[Ligue 1] Les recrues à suivre cette saison

Ça y est ! Ce vendredi 21 août à 19h00, le coup d’envoi de la saison 2020-2021 est donné, avec à l’affiche le derby de l’Atlantique entre Bordeaux et Nantes. Pour assumer leurs ambitions, les clubs de l’hexagone compteront sur leurs prometteuses recrues. Ultimo Diez te livre sa sélection non-exhaustive des nouveaux visages à suivre cette saison.

Jonathan David (Losc – Canada)

Il aura la lourde tâche de faire oublier un certain Victor Osimhen, parti à Naples. Recruté 27 millions d’euros en provenance de La Gantoise, Jonathan David (20 ans) constitue le plus gros achat de l’histoire du Losc. C’est dire les espoirs que le club nordiste place dans son jeune attaquant canadien, d’ores et déjà promis à une place de titulaire au sein de l’attaque lilloise. La saison dernière, il termine meilleur buteur du championnat belge avec 18 buts au compteur (ex-aequo avec Mbokani mais en jouant un match de moins). Une efficacité qu’il confirme sous les couleurs canadiennes avec ses onze buts en douze sélections. Athlétique, percutant et tueur devant le but, Jonathan David a toutes les chances d’exploser cette saison aux yeux du grand public.

À LIRE AUSSI – Pourquoi Alphonso Davies et Jonathan David vont faire grandir le soccer canadien ?

Tino Kadewere (Olympique Lyonnais – Zimbabwe)

Lui aussi s’attend à être surveillé de près par les défenseurs adverses. Arrivé l’hiver dernier contre 12 millions d’euros, Tino Kadewere va enfin pouvoir faire ses premiers pas dans l’élite française. Repéré par les dirigeants du Havre alors qu’il jouait en Suède, le pari Kadewere s’est avéré gagnant puisque le joueur de 24 ans inscrit 20 buts en 24 matches. Si l’attaque lyonnaise est déjà bien fournie, nul doute que le Zimbabwéen aura sa chance pour démontrer l’étendue de son talent. « Il a de la taille, il est véloce, mobile, assez adroit techniquement, il peut participer au jeu et faire des courses dans la profondeur… », commente Bernard Pascual, responsable du recrutement au HAC.

À LIRE AUSSI – Les 5 bons coups à tenter en Ligue 2

Pape Gueye (Olympique de Marseille – France)

Décidément, Le Havre fait figure de source intarissable de jeunes talents. Dernier exemple en date : Pape Gueye, 21 ans, milieu défensif arrivé cette été sur la Canebière. Un transfert qui n’a d’ailleurs failli pas se faire puisque le jeune français s’était déjà engagé avec Watford avant de finalement signer pour quatre saisons chez les Phocéens. Toujours est-il que le natif de Montreuil constitue un renfort prometteur au milieu, et à moindre coût : le joueur est arrivé gratuitement. Côté sportif, Pape Gueye est un milieu de terrain polyvalent, solide défensivement, à l’aise techniquement et capable de se porter vers l’avant. Suffisant pour permettre à l’OM de jouer les premiers rôles cette saison ?

Adil Aouchiche (AS Saint-Étienne – France)

Il est peut-être le plus gros espoir français de la génération 2002. En manque de temps de jeu à Paris, Adil Aouchiche a décidé de poser ses valises du côté de l’AS Saint-Étienne. Âgé de tout juste 18 ans, le natif du Blanc-Mesnil est bien décidé à s’imposer chez des Verts en pleine reconstruction. Formé aussi bien au poste de relayeur que dans un rôle plus offensif, Aouchiche jouit d’une aisance technique au-dessus de la moyenne. Ses performances lors de l’Euro U17 au printemps 2019 ont impressionné les observateurs. Le jeune homme termine meilleur buteur de la compétition avec neuf buts, dont un quadruplé en quart de finale face à la République Tchèque. Reste à savoir si le Francilien a les épaules assez solides pour s’imposer dès cette saison dans l’élite.

Robson Bambu (OGC Nice – Brésil)

Soucieux de trouver le complément idéal (et le futur successeur) d’un Dante, toujours précieux mais vieillissant (36 ans), l’OGC Nice a jeté son dévolu sur Robson Alves de Barros dit « Bambu ». Le défenseur brésilien de 22 ans débarque de l’Atletico Paranaense contre une indemnité de transfert estimée à 8 millions d’euros. Capable de jouer sur l’aile mais voué à prendre une place dans l’axe droit de la défense niçoise, Robson Bambu est un défenseur longiligne (1m89 pour 69kg), rapide mais peut-être encore un peu tendre dans les duels. Les observateurs du championnat brésilien lui attribuent aussi une belle capacité à lire le jeu et à gérer la profondeur. Il ne lui reste plus qu’à suivre la voie de son aîné et désormais mentor à Nice.

Loïc Badé (RC Lens – France)

Lui aussi est jeune, très prometteur et s’est révélé au Havre. Loïc Badé n’a que 20 ans et n’a eu besoin que de sept petits matches avec le club normand pour taper dans l’œil des dirigeant lensois. Formé au milieu du terrain mais très vite repositionné en défense centrale, le français s’est imposé dans le onze du HAC dès qu’il en a eu l’occasion. Costaud et doté d’une belle technique, il s’agit aussi d’un « leader né » selon Mathieu Lacan, son formateur au Paris FC. Moins d’un an après avoir découvert la Ligue 2, c’est donc chez les Sang et Or que Loïc Badé a signé son premier contrat professionnel et va découvrir la Ligue 1. Il a sûrement hâte. Nous aussi !

https://twitter.com/RCLens/status/1278335048081707016

Jonas Omlin (Montpellier Hérault SC – Suisse)

La saison dernière, le MHSC a pu compter sur les belles performances de son gardien argentin Geronimo Rulli. Si les dirigeants montpelliérains voulaient prolonger le prêt d’une année, la Real Sociedad a refusé.  Qu’à cela ne tienne : les héraultais se sont rabattus sur Jonas Omlin, portier suisse du FC Bâle. Et le coup sent bon la belle affaire : pour environ 6 millions d’euros, Montpellier s’offre un gardien assez jeune (26 ans) mais déjà expérimenté au plus haut niveau. Titulaire indiscutable au FC Bâle, il comptabilise déjà 17 matches européens dont six en Ligue des Champions. Dernier fait d’armes en date : un quart de final d’Europa League, perdu face au Shakhtar Donetsk (4-1) le 11 août dernier.

Gardez aussi un œil sur…

Leonardo Balerdi (21 ans). Prêté par le Borussia Dortmund avec une option d’achat de 14 millions d’euros, le défenseur argentin veut confirmer son grand potentiel au sein de la défense phocéenne. Capable de jouer à droite comme à gauche, le Suisse Jordan Lotomba (21 ans) vient renforcer la défense de l’OGC Nice. Toujours à Nice mais au milieu cette fois, il faudra suivre les performances de l’ancien lyonnais Amine Gouiri (20 ans). À Nantes, le relayeur espagnol Pedro Chirivella (23 ans) aura à cœur de montrer ses qualités après des années compliquées à Liverpool. À Nîmes, c’est le prometteur milieu paraguayen Andrés Cubas (24 ans) qui devrait solidifier l’entrejeu des Crocodiles.

À LIRE AUSSI – Au coeur de l’été décisif de l’OM

C’est aussi peut-être cette saison, et avec le Losc plutôt que l’OM , que Isaac Lihadji (18 ans) va exploser. Il sera accompagné de l’expérimenté attaquant turc Burak Yilmaz (35 ans) en provenance de Besiktas. De son côté, le Stade de Reims comptera sur la puissance du buteur écossais Fraser Hornby (20 ans), tandis que Brest mise sur l’ailier gauche portugais Heriberto Tavares (23 ans). Enfin, les Merlus de Lorient ont flairé la bonne pioche autrichienne Adrian Grbić (24 ans), auteur de 17 buts avec Clermont (L2) la saison dernière.

0