Pour eux, ce n’est que le début… #2 : Thomas Basila

Après la série de huit présentations de joueurs qui n’avaient pas encore évolué en Ligue 1, voici sept jeunes qui comptent une poignée de matchs dans l’élite. Ils sont promis à un bel avenir et ne sont qu’au début de leur carrière. Retrouvez le deuxième épisode aujourd’hui.

THOMAS BASILA, à son rythme

Fer de lance de la génération 99 du FC Nantes, Thomas Basila a grimpé les étapes progressivement : playoffs avec les U17 puis avec les U19 en club, participation à l’Euro U19 en sélection… Son profil avait plus à Sergio Conceicao, qui l’avait intégré à l’entrainement des professionnels alors qu’il n’avait que 17 ans. Malheureusement pour lui, le départ du technicien portugais et l’arrivée de Claudio Ranieri a freiné sa progression. Il doit attendre le mois d’août 2018 pour connaître sa première feuille de match chez les professionnels. Une présence sur le banc, à Dijon, qui ne sera pas suivie par d’autres apparitions.

Il doit attendre le mois d’avril, et une hécatombe en défense centrale, pour enfin avoir sa chance. Aligné d’entrée face à Lyon, il étouffe Moussa Dembélé et réalise une partie très prometteuse. Mais, là encore, il subit un coup d’arrêt en ne figurant pas dans le groupe lors des journées suivantes. Malgré ces contretemps, Bernard Diomède, son sélectionneur, lui maintient sa confiance et le sélectionne pour la Coupe du monde U20, où il est même titulaire.

Dépannage à droite

Cette saison, le repositionnement d’Andrei Girotto en défense centrale ne lui a pas permis d’évoluer souvent à son poste de prédilection. Il a été contraint de migrer sur le flanc droit de la défense pour pallier les absences des deux spécialistes, Fabio et Dennis Appiah. Les blessures et les suspensions des deux titulaires de l’axe (Girotto et Pallois) lui ont offert quelques rencontres, dont la dernière en date, hier, sur la pelouse de Saint-Etienne.

Défenseur central élancé, avec une belle relance, Thomas Basila se démarque depuis longtemps par une grande maturité dans son jeu et son attitude. Ses défauts, une concentration parfois inconstante et un manque de méchanceté dans les duels, sont petit à petit gommés. Avec l’enchaînement des matchs, il va prendre en confiance pour devenir, à terme, une des valeurs sûres à ce poste.

Thomas Basila en bref :

  • 20 ans (né le 30 avril 1999)
  • Poste : défenseur central
  • A Nantes depuis 2013
  • 41 sélections en équipe de France jeunes (U18, U19, U20)
  • 7 matchs en Ligue 1

    Stats arrêtées au 6 janvier 2020

Les épisodes précédents :

#1 : Ibrahima Diallo, la force tranquille

Crédit Photo : Icon Sport