Free Agent 0 € Umut BOZOK (Lorient) Vente 1 500 000 €
Pablo MARTINEZ (Strasbourg) Achat – Free Agent 0 € Baptiste VALETTE (Nancy) Départ sans indemnités
Kevin Ahoueke DENKEY (Béziers) Retour de prêt Malik HSISSANE (Le Puy) Départ sans indemnités
  Rachid ALIOUI (Angers) Départ sans indemnités
  Hervé LYBOHY (Nancy) Départ sans indemnités
  Martin SOURZAC (Nancy) Départ sans indemnités
  Faitout MAOUASSA (Rennes) Retour de prêt
  Jordan FERRI (Lyon) Retour de prêt
  Baptiste GUILLAUME (Angers) Retour de prêt
  Panagiotis VLACHODIMOS (Sans club)

Balance des transferts : Positive de 17 400 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

Suite à une saison réussie, l’effectif nîmois a été victime de son niveau de performance et a été amputé d’une grande partie de ses meilleurs éléments. Le milieu et l’attaque sont les secteurs les plus touchés et le recrutement réalisé par le président suite au départ du DS ne rassure en rien l’entraineur et encore moins les supporters. Le XI ci-dessous, bricolé par BLAQUART, devrait connaître un début difficile et devra encore plus sur les ressources mentales du groupe pour limiter la casse et réaliser des bons coups avant la fin du mercato.

Maintien Nîmes compo

Dijon : l’an 1 d’un nouveau cycle

La saison 2017-2018 a été longue et éprouvante, avec un maintien assuré lors d’un barrage qui sentait le piège face à des Lensois aux ressources physiques et mentales impressionnantes. Après des discussions avec son président, Antoine Kombouaré n’a pas souhaité poursuivre l’aventure. Pour la suite des évènements le dirigeant bourguignon a décidé de perdurer la tradition locale à savoir permettre à un technicien de faire ses débuts en tant que n°1. L’heureux élu est donc Stéphane Jobard. Pas un inconnu au club puisqu’il a officié en tant qu’adjoint d’Olivier Dall’Oglio entre 2012 et 2018.

Ce choix témoigne donc de la volonté du board de retrouver les ingrédients qui étaient reconnus par le milieu du football en France : Dijon, une équipe avec peu de moyens mais qui arrive à se démarquer par son projet de jeu plaisant et offensif. Pour repartir sur de nouvelles bases et régénérer un groupe usé et marqué par l’exercice précédent, on note un nombre important de départs de joueurs qui figuraient assez souvent dans le XI.

Le nouvel entraîneur pourra compter sur son milieu récupérateur increvable, Florent Balmont, qui rempile à près de 40 ans. Comme pour bon nombre des clubs en Ligue 1 et surtout de leurs concurrents directs à la course au maintien, les Dijonnais devront passer la seconde dans le sens des arrivées pour réaliser une 5ème saison de suite parmi l’élite.

Pourcentage de chance de se maintenir : 30 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Bruno ECUELE MANGA(Cardiff City) Achat 2 000 000 € Valentin ROSIER (Sporting Portugal) Vente 8 000 000 €
Mama BALDE (Sporting Portugal) Achat – Free Agent 0 € Sory KABA (FC Midtjylland) Vente 3 000 000 €
Bryan SOUMARE (Saint-Quentin) Achat – Free Agent 0 € Chang-hun KWON (Fribourg) Vente 3 000 000 €
Didier NDONG (Guingamp) Achat Montant non communiqué Cédric YAMBERE (Ettifaq FC) Vente Montant non communiqué
Eden MASSOUEMA (Valenciennes) Retour de prêt Mehdi ABEID (Nantes) Départ sans indemnités
  Eden MASSOUEMA (Troyes) Départ sans indemnités
  Bobby ALAIN (Olympiakos) Départ sans indemnités
    Oussama HADDADI (Ettifaq FC) Départ sans indemnités
    Arnold BOUKA MOUTOU (Sans club)

Balance des transferts : Positive de 12 000 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

Pour ce début de championnat et ses premières minutes en tant qu’entraineur principal, Séphane Jobart devrait aligner une formation en 4-4-2 : une défense renforcée par sa recrue Ecuele Manga et une récupération confiée à la paire Ndong-Amalfitano. L’animation offensive sera confiée à Sammaritano d’un côté (pour pallier le retour tardif de Sliti suite à la CAN) et à la recrue sur laquelle compte beaucoup le nouvel entraineur, Baldé. Le front de l’attaque, lui, demeure inchangé et capitalisera sur la complémentarité et les automatismes de ce binôme.

Maintien Dijon compo

Amiens : Nouveau chapitre de la belle histoire picarde

Cette saison sera la 3ème de suite du club picard parmi l’élite du football français. La première sans l’un, si ce n’est le principal artisan de cette constance en Ligue 1 : Christophe Pelissier. Le technicien haut-garonnais, après des désaccords avec sa direction et surtout le responsable de la cellule de recrutement, a décidé de refuser la proposition de prolongation de son contrat. En effet, ne la jugeant pas assez longue (une année ferme et une en option), il a décidé de s’inscrire dans un projet plus pérenne même si ce dernier commence à l’étage inférieur (FC Lorient).

Face à ce changement de cap d’un technicien qui avait le soutien important des supporters, le club présidé par Bernard Joannin a décidé de continuer ce qu’il fait sur le mercato : dénicher des profils peu voire pas connus des suiveurs de la Ligue 1. Le nouvel homme fort du vestiaire picard est donc le Slovène Luka Elser. Ce jeune technicien francophone, qui a grandi à Nice, a des idées de jeu ambitieuses qu’il a pu éprouver en Slovénie à Donzale et Ljubljan, à Chypre (Pafos) et en Belgique à l’Union Gilloise, club avec lequel il va disputer les play-offs d’accession.

Ce grand connaisseur de la Ligue 1 va pouvoir faire étalage de ses méthodes novatrices avec un effectif dont les principales recrues portaient déjà le maillot amiénois l’an passé. En outre, plusieurs joueurs en prêt ont définitivement été acquis par la direction du club. Mais les idées novatrices ne suffiront sûrement pas pour se maintenir. Les pensionnaires du stade de la Licorne devront sans nul doute réaliser des paris sur le marché des transferts dont eux seuls ont le secret afin de rajouter une ligne supplémentaire de présence dans l’élite du football hexagonal.

Pourcentage de chance de se maintenir : 30 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Serhou GUIRASSY (FC Cologne) Achat 6 000 000 € Oualid EL-HAJJAM (Troyes) Vente 35 000 €
Eddy GNAHORE (Palerme) Achat 2 500 000 € Khaled ADENON (Al-Wahda) Départ sans indemnités
Emil KRAFTH (Bologne) Achat 2 000 000 € Reda RABEI (BK Fremad Amager) Départ sans indemnités
Alexis BLIN (Toulouse) Achat 1 650 000 € Gauthier BANAZIAK (AC Amiens) Départ sans indemnités
Ulrich ENEME ELLA (FC Liefering) Achat 300 000 € Brighton LABEAU (Rapid Bucarest) Départ sans indemnités
Jonathan BUMBU (Lille B) Achat – Free Agent 0 € Traoré GAOUSSOU (Quevilly-Rouen) Prêt Gratuit
Christophe JALLET (Nice) Achat – Free Agent 0 € Stanley SEGAREL (AC Ajaccio) Départ sans indemnités
Jayson PAPEAU (Sainte-Geneviève) Achat – Free Agent 0 € Iron GOMIS (Dunkerque) Prêt
Haitam ALEESAMI (Palerme) Achat – Free Agent 0 € Emil KRAFTH (Bologne) Retour de prêt
Madih TALAL (Entente SSG) Retour de prêt   Erik PIETERS (Stoke) Retour de prêt
Sanasi SY (AFC Tubize) Retour de prêt   Alexis BLIN (Toulouse) Retour de prêt
Réda RABEI (US Avranches) Retour de prêt Eddy GNAHORE (Palerme) Retour de prêt
Brighton LABEAU (Villefranche Beaujolais) Retour de prêt Serhou GUIRASSY (FC Cologne) Retour de prêt
Sanasi SY (AFC Tubize)
Yannick MAMILONNE (Paris FC) Retour de prêt
Rafal KURZAWA (FC Midtjylland) Retour de prêt
 

Balance des transferts : Négative de 12 100 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

Le nouvel entraineur devrait, sauf surprise et mouvement(s) de dernières minutes, aligner une équipe qui a réalisé à 90% la saison dernière. Seul la recrue Alessami devrait être le nouvel élément incorporé dans le XI titulaire.

Maintien Amiens compo

Toulouse : la belle endormie

Les saisons se suivent et se ressemblent sur les bords de la Garonne. Le Stadium sonne toujours creux, le jeu proposé est indigent et l’ambition sportive rachitique. Le retour sur le banc  d’Alain Casanova n’a rien apporté alors que ce dernier délivre des discours séduisants sur sa philosophie de jeu. A sa décharge, les outils mis à sa disposition ne lui permettent pas forcément d’avoir les moyens de ses ambitions.

Sur les 5 dernières saisons, le club présidé par Olivier Sadran n’a fini qu’une seule fois au-delà de la 16ème place (13ème place lors de la saison 2016-2017). Pour réaliser une saison moins éprouvante psychologiquement, l’entraîneur compte sur un sursaut d’orgueil de ses joueurs et notamment de Baptiste Reynet, qui a réalisé un exercice particulièrement décevant. Le Drômois devra se montrer plus solide et rassurer une défense dépourvue de son général Christopher Jullien, parti s’aguerrir du côté du Celtic Glasgow.

Sans une remise en question de l’ensemble des membres du club, les Pitchounes risquent de chuter et récolter ce qui leur pend au nez depuis plusieurs années, et ce au pire des moments économiquement parlant.

Pourcentage de chance de se maintenir : 30 %

Transferts à date de publication :

Arrivées

Départs

Joueurs

Type de transfert

Montant

Joueurs

Type de transfert

Montant

Efthimis KOULOURIS (PAOK Salonique) Achat 3 500 000 € Christopher JULIEN (Celtic Glasgow) Vente 8 000 000 €
Agustin ROGEL (Krylia Sovetov) Achat 2 500 000 € Andy DELORT (Montpellier) Vente 4 500 000 €
Jean-Victor MAKENGO (Nice) Prêt avec Option d’Achat Alexis BLIN (Amiens) Vente 1 650 000 €
Wiliam VAINQUEUR (Antalyaspor) Prêt Gratuit Steven FORTES (Lens) Vente 1 000 000 €
Clément MICHELIN (AC Ajaccio) Retour de prêt Jessy PI (Caen) Vente Montant non Communiqué
Steven FORTES (Lens) Retour de prêt Hakim EL MOKKEDEM (Laval) Vente Montant non Communiqué
Jessy PI (Brest) Retour de prêt Jimmy DURMAZ (Galatasaray) Départ sans indemnités
Steeve YAGO (Le Havre) Retour de prêt   Yann BODIGER (Cadix) Départ sans indemnités
Andy DELORT (Montpellier) Retour de prêt Clément Michelin (Lens) Départ sans indemnités
Quentin BOISGARD (Pau) Retour de prêt   François MOUBANJE (Dinamo Zagreb) Départ sans indemnités
Alexis BLIN (Amiens) Retour de prêt   Yannick CAHUZAC (Lens) Départ sans indemnités
Yann BODIGER (Cordoue) Retour de prêt Loïc BESSILE (Bordeaux) Départ sans indemnités
Manuel GARCIA ALONSO (Manchester City B) Retour de prêt
Firmin MUBELE (FC Astana) Prêt Gratuit

Balance des transferts : Positive de 9 150 000 €

Composition de l’équipe qui devrait débuter la saison :

Alain Casanova devrait aligner une équipe remaniée en ce début de saison. Une charnière nouvelle composée du jeune Diakité et de la recrue uruguayenne Rogel, un milieu solide avec les recrues Makengo et Vainqueur, et une attaque au deux tiers identique à la saison passée. Seul la recrue Koulouris devrait faire sa rentrée des classes avec le costume de nouveau.

Maintien Toulouse compo

[1] En marge de la présentation du nouveau logo de la LFP, il a été annoncé un nouveau partenariat qui entrera en vigueur à compter de la saison 2020 – 2021. L’heureux élu sera Uber Eats qui  « sera présent sur des supports de visibilité » dès cette saison, dixit Didier Quillot.

Crédit photo : SYLVAIN THOMAS / AFP

Menottiste je dirais même plus Bielsiste bref l'amour m'a rayé comme le maillot de l'Argentine